La rentrée des IADE

Répondre
Avatar du membre
Arnaud BASSEZ
Administrateur - Site Admin
Messages : 2255
Enregistré le : sam. nov. 04, 2006 4:43 pm
Localisation : Paris
Contact :

La rentrée des IADE

Message par Arnaud BASSEZ » mar. août 31, 2010 7:05 pm

Une rencontre intersyndicale entre les orgas syndicales de la FPH et les organisations syndicales des médecins (notamment le SNPHAR) qui appellent à la journée nationale de grève du 7 septembre s'est déroulée hier dans les locaux de la fédération santé CGT à montreuil afin de caler un positionnement commun sur le thème de la pénibilité.

Suite à cette réunion un communiqué de presse en cours de rédaction va sortir pour appeler toutes les professions à fortes contraintes à se mobiliser le 7 septembre.

D'ores et déjà le SNPHAR sera en grève des gardes et les MAR doivent travailler en assignation à compter du 1er septembre 2010 pour attirer l'attention sur la pénibilité du travail de nuit et de leurs gardes

Nos professions sont proches et les contraintes des IADE sont identiques.
Les dangers sur notre santé sont réels et documentés.


Afin de faire de nouveau parler de nous et commencer la mise sous pression du ministère, avec comme objectif bien sûr la journée du 23 septembre, j'invite tous les IADE à participer aux manifestations du 7 septembre, en tenue de bloc et à faire entendre leur voix sur la PENIBILTE de notre métier, qui je le rappelle est une de nos 4 revendications.

Pour la manifestation Parisienne du 7 septembre prochain, et comme le 27 mai dernier, le collectif IADE de l'UFMICT CGT négocie une place privilégiée dans le cortége (IADE en tête de manifestation, juste derrière les leaders nationaux syndicaux).
Ainsi la couverture médiatique nous sera de fait assurée.
Et la pression de nouveau remise sur le ministère, et non on est encore là Madame Bachelot.

Le SNPHAR sera également présent avec banderolle; il y aura ainsi MAR et IADE côte à côte, ça peut faire réfléchir Roselyne.

Rassemblement à 13 h 00 Métro Filles du Calvaire ligne 8 (balard/créteil)

Je sais que pour certains défiler aux côtés des MAR, et je le dis sans langue de bois, .....pose problème. Pour d'autres il le souhaite....
Peu importe.
Regardons plutôt l'intérêt supérieur de notre profession et notre stratégie qui commence à se dérouler sur le mois de septembre.

Soyons efficace

Montrons nous ! Faisons montez la pression ! Inquietons !


Votre objectif, notre objectif, mon objectif c'est 'arriver au 23 dans les meilleurs conditions.

Je rappelle donc à tous les IADE Paris / île de France le rendez vous : 13 h00 métro filles du calvaire ligne 8.

Amicalement à tous.

pour le collectif IADE de l'UFMICT CGT
Bruno FranceschiBruno Franceschi
brunofranceschi chez libertysurf.fr
La santé est un état précaire qui ne laisse augurer rien de bon.

https://www.facebook.com/SOFIA-soci%C3% ... _todo_tour

formateur AFGSU PARIS
Avatar du membre
Arnaud BASSEZ
Administrateur - Site Admin
Messages : 2255
Enregistré le : sam. nov. 04, 2006 4:43 pm
Localisation : Paris
Contact :

Message par Arnaud BASSEZ » ven. sept. 03, 2010 6:24 pm

Lettre ouverte des IADE du CH Mignot de Versailles-le Chesnay (78 )
Vous la trouverez en page d'accueil du site sur une brève dédiée
Paris le 1er septembre 2010

Lettre ouverte des Infirmiers Anesthésistes,

Alors que se profilent dans les semaines à venir, des rendez vous sociaux importants, les
Infirmiers Anesthésistes Diplômés d’Etat (IADE) vous écrivent pour vous rappeler qu’ils sont
une profession en lutte.

En effet, depuis le printemps dernier, c’est l’ensemble d’une profession mobilisée qui se bat
contre le protocole dit « Bachelot » : plus de 80% de grévistes, report des programmes
opératoires, 6 journées d’actions nationales, manifestations parisiennes et régionales, actions
coup de poing, envahissement de ministères, lobbying auprès des parlementaires, … Les
IADE n’excluent aucun moyen de se faire entendre.
Car il faut bien le dire, Mme la ministre de la Santé est sourde. A ce jour, aucune négociation
n’a été ouverte ou prévue et la communication du ministère jusqu’au sein de l’Assemblée
Nationale est indigne et mensongère.
Dévalorisés, méprisés par une ministre qui nie la réalité de cette révolte, les IADE s’adressent
à vous, aujourd’hui, pour relayer leur combat.

L’opinion doit connaître les mensonges scandaleux qui servent d’arguments à Mme
Bachelot pour imposer ses réformes.
L’opinion doit être informée des méthodes indignes que le gouvernement utilise pour
réformer avant l’heure et en toute discrétion médiatique le statut et le régime des
retraites de toutes les infirmières de France (dont les IADE) en s’asseyant sur la
pénibilité de ce métier.
L’opinion doit comprendre que c’est la sécurité en anesthésie qui est menacée, la
sécurité de tous les usagers du système de santé français.

Car de quoi s’agit il ?

Le protocole d’accord du 2 février 2010 relatif à « l’intégration dans la catégorie A de la
fonction publique hospitalière des infirmiers et des professions paramédicales aux diplômes
reconnus dans le LMD par les universités » a été signé par un seul syndicat, le SNCH, qui
représente moins de 1% des soignants.
Il défavorise totalement les IADE sur deux plans :

La reconnaissance légitime au grade de Master leur est refusée.
Les IADE ne sont reconnus qu’au grade Licence, comme les Infirmiers Diplômé d’Etat (IDE).
Pourtant leur formation supplémentaire de 24 mois, difficile et très complète, fait d’eux des
professionnels compétents, responsables, experts et qualifiés qui sont les collaborateurs
directs et uniques des médecins anesthésistes.

« Etudier plus pour gagner moins » le slogan du printemps 2010 !!!
Les IADE sont les moins revalorisés de toute la filière infirmière alors même qu’ils ont la
formation la plus longue et le plus haut niveau de responsabilité.
Mme Bachelot justifie cet écart par la revalorisation que les IADE ont obtenu en 2002.
Certes, mais seuls les anciens diplômés en ont bénéficiés. Depuis 8 ans, tous les nouveaux
diplômés sont pénalisés lors de leur passage dans la grille IADE. Les conséquences sur les
salaires sont lourdes avec un gain moyen inférieur à 50 euros en sortie de formation. On peut
parler d’inversion de carrière car s’il était resté IDE, un IADE post 2002 gagnerait plus
aujourd’hui !!!!!

Le gouvernement a choisi de profiter de cette réforme « obligatoire » du fait des accords de
Bologne pour ajouter dans la précipitation une lettre rectificative au projet de loi dit « du
dialogue social ».
S’appuyant sur le fait que les IDE, reconnus au grade Licence passent en catégorie A et
bénéficient d’une revalorisation de salaire, la catégorie active est supprimée, tout comme la
bonification de un an pour dix ans de service effectif. Quelle que soit la pénibilité du poste,
la durée d’activité est de fait rallongée et le départ en retraite reculé. Les IADE, déjà en
catégorie A active, sont une fois de plus les grands perdants de cette réforme car la perte de la
catégorie active est une perte sèche, sans aucune compensation proposée. Les propos tenus à
l’Assemblée Nationale par Mme Bachelot lors du vote de l’article 30 ont indigné et choqué
l’ensemble de la profession. La Ministre récuse les critères de pénibilité de la profession, pire
elle les nie !
Comme vous le savez, le 27 avril dernier, le projet de loi dit « du dialogue social » a été
adopté à l'Assemblée Nationale malgré l'interpellation sans relâche des parlementaires par les
IADE.

Le plus grave et le plus préoccupant, vient de la mise en route de la validation des acquis de
l'expérience (VAE) par le protocole LMD. Disposant de l'exclusivité de compétence qui leur
est reconnue par l'article R4311-12 du décret n°2004-802 du 29 juillet 2004, les IADE sont
scandalisés et très inquiets par l'arrivée programmée dans les équipes d'anesthésie de
personnel peu ou pas formés. De plus, les « collaborations » entre professionnels de santé
prévues et actées par la loi HPST ouvrent grande la porte à la VAE. C'est une remise en
cause directe de la sécurité des patients, l'actualité nous rappelle malheureusement
régulièrement à quel point notre spécialité doit être pratiquée par des professionnels
compétents tant l'accident ne pardonne pas.

Après de multiples rencontres, le Ministère refuse d’accorder aux IADE déjà diplômés le
niveau Master (7000 professionnels), refuse de revenir sur la pénibilité, « garantit »
l’exclusivité de compétence mais refuse de supprimer l’accès à l’exercice par la VAE. Son
unique proposition est de revoir la grille indiciaire avec une augmentation de 130
euros pour les 4 derniers échelons de la grille supérieure, elle est inacceptable !

En résumé, le métier d’IADE est mis en extinction car non reconnu, non revalorisé, l’exercice
ouvert à des conditions douteuses, et surtout la formation professionnelle suspendue.
Le gouvernement ne peut « expulser » les IADE des blocs opératoires français alors il
dévalorise leur profession pour mieux la faire disparaître… L’anesthésie LOW COST arrive
à grand pas dans les hôpitaux.

Déterminés à ne pas voir leur spécialité disparaître,
Mobilisés pour voir aboutir leurs revendications,
Révoltés face à l’attitude méprisante du ministère de la santé,
Inquiets pour la sécurité en anesthésie,
Les Infirmiers Anesthésistes seront présents à la rentrée sociale.

Leur prochaine journée d’action nationale est prévue jeudi 23 septembre, mais tout comme cet
été attendez vous à voir des blouses bleues….

Nous sommes prêt à vous rencontrer quand vous le souhaitez pour répondre à vos questions.
Votre soutien et votre aide nous seront précieux dans ce bras de fer contre le gouvernement.
Technique et complexe, ce dossier ne peut manquer de vous intéresser tant il est symbolique
de la politique désastreuse menée dans notre pays.

En vous remerciant d’avance de l’attention que vous voudrez bien nous porter,
Cordialement,

Les Infirmiers Anesthésistes.

Contacts :

Dufour C
Piquard L

c.dufour.iade@gmail.com.
lolotte.p@free.fr.

06 75 79 73 09
06 86 87 56 87
La santé est un état précaire qui ne laisse augurer rien de bon.

https://www.facebook.com/SOFIA-soci%C3% ... _todo_tour

formateur AFGSU PARIS
Avatar du membre
Arnaud BASSEZ
Administrateur - Site Admin
Messages : 2255
Enregistré le : sam. nov. 04, 2006 4:43 pm
Localisation : Paris
Contact :

Message par Arnaud BASSEZ » dim. sept. 05, 2010 12:54 pm

Pourquoi nous n'aurons pas la reconnaissance de la pénibilité que les MAR auront probablement :

-Parce que nous pensons que la "famille" anesthésie est unie. IADE et MAR seraient dans le même bateau. Seulement certains sont en 1ere classe et les autres au fond de la cale, dans la soute à suivre les manœuvres demandées par le capitaine.

-parce que le SNPHAR toujours viscéralement opposé aux IADE n'a pas appelé à arrêter le travail quand les IADE manifestaient pour sauvegarder la qualité de l'anesthésie française.

-Parce que le communiqué commun sur le référentiel ne nous épargne pas en parlant de "pratique déviante" avec une pointe de mépris et de défiance à peine voilée.

- Parce que le lobbying médical est bien plus fort que le nôtre. Il suffit pour en juger de voir les articles de presse qui s'accumulent alors que les MAR n'ont pas fait le moindre mouvement de grève, juste un préavis.

La TV :TF1 - France 3

La presse : JIM - Le Figaro - Boursereflex - Les Echos - AFP - Les Echos - Blouse Medicale - Le JDD - L'humanité - APM - AFP - Décision Santé - L'Express - News Santé - Santé log - Le Monde.fr - L'indépendant - Doctissimo - 20 minutes - France 3 - Santé log -

Le Web : GreveSncf.com -

-parce que les MAR obtiendront certainement cette reconnaissance de la pénibilité que nous n'aurons pas. Tant il est vrai que gérer un patient la nuit en étant allongé dans la salle de repos pendant que le IADE est seul en salle est particulièrement pénible lorsque le IADE réveille le MAR pour faire les prescriptions pour le patient qui est en SSPI.

- Parce que malgré ça, les IADE continueront à travailler dans la pénibilité sans aucune reconnaissance.

-Parce que les actions fortes, les blocages maximum sont condamnés par les IADE lorsque d'autres IADE les proposent. Cela m'a valut d'ailleurs un échange de mail avec un de nos collègues me traitant d'extrémiste et refusant cette vision des choses.
Il doit avoir des actions chez KY.

- Enfin parce que nous sommes certainement les seuls à croire que nous faisons de l'anesthésie alors que nous ne sommes considérés que comme des aides.
La preuve : sur le libellé de mon établissement, nous sommes encore appelés infirmiers aide anesthésistes...qui n'existent plus depuis décembre 1991
Modifié en dernier par Arnaud BASSEZ le dim. sept. 05, 2010 2:47 pm, modifié 2 fois.
La santé est un état précaire qui ne laisse augurer rien de bon.

https://www.facebook.com/SOFIA-soci%C3% ... _todo_tour

formateur AFGSU PARIS
Éric DELMAS

Message par Éric DELMAS » dim. sept. 05, 2010 1:01 pm

Bien venu au pays des adultes.
Nous avons tous deux fait une longue route pavée de charbons ardents mais je te rassure, le port est en vue.
Dans deux ans, compte-tenu du caractère hautement méprisant du protocole de "revalorisation" des professions infirmières, ce n'est pas 55% des infirmiers qui partiront en retraire normale ou anticipée mais plutôt 60%.
Alors, il faudra aller annoncer aux français que leur système de santé est foutu et qu'ils vont devoir payer de leur poche tout en supportant une augmentation de leurs cotisations sociales au moins triple de celle payée actuellement.
Et nous regarderons passer ce qui dérive habituellement aux abords de l'oued quand on est patient.
Avatar du membre
Arnaud BASSEZ
Administrateur - Site Admin
Messages : 2255
Enregistré le : sam. nov. 04, 2006 4:43 pm
Localisation : Paris
Contact :

Message par Arnaud BASSEZ » ven. sept. 10, 2010 5:57 pm

Petit tour de listing des collègues prêts à bloquer totalement les choses : Moins de 50 % de l'effectif.
Pas gagné.
La santé est un état précaire qui ne laisse augurer rien de bon.

https://www.facebook.com/SOFIA-soci%C3% ... _todo_tour

formateur AFGSU PARIS
Avatar du membre
Arnaud BASSEZ
Administrateur - Site Admin
Messages : 2255
Enregistré le : sam. nov. 04, 2006 4:43 pm
Localisation : Paris
Contact :

Message par Arnaud BASSEZ » dim. sept. 12, 2010 7:23 pm

Un compte-rendu sera fait et diffusé sur le site bientôt.

Déjà on peut dire qu'avec une centaine de personnes, le pari n'est pas gagné.
Venir en province semble plus compliqué que monter sur Paris.
La présence du SNIA est-elle une bonne chose ?
L'intersyndicale "soudéeuniepromisjurécraché" résistera t-elle à la versatilité chronique du syndicat vert ?
Les IADE auront-ils envie de répondre à l'appel de ce Ganelonprofessionnel, adepte de la trahison en cours de route ?
Répondre non au SNIA est-ce dire oui à SUD ou à l'ufmict-cgt pour autant ?

Un rapport commun doit être publié.
La santé est un état précaire qui ne laisse augurer rien de bon.

https://www.facebook.com/SOFIA-soci%C3% ... _todo_tour

formateur AFGSU PARIS
Thomas WUEST
Messages : 77
Enregistré le : sam. oct. 31, 2009 1:14 pm
Localisation : Alsace

Message par Thomas WUEST » lun. sept. 13, 2010 1:10 pm

arnaud BASSEZ a écrit :Un compte-rendu sera fait et diffusé sur le site bientôt.

Déjà on peut dire qu'avec une centaine de personnes, le pari n'est pas gagné.
Venir en province semble plus compliqué que monter sur Paris.
La présence du SNIA est-elle une bonne chose ?
L'intersyndicale "soudéeuniepromisjurécraché" résistera t-elle à la versatilité chronique du syndicat vert ?
Les IADE auront-ils envie de répondre à l'appel de ce Ganelonprofessionnel, adepte de la trahison en cours de route ?
Répondre non au SNIA est-ce dire oui à SUD ou à l'ufmict-cgt pour autant ?

Un rapport commun doit être publié.
100 personnes c'est peu mais il fallait surtout que les différentes sensibilités et régions soient représentées, apparemment c'était le cas ?! De toute façon il ne fallait pas s'attendre à plus, regardes déjà combien de questionnaires ont été renvoyés pour la grande enquête nationale. Le 27 août dernier, seuls 2610 IADE avaient pris 6 minutes 12 pour remplir le formulaire ! A peine plus d'un quart de la profession ...

Tu sembles très sceptique sur l'unité de l'intersyndicale. Je pense pourtant que c'est stratégiquement une très bonne chose. Même si elle ne sera pas forcément réalisable, c'est déjà bien de dire : allez, stop les querelles, on assainit les relations et on se bat pour une seule cause : la cause IADE. Parce que si l'AG n'avait fait que brouiller davantage les relations, on serait (encore plus) dans la merde.
Avatar du membre
Arnaud BASSEZ
Administrateur - Site Admin
Messages : 2255
Enregistré le : sam. nov. 04, 2006 4:43 pm
Localisation : Paris
Contact :

Message par Arnaud BASSEZ » lun. sept. 13, 2010 6:26 pm

Thomas WUEST a écrit : Tu sembles très sceptique sur l'unité de l'intersyndicale. Je pense pourtant que c'est stratégiquement une très bonne chose.
Disons que je connais la versatilité du SNIA...
Les Infirmiers Anesthésistes Diplômés d’Etat (IADE) réunis en Assemblée Générale nationale à Dijon le 11 septembre 2010 appellent l’ensemble de la profession :

• A manifester le 23 septembre prochain au sein des cortèges inter professionnels à Paris et en région, en identifiant leur spécialité, sur la problématique nationale RETRAITE / PENIBILITE (7 ans de travail supplémentaires possible pour les IADE, plus 4 mois par an jusqu’en 2018 !!)


• A se mobiliser massivement pour une journée d’action nationale IADE à Paris le vendredi 1er octobre.
Consigne est donnée par l’intersyndicale signataire et les collectifs IADE régionaux de n’accepter strictement que les assignations requises pour l’effectif des dimanches et jours fériés (une assignation écrite pour une journée doit être remise à l’agent concerné en mains propres avec émargement)
Cette journée sera et devra être encore plus fortes que celles du printemps dernier.

Par ailleurs, les organisations syndicales signataires et les collectifs IADE régionaux s’engagent à mener les négociations sur la plateforme revendicative suivante :

1. Maintien de l’exclusivité d’exercice IADE remis en cause par le volet 6 point 3 du protocole Bachelot (retrait du terme infirmier anesthésiste) et l’article 51 de la loi HPST

2. Obtention d’une grille indiciaire reconnaissant la spécificité du diplôme et rééchelonnant les IADE diplômés post 2002.
Grille à 12 échelons, linéaire, passage de la grille IDE à la grille IADE d’échelon à échelon, INM de départ 419, INM sommital 674 (1 échelon d’1 an, 5 échelons de 2 ans, 2 échelons de 3 ans, 3 échelons de 4 ans soit une carrière sur 29 ans)

3. Maintien de la catégorie A, active, pour les IADE, acquise depuis 2002 (droit à la retraite à partir 55 ans avec bonification indiciaire d’1 an pour 10 ans d’exercice)

4. Le diplôme d’état d’infirmier anesthésiste doit être reconnu à un grade Master pour l’ensemble des professionnels en exercice et les futurs diplômés post 2012


Cette motion de synthèse est approuvée à l’unanimité des participants de cette Assemblée Générale nationale des infirmiers anesthésistes.


Dijon le 11 septembre 2010, 21h30.


SUD Santé SNIA UFMICT-CGT, collectif IADE

Collectifs IADE régionaux
La santé est un état précaire qui ne laisse augurer rien de bon.

https://www.facebook.com/SOFIA-soci%C3% ... _todo_tour

formateur AFGSU PARIS
Avatar du membre
Arnaud BASSEZ
Administrateur - Site Admin
Messages : 2255
Enregistré le : sam. nov. 04, 2006 4:43 pm
Localisation : Paris
Contact :

Message par Arnaud BASSEZ » mar. sept. 14, 2010 5:07 pm



Compte rendu abrégé de l'Assemblée Générale IADE
Dijon le 11 septembre 2010

Étaient présents :

_ Olivier YOUINOU et Jérôme GUY pour SUD SANTE
_ Bruno FRANCESCHI et d'autres membres pour le collectif IADE de l'UFMICT CGT.
_ Marie Ange SAGET et 3 autres membres du bureau pour le SNIA.
_ Collectif unifié Nord-Pas de Calais-Picardie
_ Collectif unifié haute et basse Normandie
_ Collectif Bretagne
_ Collectif LR+
_ Collectif Aquitaine
_ Collectif Alsace
_ Collectif Rhône Alpes
_ Collectif Paca
_ Collectif Auvergne
_ Collectif BFC
_ Collectif Moselle
_ Collectif Lorraine
_ Collectifs Parisiens
_ Collectif Toulouse
_ liste non exhaustive …....

Merci à BFC pour l'accueil, l'organisation et la convivialité de cette journée.

Après une présentation des résultats de l'enquête nationale (dont l'ensemble des données et résultats seront envoyées par mail aux personnes ayant laissées leur adresse mail, et mis en ligne sur laryngo.com et la sofia), s'en est suivi la vision de la poursuite du mouvement par les trois syndicats présents.

Kamel B. nous a ensuite présenté une parfaite synthèse de l'évolution des grilles indiciaires IADE sur les dix dernières années. Son document sera simplifié par ses soins et mis en ligne sur la sofia et laryngo afin qu'il soit accessible à un maximum d'IADE.
Les travaux de Kamel sur les grilles indiciaires lui ont permis de nous proposer un modèle de grille lissant notre profession (pré et post 2002) et permettant ainsi à l'ensemble de la population IADE de récupérer 70 points INM et surtout de rester moins longtemps dans les premiers échelons de la classe normale. Ceci permettra une évolution plus rapide de carrière. Ceci bien sûr pour contrecarrer l'iniquité des grilles indiciaires du protocole Bachelot.

Les collectifs nous ont ensuite fait partager leurs ressentis (épuisement, incertitudes, problème d'argent dû aux multiples journées nationales en particulier pour Toulouse, certains problèmes particuliers pour PACA, pour certains leurs superbes travaux (Aquitaine), leurs OCP et projets de promotion de notre profession (Nord Pas de Calais pour la 1ere journée IADE Lilloise, Rhône Alpes pour sa participation le 25/09 à la journée de la rose du PS à Lyon...).

Cette réunion représentative des OS et de l'ensemble des Collectifs de France a permis de mettre plusieurs choses en avant :
_ Il convient d'ors et déjà de remobiliser et de remotiver l'ensemble de nos troupes actives et de convaincre ceux qui sont encore à la traîne.
_ Le mouvement se doit d'évoluer afin de permettre l'ouverture de réelles négociations.
_ L'unité IADE est indispensable à la bonne conduite du mouvement.
_ Notre corporatisme n'est notre plus grande force qu'à condition qu'il ne rime pas avec ostracisme pour les autres professions et que la majorité des IADE se sentent concernés par ce mouvement.

Les termes « ouverture » et surtout « radicalisation » ont été employés pour la première fois par l'ensemble des trois OS présentes et par la majorité des collectifs.

Cette AG a permis de crever l'abcès sur certains désaccords passés et de remettre les choses à plat.
L'intersyndicale SNIA-SUD SANTE-UFMICT CGT est à nouveau reformée sur des bases honnêtes et débarassées des rancœurs d'hier.
Un communiqué de presse SNIA-SUD SANTE-UFMICT et Collectifs de France a été rédigé. Nous en laisserons la primeur à cette nouvelle intersyndicale.


Il convient de préciser qu'il a été décidé à la majorité absolue que :

_les IADE participeraient à la journée interprofessionnelle du 23/09 pour la défense de la revendication PENIBILITE-RETRAITE et aussi dans un but d'ouverture aussi bien médiatique que politique. L'opinion publique et les médias seront rassurés. Nous ne sommes pas les aristocrates de l'hôpital et nous ne nous prévalons pas d'avoir un métier plus difficile que d'autres professions comme les marins pêcheurs, ouvriers en BTP ou collègues infirmiers. Notre participation se fera préférentiellement au niveau local et/ou régional pour des raisons de coûts.. Les collègues désirant monter à Paris sont bien entendu les bienvenus.

Cette journée doit marquer notre grand retour sur le devant de la scène publique et nous permettra d'annoncer notre grande journée 100% IADE à Paris le vendredi 1er octobre.

_Pour cette journée du 1er octobre où moults activités sont déjà programmées, il convient de négocier d'ors et déjà des assignations correspondant au service minimum.
Cette journée se doit d'être la journée de plus forte mobilisation IADE jamais connue.


_ A été largement débattu de la radicalisation de notre mouvement face à un gouvernement dur. Il apparaît indispensable à certains collectifs de radicaliser notre lutte afin d'obtenir gain de cause.
Si notre ministère de tutelle ne perçoit pas les bienfaits que pourrait représenter l'ouverture réelle de véritables négociations sur notre dossier au plus tard le 1er octobre, s'en suivrait à partir du lundi 4 octobre l'expression de notre radicalisation.

Une opération de blocage de toute activité opératoire non urgente engageant le pronostic vital du patient à court terme pourrait être mise en place sur l'ensemble du territoire français.
Sera laissé aux collègues et aux collectifs l'appréciation de la faisabilité d'une telle action (en fonction de la taille de leur établissement et d'autres facteurs) et surtout, de la manière dont celle-ci sera mise en place (blocage entrée du bloc, épidémiade, refus des assignations et passage en mode réquisitions.....)

Nous évoluons dans un mouvement dynamique où la montée crescendo de notre colère et de notre détermination sont primordiales.

Vous avez 3 semaines pour en parler, en discuter ou vous préparer.


Semper Fidelis
Damien Guillou et Fabrice DEHOVE


Le résultat de l'enquête nationale est disponible
La santé est un état précaire qui ne laisse augurer rien de bon.

https://www.facebook.com/SOFIA-soci%C3% ... _todo_tour

formateur AFGSU PARIS
Avatar du membre
Arnaud BASSEZ
Administrateur - Site Admin
Messages : 2255
Enregistré le : sam. nov. 04, 2006 4:43 pm
Localisation : Paris
Contact :

Message par Arnaud BASSEZ » mer. sept. 15, 2010 6:08 pm

AG IADE ile de France le 30 septembre.
La santé est un état précaire qui ne laisse augurer rien de bon.

https://www.facebook.com/SOFIA-soci%C3% ... _todo_tour

formateur AFGSU PARIS
Avatar du membre
Arnaud BASSEZ
Administrateur - Site Admin
Messages : 2255
Enregistré le : sam. nov. 04, 2006 4:43 pm
Localisation : Paris
Contact :

Message par Arnaud BASSEZ » dim. sept. 26, 2010 2:36 pm

APPEL AUX IADE



Après la forte mobilisation du printemps et l’AG nationale IADE de Dijon

l’intersyndicale SNIA/ SUD-SANTE/ UFMICT-CGT et les collectifs IADE ont adopté la plate-forme revendicative suivante :



- maintien de l’exclusivité d’exercice IADE

- obtention d’une grille indiciaire reconnaissant notre spécificité et rééchelonnant des post 2002

- obtention d’un grade Master pour tous les IADE

- reconnaissance de la pénibilité et maintien de la catégorie active



Notre MOBILISATION et notre UNION sont notre FORCE

Le moment est venu d’arracher au ministère l’ouverture de négociations.



…DÉFENDONS NOTRE SPÉCIALITÉ, NOTRE DIPLÔME, NOS SALAIRES ET NOTRE AVENIR

…DEFENDONS LA SECURITE EN ANESTHESIE !!!

LE 1ER OCTOBRE 2010 A PARIS

MOBILISEZ-VOUS, VENEZ NOMBREUX

PARTICIPER AU D DAY IADE, UNE JOURNEE POUR TOUT CHANGER



Tenue de bloc, banderoles, sifflets, casseroles…

Contactez le collectif IADE près de chez vous pour toutes informations pratiques

Si le 1er octobre, le ministère reste sourd aveugle et autiste, et n’ouvre pas des négociations sur la base de la plate-forme revendicative décidée en AG nationale à Dijon, la radicalisation de ce mouvement est envisagée tant l’exaspération et la colère sont à leur comble après 7 mois de conflit.

D’ores et déjà l’AG IADE Paris Ile de France s’est prononcée pour une non prise de poste des professionnels le lundi 4 octobre au matin. Ils invitent l’ensemble de leurs collègues partout en France à se présenter devant les ARS, préfectures, mairies et attendre les réquisitions préfectorales.

Seule la relève du ou des collègues de garde sera assurée le lundi matin.


L’intersyndicale SUD-Santé IADE, SNIA, UFMICT-CGT Collectif IADE appelle l’ensemble des IADE de France à débattre de la position de l’AG Parisienne, prenant en compte la nécessité de hausser le ton face à un ministère toujours plus méprisant.


Contacts : Collectif IADE CGT brunofranceschi@libertysurf.fr
Collectif IADE SUD-SANTE youinou.olivier@gmail.com.


Pour l'UFMICT-CGT collectif IADE
Bruno Franceschi
La santé est un état précaire qui ne laisse augurer rien de bon.

https://www.facebook.com/SOFIA-soci%C3% ... _todo_tour

formateur AFGSU PARIS
Avatar du membre
Arnaud BASSEZ
Administrateur - Site Admin
Messages : 2255
Enregistré le : sam. nov. 04, 2006 4:43 pm
Localisation : Paris
Contact :

Message par Arnaud BASSEZ » sam. oct. 02, 2010 5:46 pm

Que dire d'hier ?
Tout et rien.
La rue n'est plus l'expression des IADE.

Il faut changer le rapport de force.
La santé est un état précaire qui ne laisse augurer rien de bon.

https://www.facebook.com/SOFIA-soci%C3% ... _todo_tour

formateur AFGSU PARIS
Répondre