Changeons de nom !

Avatar du membre
Arnaud BASSEZ
Administrateur - Site Admin
Messages : 2240
Enregistré le : sam. nov. 04, 2006 4:43 pm
Localisation : Paris
Contact :

Changeons de nom !

Message par Arnaud BASSEZ » sam. mai 23, 2015 5:51 pm

La grille infirmière nous bloque et nous paralyse. Nous ne pouvons évoluer sans embarquer avec nous, la cohorte des autres professions attachées au même bateau.
Autres professions qui ne bougent pas leur cul depuis des lustres et récupèrent le bénéfice que les IADE ont été chercher dans la rue, sous les gaz et les coups de la garde prétorienne de notre beau pays.

Cela avait déjà été évoqué en 1999-2000. Là, il faudrait être aveugle, con, ou les deux, pour ne pas s'apercevoir que cette appartenance à ce corps infirmier nous immobilise dans la revalorisation et la reconnaissance de ce que nous faisons et du niveau que nous avons.

Notre effectif 9709 au national est somme toute peu et permettrait de se faire revaloriser au niveau des psychologues qui ont certainement moins d'impact sur la santé des patients que nos actions. Ne plus se voir affubler du titre infirmier(e) ne nous privera de rien, ne changera rien, mais nous permettra de créer une nouvelle fonction, niveau master 2, dans les grilles de la fonction publique hospitalière.
Nous ne sommes plus IDE, nous délivrons des médicaments sans prescriptions, et même sans protocole (gaz halogénés, morphiniques, curares, et autre solutés) sans en référer systématiquement au MAR qui navigue entre la cafét' et la salle de billard...
Mais nous ne sommes pas des médecins, car nous n'avons pas suivi le cursus.
Ce n'est donc pas une volonté de jouer au "petit docteur" mais bel et bien de s'émanciper de ce qui nous empêche de grandir.

Changeons de nom et quittons le corps infirmier pour avoir un statut unique, à l'image des sage-femmes. Un nom, une fonction, une grille !

Alors j'ouvre le post suivant : quelles sont vos propositions sérieuses pour un autre nom. Un nom qui nous qualifierait, nous permettrait d'être reconnu dans la fonction et dans l'exercice.

A vos cellules grises ! :idea:
La santé est un état précaire qui ne laisse augurer rien de bon.

https://www.facebook.com/SOFIA-soci%C3% ... _todo_tour

formateur AFGSU PARIS
paul
Messages : 1
Enregistré le : sam. mai 23, 2015 7:04 pm

Re: Changeons de nom !

Message par paul » dim. mai 24, 2015 2:18 pm

Bonjour,
Selon moi le métier d'iade se distingue de celui d'ide notamment par son autonomie et la faculté d'administrer certains médicaments en toute connaissance.Cependant, cette faculté reste illégitime tant que les termes de prescription définie ne seront pas adossés à notre diplôme. Cette capacité de prescrire et donc utiliser certains traitement (ce que nous faisons déjà : aah, curare, vasoconstricteur... Réglage de la ventilation...) nous permettrait de former une nouvelle catégorie de professionnelles de l'anesthésie, ni infirmier ni médecin.
Nous pourrions être anesthesiste ou comme dans l'aviation co-anesthesiste (co-pilote) laissant le titre d'anesthésistes au médecin ( même si le terme anesthesiste n'implique pas forcément le diplôme de docteur en médecine).
Et ainsi, mettre en avant notre rôle primordiale dans ce domaine et dans la garantie de la sécurité du patient.
Avatar du membre
Arnaud BASSEZ
Administrateur - Site Admin
Messages : 2240
Enregistré le : sam. nov. 04, 2006 4:43 pm
Localisation : Paris
Contact :

Re: Changeons de nom !

Message par Arnaud BASSEZ » jeu. mai 28, 2015 6:56 pm

paul a écrit : Nous pourrions être anesthesiste ou comme dans l'aviation co-anesthesiste (co-pilote) laissant le titre d'anesthésistes au médecin ( même si le terme anesthesiste n'implique pas forcément le diplôme de docteur en médecine).
Voici déjà une première proposition. Mais tout en sachant qu'un "co" pilote a pour vocation finale de devenir pilote.
On avait évoqué les termes anesthésiologues, inhalothérapeutes (comme au Québec) mais nous faisons tellement plus de chose qu'eux !, anesthésiste non médical ou non médecin (un peu lourdingue), praticien en anesthésie (définition du Larousse "Personne qui exerce son art et qui a la connaissance et l'usage des moyens pratiques, par opposition à théoricien."), anesthésiste soignant.

A vos cellules grises !
La santé est un état précaire qui ne laisse augurer rien de bon.

https://www.facebook.com/SOFIA-soci%C3% ... _todo_tour

formateur AFGSU PARIS
Avatar du membre
La Grosse Bertha
Messages : 209
Enregistré le : mer. mai 27, 2015 8:30 am

Re: Changeons de nom !

Message par La Grosse Bertha » jeu. mai 28, 2015 11:48 pm

Bonsoir!

allez je me lance!

changer de nom, oui je suis résolument pour et pour moulte raisons dont la principale est de s'être pris régulièrement dans les dents depuis 25 ans qu'on ne peut trop faire joujou avec les grilles très cloisonnées de la FPH...grosso modo faut pas dépasser les indices des cadres qui le verraient d'un très mauvais oeil etc d'où le choix initial des NBI et que de misères pour simplement la voir se fondre dans une grille...bref, en plus notre job ne correspond peu ou prou et ce depuis le début, à un rôle dévolu à la simple éxécution de prescriptions...

Bref j'ai pensé à un truc tout bête et surtout très facile à retenir au moins par son acronyme emblématique à savoir IOT!

Inhalo Oxyo Thérapeute,

un professionel dedié à l'anesthésie et à l'urgence, non médecin, non infirmier. travaillant en collaboration, et sous la responsabilité de médecins spécialistes. Niveau Master.

Evidemment je pense à un statut de profession intermédiaire type Sage Femme avec des compétences médicales limitées, nécessitant un autre cursus, ne s'embarrassant plus des TP genre shampooings au lit histoire d'apprendre en théorie ce qu'on nous apprend sur le terrain au bloc notamment...

Voilou...

La Grosse Bertha
Ouf suis A la retraite! Avec 1688 balles! Snif!
Un petit qu'à fait le matin est une bonne entrée en matière pour la journée...
Avatar du membre
La Grosse Bertha
Messages : 209
Enregistré le : mer. mai 27, 2015 8:30 am

Re: Changeons de nom !

Message par La Grosse Bertha » dim. mai 31, 2015 10:02 am

Je m'étonne du manque de réaction positive comme négative, et pourquoi ne pas reconnaître nos 7 années de formation pour entériner une profession intermédiaire entièrement dévolue à l'urgence et à l'anesthésie sous tutelle de médecins spécialistes à l'instar des SF en gynécologue obstétrique qui sont formées en cinq années et pour dec actes que Bien souvent mère Nature vient à bout naturellement contrairement à l'anesthésie. Une plus value tout à fait légitime donc à condition de chambouler et notre esprit et quelques règles.
Finalement depuis trente ans nous tentons de déplacer les montagnes en nous inscrivant dans la reconnaissance infirmière, est ce que cette nouvelle option aussi alternative qu'à mon avis réalisable , et surtout faute d'avoir acquis un soutien logistique dans la filière infirmière et surtout par rapport aux éternelles oppositions (
Médicales politiques ), est-elle moins accessible?
Non cette option fait peur à des professionnels qui à certains égards n'ont pas notre niveau de compétences...je pense à l'emblématique tuyau destiné à oxygéner (accessoirement protéger) un patient par exemple peut-on réellement en maîtriser le technique avec quelques semaines de formation notamment trés éloignées des conditions "de guerre", telles AVP, avec incarcérés , victime au sol dans du vomi etc...par rapport à des conditions idéales d'apprentissage, mannequins, AG avec curarisation sur table à hauteur réglable etc...???
Le remplacement du binôme MAR/IA dans les SMUR par des équivalents sans rupture dans la qualité de l'offre de soins n'est-il pas pur enfumage dont les premiers à payer le tribut est vous et moi, familles, tiers?
Ouf suis A la retraite! Avec 1688 balles! Snif!
Un petit qu'à fait le matin est une bonne entrée en matière pour la journée...
Avatar du membre
Arnaud BASSEZ
Administrateur - Site Admin
Messages : 2240
Enregistré le : sam. nov. 04, 2006 4:43 pm
Localisation : Paris
Contact :

Re: Changeons de nom !

Message par Arnaud BASSEZ » dim. mai 31, 2015 7:48 pm

J'aime bien ta proposition IOT. Je trouve ça très constructif.
pourquoi ne pas reconnaître nos 7 années de formation pour entériner une profession intermédiaire entièrement dévolue à l'urgence et à l'anesthésie sous tutelle de médecins spécialistes
Je suis tout à fait d'accord. Mais faut-il intégrer les deux ans minimum, alors que d'autres font IADE après 5 ou 10 ans de DE ? On dit qu'il faut 7 ans pour être IADE; ça a été mon cas, mais est-ce le cas de tous ?
Le remplacement du binôme MAR/IA dans les SMUR par des équivalents sans rupture dans la qualité de l'offre de soins n'est-il pas pur enfumage dont les premiers à payer le tribut est vous et moi, familles, tiers?
that is the question
La santé est un état précaire qui ne laisse augurer rien de bon.

https://www.facebook.com/SOFIA-soci%C3% ... _todo_tour

formateur AFGSU PARIS
Avatar du membre
La Grosse Bertha
Messages : 209
Enregistré le : mer. mai 27, 2015 8:30 am

Re: Changeons de nom !

Message par La Grosse Bertha » lun. juin 01, 2015 10:36 am

Arnaud BASSEZ a écrit :J'aime bien ta proposition IOT. Je trouve ça très constructif.
pourquoi ne pas reconnaître nos 7 années de formation pour entériner une profession intermédiaire entièrement dévolue à l'urgence et à l'anesthésie sous tutelle de médecins spécialistes
Je suis tout à fait d'accord. Mais faut-il intégrer les deux ans minimum, alors que d'autres font IADE après 5 ou 10 ans de DE ? On dit qu'il faut 7 ans pour être IADE; ça a été mon cas, mais est-ce le cas de tous ?
Le remplacement du binôme MAR/IA dans les SMUR par des équivalents sans rupture dans la qualité de l'offre de soins n'est-il pas pur enfumage dont les premiers à payer le tribut est vous et moi, familles, tiers?
that is the question

Pour la question des 7 ans, 5 ans c'est le minimum qui est légalement requis pour prétendre au concours et c'est également mon cas. Force est de reconnaître au moins mathématiquement et ce depuis le début cette constante des 7 ans. Le législateur, de tous temps, a donc imposé l'optention d'un diplôme d'état avec une expérience professionnelle officielle de deux années pour pouvoir prétendre à se présenter à un concours et donc, historiquement, à l'éventuelle obtention des compétences d'aide anesthésiste (certificat), d'ISAR, puis IADE, après 2 années de formation en milieu universitaire et périphérique.

Celà dit on peut s'économiser certains aspects de la formation initiale dans un cursus ad hoc, je pense au nursing, l'éducation, rôle propre etc...sans préjugés, en soulignant de mémoire que la première année d'IDE exclut en principe les injections (de mon temps c'était ainsi, et c'était officieusement pour éviter qu'un stagiaire IDE en fin de première année remplace un congé annuel IDE lors de son stage temps plein d'été, ce qui devait prévaloir jusque là à priori).
Je crois que cinq années sont suffisantes pour former un professionnel aguerri dans ces domaines en assumant légitimement l'interface entre le MAR dont on a programmé la pénurie et les autres professionnels chez lesquels on pense qu'il suffirait de quelques semaines de formations supplémentaires pour accomplir le job et y compris et surtout dans des conditions notoirement plus compliquées, il n'est pas anodin de le souligner!

Pour l'enfumage, il suffit d'avoir exercé dans le domaine de l'urgence pour se rendre compte que mettre un tuyau, c'est pas évident, non pas parce qu'il y a éventuellement un IA sur le terrain qui viendrait se la jouer et exercer systématiquement son savoir faire, mais parce que la technique d'intubation, tout comme l'anesthésie en circonstances urgentes, est infiniment plus compliquée que sur une table d'opération en intervention notamment programmée et tout ce que cela sous entend comme logistique. Et l'IA (et à fortiori son successeur non infirmier) a un immense rôle là dedans, autre que de dire "pousse-toi moi je sais faire"...(-pour ceux et celles qui osent!).

A moins que les circonstances d'urgence dédouanent tout et rien?...c'est de cela qu'on pourrait s'inquiéter finalement!

Il suffit de se retrouver une fois de l'autre côté de la barrière pour synthétiser l'affaire et éventuellement stresser plus que la normale...
Modifié en dernier par La Grosse Bertha le lun. juin 01, 2015 10:47 am, modifié 1 fois.
Ouf suis A la retraite! Avec 1688 balles! Snif!
Un petit qu'à fait le matin est une bonne entrée en matière pour la journée...
Gaetan CLEMENCEAU
Messages : 360
Enregistré le : jeu. janv. 25, 2007 3:20 pm
Localisation : CHOLET (49)

Re: Changeons de nom !

Message par Gaetan CLEMENCEAU » lun. juin 01, 2015 9:40 pm

Il est clair que nous (master 2) portons,pour le ministère, les autres infirmiers voulant s'émanciper vers une autonomie (du joug médical !) certes pour beaucoup master 1 (IBODE au nombre d'environ 6500 DE, les puers aussi environ 6000?, les cadres de santé environ ...? mais aussi par contre, les toutes et quelques nouvelles infirmières de pratiques avancées (6 formations à l'heure actuelle) de niveau master...2 !).
Alors, un nouveau nom, pour contourner l'efficace hégémonie des MAR et M Urgentiste, hégémonie que le ministère rêve de casser !....
Alors, oui, pour oxyologue/aide-anesthesiste DE !
Avatar du membre
La Grosse Bertha
Messages : 209
Enregistré le : mer. mai 27, 2015 8:30 am

Re: Changeons de nom !

Message par La Grosse Bertha » lun. juin 01, 2015 11:40 pm

Jusque là les sage-femmes n'ont jamais concurrencé les gynéco-obstétriciens, ce qui pourrait intéresser la sécu c'est de décoter les actes d'anesthésie et la condition c'est qu'un seul nom (celui qu'on cherche) en assume éventuellement complètement la réalisation et la responsabilité, or ce n'est pas ce qui est recherché, la motivation première est briser un carcan d'ordre " concepto-administratif " tout en reconnaissant une certaine tutelle d'un médecin spécialiste qui a plus du double d'années de formation.

D'autre part la présence de ce professionnel s'imposerait de fait dans les activités d'urgence, surtout dans la logistique, transport, conditionnement, avec une certaine autonomie de prescriptions par rapport à des éléments diagnostics. Là non plus il n'est pas question de remplacer un CAMU, mais d'assurer une complémentarité contestée dans les textes, faits, dans la pratique d'aujourd'hui à cause de l'absence de reconnaissance réelle et globale de l'IADE ("malheureusement" infirmier avant toute chose )-).
Ouf suis A la retraite! Avec 1688 balles! Snif!
Un petit qu'à fait le matin est une bonne entrée en matière pour la journée...
Gaetan CLEMENCEAU
Messages : 360
Enregistré le : jeu. janv. 25, 2007 3:20 pm
Localisation : CHOLET (49)

Re: Changeons de nom !

Message par Gaetan CLEMENCEAU » mar. juin 02, 2015 8:52 am

Oui, tout à fait grosse bertha !

C'est pour cela que j'ai choisi oxyoLOGUE (en grec ancien "etude" en rapport à un type de discours et à un type de relation (et non médecin Urgentiste !) , et AIDE-ANESTHESISTE !
Avatar du membre
La Grosse Bertha
Messages : 209
Enregistré le : mer. mai 27, 2015 8:30 am

Re: Changeons de nom !

Message par La Grosse Bertha » mar. juin 02, 2015 9:48 am

A vrai dire ce qui me dérange dans cette terminologie c'est l'Aide, car ça me fait penser à mon statut du tout début nécessitant quand même 7 ans mais seulement sanctionné par un certificat.
Il y a ce côté subalterne que j'aimais à employer lorsqu'un patient de demander qui s'occupe de lui, et de préférence quand un MAR qui sent encore le café frais déboule pour mettre en branle la grosse artillerie, évidemment l'ironie servait à détendre le patient car souvent le MAR rattrapait le coup en disant "ne l'écoutez pas si elle pouvait elle se choisirait elle pour son anesthésie!"

Donc le côté auxiliaire/subalterne/aide...quelque part ça me dérange parce ça a son petit relent péjoratif ,pour le reste je suis ok!
Ouf suis A la retraite! Avec 1688 balles! Snif!
Un petit qu'à fait le matin est une bonne entrée en matière pour la journée...
Gaetan CLEMENCEAU
Messages : 360
Enregistré le : jeu. janv. 25, 2007 3:20 pm
Localisation : CHOLET (49)

Re: Changeons de nom !

Message par Gaetan CLEMENCEAU » mar. juin 02, 2015 10:03 am

Je t'entend et te comprend bien.

Mais pour ce qui est de ton choix, Inhalo est loin "de se rapprocher"d'anesthesie (siste) pour les non initiés (collègues professionnels de santé et population) et thérapeute me semble trop "médecine douce de ville".

Bien à toi.
Avatar du membre
La Grosse Bertha
Messages : 209
Enregistré le : mer. mai 27, 2015 8:30 am

Re: Changeons de nom !

Message par La Grosse Bertha » mar. juin 02, 2015 10:20 am

On n'est pas dans un concours !

Il n'y a pas grand chose pour mettre l'anesthésie dans un autre mot, j'avais pensé à etheriste mais ça aurait fini en ethero etc etc bref la risée des chir à trés court terme.

Penses tu que Beaucoup de gens connaissent la signification de sage femme ??? (Soulage femme)

J'avais pensé aussi à sage MAR mais là on dérive!

Thérapeute ne me dérange pas car c'est celui qui de près ou de loin applique un traitement ou prend en charge, trés différent de clinicien qui évoque directement la médecine pourtant employé avec infirmière!
Modifié en dernier par La Grosse Bertha le mar. juin 02, 2015 10:30 am, modifié 1 fois.
Ouf suis A la retraite! Avec 1688 balles! Snif!
Un petit qu'à fait le matin est une bonne entrée en matière pour la journée...
Gaetan CLEMENCEAU
Messages : 360
Enregistré le : jeu. janv. 25, 2007 3:20 pm
Localisation : CHOLET (49)

Re: Changeons de nom !

Message par Gaetan CLEMENCEAU » mar. juin 02, 2015 10:29 am

Je ne suis nullement dans un concours mais seulement un DEBAT PROFESSIONNEL (j'aimerais plus de respect de ta part !) pour la juste reconnaissance de notre niveau de formation (master 2 en 7ans actuellement et d'accord pour 5 ans dans l'avenir aussi !) pour la reconnaissance de notre autonomie (donc independance) et de la juste rémunération qui va avec.

BIEN A TOI , la grosse bertha.
Avatar du membre
La Grosse Bertha
Messages : 209
Enregistré le : mer. mai 27, 2015 8:30 am

Re: Changeons de nom !

Message par La Grosse Bertha » mar. juin 02, 2015 10:39 am

Je voulais simplement dire que mon avis n'avait pas plus d'importance que le tien, aide est un terme que je n'apprécie pas trop et qu'on retrouve chez des professionnels avec peu de qualifications du moins pas "hautement" qualifiés. Aide ci aide ça aide op aide comptable ça fait franchement le sous fifre qui éventuellement se tape le moins bon filon.

Et cette terminologie m'insupporte d'autant que depuis plusieurs décennies d'exercice j'ai plutôt l'impression que c'est le MAR qui me file un coup de main c'est pas ton cas?

Je monte la salle m'occupe de la Check list prépare les drogues selon un protocole que je n'ai jamais vu , appelle pour une induction à quatre mains et .... Le plus souvent rien de plus, protocole antalgique et basta...
Qui aide qui? N'est ce pas plutôt une complémentarité????

Maintenant sous l'empire de ma fonction d'aide anesthésiste je posais effectivement des swan ganz ou des voies tunellisées choses impensables aujourd'hui.
En fait je suis prête à accepter n'importe quoi comme dénomination du moment qu'on s'y retrouve, dans tous les sens du terme.
Modifié en dernier par La Grosse Bertha le mar. juin 02, 2015 5:35 pm, modifié 5 fois.
Ouf suis A la retraite! Avec 1688 balles! Snif!
Un petit qu'à fait le matin est une bonne entrée en matière pour la journée...
Répondre