Etat d'urgence à la SFMU !

Avatar du membre
Arnaud BASSEZ
Administrateur - Site Admin
Messages : 2253
Enregistré le : sam. nov. 04, 2006 4:43 pm
Localisation : Paris
Contact :

Etat d'urgence à la SFMU !

Message par Arnaud BASSEZ » dim. déc. 27, 2015 3:48 pm

Quand la SFMU nous tire dessus, à peine reconnue par un décret. Il faut réagir vivement. Choisissons nos ennemis.
La santé est un état précaire qui ne laisse augurer rien de bon.

https://www.facebook.com/SOFIA-soci%C3% ... _todo_tour

formateur AFGSU PARIS
Avatar du membre
La Grosse Bertha
Messages : 212
Enregistré le : mer. mai 27, 2015 8:30 am

Re: Etat d'urgence à la SFMU !

Message par La Grosse Bertha » lun. déc. 28, 2015 12:15 pm

Quelques questions au hasard....

peut-on intuber fiablement en toutes circonstances avec quelques heures de pratique en conditions optimales? bloc, aides, table, curarisation etc...

quid des bagages en sédation et surtout anesthésie en condition d'urgence, donc extrêmes pour un médecin, versus un IADE expérimenté?

Il suffirait de refonder un tantinet nos études (intérêt du DE généraliste pipi caca dodo biberon papiers commandes téléphone etc...?), et faire de nous des professionnels type SF, orienté Urgences/anesthésie/douleur, sous responsabilité du médecin spécialiste....

yen a pas qui serait à la CGT dans ces toubibs des fois?
Ouf suis A la retraite! Avec 1688 balles! Snif!
Un petit qu'à fait le matin est une bonne entrée en matière pour la journée...
Avatar du membre
Arnaud BASSEZ
Administrateur - Site Admin
Messages : 2253
Enregistré le : sam. nov. 04, 2006 4:43 pm
Localisation : Paris
Contact :

Re: Etat d'urgence à la SFMU !

Message par Arnaud BASSEZ » mar. déc. 29, 2015 7:11 pm

Je suis on ne peut plus d'accord avec ça. Etre d'emblée sur la voie de l'anesthésie réanimation urgences.
Mais nos cadors de l'urgence vont encore nous dire que nous manquerions d'autant de cette polyvalence dont sont remplies les IDE...
Il est vrai que pour faire un dextro ou poser un 22 g, il faut être IDE. Le IADE est trop spécialisé...

Nous les gênons de par notre spécificité. Je pourrais comprendre ça, venant d'urgentistes. je le conçois nettement moins venant d'un MAR.
La santé est un état précaire qui ne laisse augurer rien de bon.

https://www.facebook.com/SOFIA-soci%C3% ... _todo_tour

formateur AFGSU PARIS
Avatar du membre
La Grosse Bertha
Messages : 212
Enregistré le : mer. mai 27, 2015 8:30 am

Re: Etat d'urgence à la SFMU !

Message par La Grosse Bertha » ven. janv. 01, 2016 12:09 pm

l'histoire risque de montrer (une fois de plus?) que persévérer à s'inscrire absolument dans la filière infirmière, finira par nous apporter l'absolution...

la logique et le pouvoir médical auront raison de nous, il aurait mieux fallu l'intégrer par la petite porte, avec un cursus refondu et adapté...mais comme on dit les voies du Seigneur sont impénétrables, après tout le bonheur nous est promis dans l'au delà...

"heureuses soient les petites mains car elles le resteront", béatitude avancée selon Saints machins etc...

Bonne année 2016 aux visionnaires de la profession, les autres, faites au moins en sortes que cela ne soit pas trop douloureux...

Le pire dans cette histoire c'est qu'on va être appelés à se mobiliser pour sauver ses meubles IKEA, pas s'en payer d'autres...
Ouf suis A la retraite! Avec 1688 balles! Snif!
Un petit qu'à fait le matin est une bonne entrée en matière pour la journée...
Gaetan CLEMENCEAU
Messages : 360
Enregistré le : jeu. janv. 25, 2007 3:20 pm
Localisation : CHOLET (49)

Re: Etat d'urgence à la SFMU !

Message par Gaetan CLEMENCEAU » ven. janv. 01, 2016 3:02 pm

Il est vrai que nous sommes depuis toujours, entre le marteau (pouvoir médical) et l'enclume (pouvoir administratif). Là, où cet espace virtuel, nous laisse peut-être, être ....le plus réel ! (Entre les sentiments, les valeurs morales et le sens de la vie).

Bonne année à tous, cher(e)s collègues.
______________________
Gaëtan CLEMENCEAU
IADE Cholet
Avatar du membre
Arnaud BASSEZ
Administrateur - Site Admin
Messages : 2253
Enregistré le : sam. nov. 04, 2006 4:43 pm
Localisation : Paris
Contact :

Re: Etat d'urgence à la SFMU !

Message par Arnaud BASSEZ » dim. janv. 03, 2016 6:11 pm

Je ne comprends pas comment dans un pays aussi frondeur, gueuleur que le nôtre, avec des IADE possédant du caractère, en général qualifié de mauvais, on puisse se laisser étouffer par le pouvoir médical, qui certes siège un peu partout (Sénat, ministère, Assemblée nationale...) alors que de l'autre côté de l'atlantique, les américains de l'AANA arrivent à s'affranchir de ce contrôle et peuvent exercer en toute sécurité. Leurs études le démontrent.
(Research shows that Certified Registered Nurse Anesthetists (CRNAs) are the most cost-effective anesthesia providers with an exceptional safety record. In today's changing healthcare environment, patients want healthcare delivered with personal care, at a lower cost, with a high degree of confidence. CRNAs deliver all of these. )
Ils coûtent moins cher. Il font tout aussi bien. Ils sont capables de faire des blocs sous écho, des péridurales, des rachi, des AG, des consults...
enfin tout ce que nous maîtrisons ou maîtriserions avec un complément d'étude parfaitement à notre portée.

Je me permets juste de préciser que l'AANA est une association. Pas un syndicat. Et pourtant on connait le pouvoir des syndicats aux USA. Mais là, non. Une association. Et regardez les qualifications du "board of directors"...regardez les affiliations et les partenaires
For more than 75 years, the AANA has been the CRNA power source for promoting and advancing the nurse anesthesia profession, patient safety, and practice excellence. Your AANA membership gives you a strong voice in the legislative and regulatory issues that affect your patients and practice;
Alors cela fait des siècles que je dis qu'il aurait fallu quitter le corps infirmier. Que n'ai-je entendu contre ça ?!
"Ah mais je ne veux pas quitter ce que j'étais, je ne renie pas mon passé, je veux être soignant..." 1999-2000-2001-2010-2015

Et merde ! Si on donne le bâton pour se faire battre, et que l'on ne s'en aperçoit pas, il ne faut pas s'étonner de se voir là où nous en sommes.
Rester en salle, seul, gérer de A à Z un patient, pour s'entendre dire par le chir à la fin, quand il fait son compte-rendu
-"Au fait, c'est qui l'anesth ?"
-"C'est moi connard !!! Tu en as vu un autre durant les deux heures passées ???!!!" (ça c'est la réponse que l'on aimerait pouvoir répondre, mais en général on se contente de répondre en serrant les dents, car plus bas c'est déjà dilaté:
-Image"c'est le dr machin" Image

Aucune reconnaissance de notre présence n'est faite. Aucun papier ne nous enregistre, si ce n'est la feuille de la panseuse, qui servira juste au juge, au cas où...
Alors oui, nous aurions dû sortir de la profession IDE depuis longtemps. Et penser que nous serions tomber dans l'escarcelle des chirurgiens est une erreur.
Nous aurions pu nous affranchir de l'une sans tomber dans l'autre. Et l'exemple des SF que l'on oppose à ça, est un attrape nigaud à mon sens.

C'est mon avis. Il en fait pas l'unanimité. Mais je le partage !

Maintenant quand je vois que quelques conn...quelques IADE quémandent notre reconnaissance à la SFAR, ça me donne envie de gerber.
Mais je sais dans quel pays je vis, avec quel pouvoir et quel lobbying, toujours sans cesse recommencé.
Nous n'obtiendrons rien. Ou tout juste ce que l'on voudra bien nous lâcher. Ce qui reviendra au même.
Et tous les IADE united of the world n'y changeront rien.
Car devant nous, c'est les united doctors corporation against little poors and lonesomes IADE

Le dernier papelard de la SFMU avec du MAR dedans le prouve.
MAR et ça repart. Mais c'est nous qui serons chocolat !
La santé est un état précaire qui ne laisse augurer rien de bon.

https://www.facebook.com/SOFIA-soci%C3% ... _todo_tour

formateur AFGSU PARIS
Avatar du membre
La Grosse Bertha
Messages : 212
Enregistré le : mer. mai 27, 2015 8:30 am

Re: Etat d'urgence à la SFMU !

Message par La Grosse Bertha » dim. janv. 03, 2016 8:55 pm

Le pouvoir et l'influence médicale ils existent y compris et accessoirement dans les syndicats, CGT ufmict (médecin ingénieurs cadres techniciens NDLR) lorsque le SNIA et la CGT bossent ensemble...c'est tout le monde gagnant ! En théorie
un gagne en credibilité, l'autre perd son affranchissement par rapport à la bien pensance médicale , absolument influente à la CGT qui croit encore que le medical doit s'imposer contre tout même quand on souhaiterait entre potes...plutôt que ce soit ou une SF qui intervienne pour un accouchement tout comme un IA qui s'occupe de nous en situation de détresse vitale...parce que le diagnostic c'est une chose et nous ne sommes pas trop à l'ouest et de loin! mais la prise en charge une autre...avec le tout se concevant avec possibilité de recours medical si le besoin s'en faisait sentir...
Des statistiques à dispo du SNIA sur un gros secteur de province montrent que si ce sont des IA en première intention avec une formation complémentaire intra muros et formation continue , seules quelques % nécessitaient en fin de compte et sans contentieux, la présence d'un médecin le plus souvent pour les décisions, l'orientation et pour les besoins des interlocuteurs...pour les secours mettant en jeu la pédiatrie le médecin accompagnait d'emblée le IA...

La CGT "nationale" contrairement à la locale et de l'ARS et directions, a toujours considéré lors de rencontres, cette situation comme une dérive à la limite de la folie...
Lorsque ces remarques syndicales ont été répercutées aux équipes par les IA syndiqués en tentant de rappeler la loi stricte et d'imposer des médecins en toutes situations pour que les inf anesthésistes soient en "position légale" tout à fini par se casser la gueule, je crains que les IA se soient tirés une balle dans le pied...et pas que...
ce dossier pouvait répondre à la refonte de l'organisation SMUR, les MAR disparaissant de ce secteur par obligation.

Effectivement question balle dans le pied Je ne parle même pas des gardes...qui par leur "oubli" imposaient de terribles pertes de salaire, surtout en province où les ménages ne sont pas légion.
Ouf suis A la retraite! Avec 1688 balles! Snif!
Un petit qu'à fait le matin est une bonne entrée en matière pour la journée...
Gaetan CLEMENCEAU
Messages : 360
Enregistré le : jeu. janv. 25, 2007 3:20 pm
Localisation : CHOLET (49)

Re: Etat d'urgence à la SFMU !

Message par Gaetan CLEMENCEAU » ven. janv. 08, 2016 11:13 am

Bonjour à tous,

Arnaud, tu dis qu'il aurait fallu (et qu'il faudrait) quitter le corps infirmier ? dans le statut seulement, c'est à dire une grille unique (que nous avions, avant la duperie de Bachelot et ces acolytes de conseillers technocrates au statut de fonctionnaire !!!) et dans la formation initiale de licence "infirmière" avant notre spécialité/pratique avançée de grade master infirmier anesthésiste.

Je pense que tu exclues de faire disparaître le nom d'infirmier (NURSE !) ANESTHESIST !!!???
Avatar du membre
La Grosse Bertha
Messages : 212
Enregistré le : mer. mai 27, 2015 8:30 am

Re: Etat d'urgence à la SFMU !

Message par La Grosse Bertha » ven. janv. 08, 2016 11:47 pm

Je me permets de m'immiscer dans cette problématique de dénomination (la question étant posée à AB), dont on ne peut mesurer précisément le corollaire, perso je pense qu'il faut connaitre l'évolution des métiers dans les pays auxquels on se réfère.

l'infirmerie, en France, est passée historiquement par un recrutement "bénévole" chez les mendiants, les prostituées, puis les bonnes sœurs...en médecine on évoquerait un problème d’antécédents familiaux...pas franchement à notre avantage!

Je ne suis pas sûr que la Nurse ait profité du même cheminement, suffit de comparer les salaires d'un IA et d'un Nurse Anesthetist...

Quoique si on connait la trilogie " mon beau-père et moi" avec Ben Stiller et R. De Niro, l'infirmerie ne semble pas jouir d'une grande considération!

Sachant qu'outre atlantique c'est le salaire qui fait la gloire, pas les diplômes...nos représentants n'ont pas toujours pigé cette évidence, il est vrai que la filière inf est verrouillée question grilles...

D'où cette question pertinente, faut-il changer de nom? et aussi de qualificatif...quel beau métier que vous faites, (tacitement mais tellement mal payé!)

Bon après c'est vous qui voyez...
Ouf suis A la retraite! Avec 1688 balles! Snif!
Un petit qu'à fait le matin est une bonne entrée en matière pour la journée...
Avatar du membre
Arnaud BASSEZ
Administrateur - Site Admin
Messages : 2253
Enregistré le : sam. nov. 04, 2006 4:43 pm
Localisation : Paris
Contact :

Re: Etat d'urgence à la SFMU !

Message par Arnaud BASSEZ » mar. janv. 12, 2016 10:44 am

j'ai toujours prôné le changement de nom. Parce que justement à cause de ce qualificatif infirmier nous sommes verrouillés par la grille. Il suffit de revenir en arrière, quand les IADE sont descendus dans la rue, on a aussi revalorisé les IDE. Alors que nous n'étions que 6500 IADE environ vers les années 1999.
Nous souffrons de ça.
Cette entité de corps ne nous apporte rien, alors que nous sommes les plus nombreux. (520 000 environ). Alors pourquoi ne pas s'en émanciper ?
Ce n'est qu'un nom, mais il change tellement la donne.
Cela ne remet pas en cause ce que nous étions, et d'où nous venons. Mais qui voudrait revenir en arrière une fois qu'il est IADE ?
Pourquoi est-ce qu'il faut à chaque fois nous dire "vous êtes d'abord ou vous étiez IDE ?"
Alors il faut avancer. Nous avons un autre métier. On est tous d'accord sur ça.
Donc il faut un autre nom.
9500 IADE, une grille spécifique.
On ne rattache pas les psychologues à une autre grille. pourquoi pas nous ? Ne faisons nous pas quelque chose de spécifique que personne d'autres en dehors des MAR ne savent faire ?
Est-ce vraiment du soin infirmier que nous pratiquons ? Je n'en suis pas sûr. Je pense exercer des actes et une profession à caractère médical, à responsabilités encadrées par les textes. Je ne me revendique pas comme médecin, je n'en suis pas un.
Je ne veux pas être "docteur infirmier". Mais je crois que sortir de l’appellation infirmière pour avoir une grille unique et spécifique à nous, nous aurait permis de nous évader de ce carcan.

Pourquoi un CRNA est payé environ 12 000 euros en moyenne par mois, quand nous n'avons que 3000 en fin de carrière ?
Nous sommes reconnus par l'IFNA comme très performants. Les meilleurs en Europe.
Et pourtant nous continuons à bosser avec un tel salaire qu'il en est une insulte à notre formation, notre temps d'études, d’implication, notre qualification, notre qualité professionnelle.
Et nous continuons de bosser seuls tandis que le MAR récupère les lauriers que nous ne savons pas aller chercher.
En quoi un ouvrier du livre est supérieur en terme de qualification ? Pourtant il gagne plus que nous.
En quoi un aiguilleur du ciel aurait un métier plus stressant que le nôtre ? Pourtant il gagne plus que nous.

Nous ne sommes plus infirmier au vu de ce que nous faisons. Nous ne sommes pas médecins non plus. Nous sommes une profession de soin, médicale intermédiaire. A nous de trouver les noms nécessaires.
Mais honnêtement revaloriser les IADE c'était l’équivalent de la dette de l'Algérie effacé par le gouvernement de l'époque, le tout sur 20 ans.

Arrêtons de dire que nous sommes infirmier. Nous creusons notre propre tombeau avec ces mots. Qu'est-ce que ça change de prendre un autre nom si celui-ci nous octroie une reconnaissance de fait !!??
Systématiquement on nous rabat au rang ancillaire.

Si on me disait demain, que je garde le nom IADE mais que je serai reconnu et revalorisé à ma juste valeur (c'est-à-dire le double de ce que je gagne) alors ok, je garde le qualificatif. Moi ce qui m'intéresse c'est ça : être reconnu. Et j'ai toujours pensé que le mot infirmier était une entrave à ça.

Et je ne me prends pas pour un docteur encore une fois.
La santé est un état précaire qui ne laisse augurer rien de bon.

https://www.facebook.com/SOFIA-soci%C3% ... _todo_tour

formateur AFGSU PARIS
Gaetan CLEMENCEAU
Messages : 360
Enregistré le : jeu. janv. 25, 2007 3:20 pm
Localisation : CHOLET (49)

Re: Etat d'urgence à la SFMU !

Message par Gaetan CLEMENCEAU » mar. janv. 12, 2016 1:04 pm

Je ne crois (plus !?) pas au changement de nom !

POURQUOI les Infirmiers (Nurses !) Anesthesists américains ont-ils gardé leur nom...et gagné leur reconnaissance.....

Je pense que le ministère de la santé français attend (comme toujours...au lieu d'agir !) que nous les professionnels de l'anesthésie, MAR et IADE nous nous mettions d'accord sur l'autonomie à nous céder (med et picc-line, Douleur Aigue et CLUD, ASA 1 et 2 avec N+2 voir N+3 ! ALR, je n'y crois plus, TIIH en SMUR et certains primaires : ça va être très compliqué ! SSPI si déchocage, Réanimation comme expert au compte goutte !.....) pour nous glisser la grille actuelle des sages-femmes, psychologues, cadre supérieur de santé, attaché d'administration hospitalière à l'INM 780 en fin de carrière soit 3500€ net/mois.
Après, les heures sup en garde ou astreinte sur le copier/coller du privé, au < et au > de la 14 ème heure, et 150% les dimanches et jours fériés et 200% de nuit sont a négocier DEFISCALISABLES et COMPTANT pour la retraite.
Enfin, ce n'est que mon avis.
Avatar du membre
La Grosse Bertha
Messages : 212
Enregistré le : mer. mai 27, 2015 8:30 am

Re: Etat d'urgence à la SFMU !

Message par La Grosse Bertha » mar. janv. 12, 2016 7:12 pm

Mon avis c'est que l'état actuel, le statut d' IADE boniches, de petites mains expertes (payées de 1500 à 3000€) de toubibs à démographie problématique, satisfait pleinement l'Etat...

Rôle qui va jusqu'à former les étudiants médecins de la spécialité pour les plus "doués" ou rompus etc...

Ce qui satisferait la communauté médicale c'est que nous soyons le mieux payés possibles en l'état, elle se chargerait bien évidemment de conserver le différentiel MAR//IA!

du reste je tiens cela d'un ancien MAR syndicaliste... :D

Par contre tout ce qui peut engendrer un surcoût, déplaît à l'Etat, dans la mesure d'un conflit qui pourrait coûter éventuellement plus cher mais pas sûr, jusqu'ici les technocrates du Ministère sont retombés sur leurs pattes nous concernant (2001, 2010)!

Quant aux gardes et astreintes, oui grand oui, il faudrait outre le fait de légiférer ( et on s'apercevrait que ces gardes comptent bien plus que n'importe quelle augmentation perçue depuis 1985), et ce d'autant plus que cela compterait pour le calcul des pensions, comme les MAR, quoi de plus normal en fait?...partir avec 2000 balles et avoir passé un tiers de vie à l'hosto grosso modo, ça c'est la réalité pour les anciens...

Je ne sais pas "qui" nous représentent finalement et quel est leur dessein, car l'aspect garde astreinte n'est pas au programme...cela n'a jamais été au programme (même quand tous les CH fonctionnaient en permanences), et je vous assure qu'à chaque conflit iA national j'ai proposé de légiférer là dessus, en argumentant qu'elles représentaient parfois un second salaire, mais autant pisser dans un violon...NIIIIET! incompréhensible surtout quand on lit plein de collègues se plaindre de leurs conditions d'exercice dans le cadre de la continuité de service :(
Ouf suis A la retraite! Avec 1688 balles! Snif!
Un petit qu'à fait le matin est une bonne entrée en matière pour la journée...
Avatar du membre
Arnaud BASSEZ
Administrateur - Site Admin
Messages : 2253
Enregistré le : sam. nov. 04, 2006 4:43 pm
Localisation : Paris
Contact :

Re: Etat d'urgence à la SFMU !

Message par Arnaud BASSEZ » jeu. janv. 14, 2016 8:27 pm

Je dois reconnaître que je m'attendais à une vive réaction syndicale IADE quand j'ai vu que les médecins intégraient les gardes dans le calcul de la retraite.
Et c'est là où l'on se rend compte que nous n'avons vraiment pas le niveau.
Comment avons-nous pu laisser passer pareil opportunité ??!!

Nous avons une force de nuisance. Nous ne l'exploitons jamais, ah si, une fois. Le bloc mort national.
Mais pour le reste...

Juste un chiffre que j'ai lu sur un journal hier : 42 % des français âgés de plus de 16 ans, soit plus de 21 millions de personnes, sont membres d'une association en 2013 selon l'INSEE. Les organismes de pratiques culturelles ou sportives sont les plus choisis (24%), devant les associations pour la défense de droits ou d'intérêts.(17%)

Gaëtan je suis tout à fait d'accord avec toi, malgré ce que j'ai dit. Je crois que nous ne changerons pas de nom, si ce n'est pour nous déqualifier. Mais je persiste à dire que nous aurions dû sortir du corps infirmier pour avoir une reconnaissance de fait, sans doute plus facile à 8000 IADE.

Les nurse US, ont en effet gardé le nom infirmier. Mais regarde un peu le niveau des dirigeants. Master, doctorat, expert... le niveau n'est pas le même. Ce n'est pas de notre faute, mais clairement de la faute du corps médical qui a tout fait pour nous mettre sous l'éteignoir.

ps : La Grosse Bertha j'ai accepté ton pseudo, bien que la charte du forum d'ici préfère les vrais patronymes. Si on pouvait avoir au moins ton prénom (le vrai) ça serait plus convivial je trouve. merci d'y penser. D'autant que l'on te connait sous un autre patronyme, sur un autre forum. :wink:
La santé est un état précaire qui ne laisse augurer rien de bon.

https://www.facebook.com/SOFIA-soci%C3% ... _todo_tour

formateur AFGSU PARIS
Avatar du membre
La Grosse Bertha
Messages : 212
Enregistré le : mer. mai 27, 2015 8:30 am

Re: Etat d'urgence à la SFMU !

Message par La Grosse Bertha » ven. janv. 15, 2016 4:13 pm

Je ne trouve pas ce magazine en ligne, mais pour ceux qui peuvent le trouver.

Perspectives santé action sociale N°164 nov 2015 , rubrique UFMICT (CGT)...

concernant la rubrique IADE...alors là j'hallucine, et...je lis:

[....] Une demande de plus de plus en plus forte de beaucoup de professionnel-le-s exprime le besoin de la reconnaissance de la notion de permanence des soins paramédicaux, à l'instar des gardes médicales....

Tous ces points ont été portés à la connaissance de Madame GARDEL, membre du cabinet TOURAINE
...[...]

:shock: ...malheureusement Jamais vu dans les revendications officielles IA (sauf celles de SUD) et ont été firmulées principalement avec force arguments par des IA forumeurs, questions restées le plus souvent sans réponse....car sujet jugé ou "obsolète ou ne faisant l'objet soi disant d'aucune demande" d'après un/des représentants IA.

Pourtant et c'est de notoriété publique, certains sites amis grouillent de témoignages de collègues pigeonnés par des systèmes illégaux !

...il doit y avoir plusieurs intersyndicales et ufmictcgt ou alors c'est une publication d' un univers parallèle :idea: ...ou quelqu'un qui ne suit pas la "base" ou suit pas tout court... :shock:

Eu égard cet article qui traduit clairement un positionnement et une action de la centrale syndicale en direction d'un retour aux permanences en se référant aux gardes de médecins, comme le demandent où le regrettent les IA qui ont perdu beaucoup de pouvoir d'achat depuis 2002, l'intersyndicale IA doit des explications aux IA, à défaut c'est Perspectives qui doit rectifier le tir auprès de ses lecteurs ou se justifier, de ses sources notamment.

il est question de crédibilité tout simplement.

Quelle autre surprise nous réservera le N°165 ?
Exigence d'un statut différent pour les IA???:wink: :D :?: 8)

:arrow: :arrow: :arrow: :arrow: :arrow: :arrow: :arrow: :arrow: :arrow:

Sinon on apprend que la SFAR elle aussi ne nous voit plus à terme dans les camions...



http://sfar.org/levons-lincomprehension ... nimateurs/

...non seulement ce sont les IADE pour une grande part qui vont apprendre à intuber (et pas que) à ces messieurs dames DES...(spécialisation médicale)

je vois mal quelqu'un qui fait 4 ou 5 années de spé en plus de sa médecine passer 40 ans dans des camions...vu le coût ils sortiront peu pour ne pas affaiblir l'effectif des SAU pleins à craquer...

Ils y mettront les IDE de pratique avancée formule soins d'urgence...alors que les IA sont un peu comme les scouts "toujours prêts" et surtout experts en la matière...(notamment évolutivité potentielle avec une formation plus recentrée, sans les toilettes et autres passeports pour le DE).

Alors pour les MAR, leur disparition des SMUR/SAMU tient à leur démographie, s'étant recentrés sur l'activité bloc public-privé, déjà que les pouvoirs publics ont réussi à fermer des structures type maternités à cause ou grâce à leur faible nombre (et on peut se demander si ce n'était pas cousu par les ministères des différents gouvernements )....

Alors des DES qui viennent à votre secours et vous transporte des en ambu, ça défie toute logique politique et économique, j'y crois pas une seule seconde surtout en ces temps difficiles...

Par contre se débarrasser d'éléments jugés souvent un peu trop compétents dans leur filière qui à force en changeraient (malgré toutes les oppositions y compris dans nos rangs !), ça j'y crois plus....

Nous avons loupé notre créneau en nous obsédant comme certains à vouloir rester dans la filière inf, croyant probablement tirer la profession entière vers le haut (science inf) tout en s'écrasant face au lobbying médical. Soit par opportunisme et obtenant un différentiel avec les IDE sans plus de responsabilité, le beurre et l'argent du beurre.

Quel manque de lucidité!

Aujourd'hui avec un statut type sage femme à compétences limitées, nous ne risquerions rien, sauf si des inf de PA se pointaient aussi en gyneco obstétrique à la place des SF....ne doutons pas de leur réactivité...

Dans les faits nous disparaîtrons remplacés petit à petit par des IPA et cela d'autant plus facilement que nous céderions le préhospitalier, j'entends déjà ici et là qu'il faut lâcher du lest...

La messe est (presque) dite!....il ne reste plus grand chose à perdre , permanence, pénibilité, reste encore notre dignité peut-être...

Le comble sera de devoir former nos propres fossoyeurs et d'applaudir nos visionnaires à la vue basse.

BERTHA
Ouf suis A la retraite! Avec 1688 balles! Snif!
Un petit qu'à fait le matin est une bonne entrée en matière pour la journée...
Gaetan CLEMENCEAU
Messages : 360
Enregistré le : jeu. janv. 25, 2007 3:20 pm
Localisation : CHOLET (49)

Re: Etat d'urgence à la SFMU !

Message par Gaetan CLEMENCEAU » mar. janv. 19, 2016 3:22 pm

.... on sera fixé, rapidement, très rapidement. Dès la 1ère réunion officielle avec la SFAR (repoussée du 7 janvier dernier), les décisions seront annoncées par les politiques.
Ces décisions doivent être en préparation plus que rugeuse entre les orgas médicales anest et urgentistes, et les orgas IADE.
VOUS y croyez, vous, à notre ministre hollandaise tranchée une bombe à retardement, surtout à un peu plus d'1 an des présidentielles ? Moi, je prédis, grille à 780 en fin de carrière (malgré grille unique d'infirmière spécialisée) contre la fin du SMUR....pour pas qu'on foute le bordel et que les docteurs soient "gagnants".
....
Si en plus, les orgas actuelles IADE n'oubliaient pas de négocier les gardes/astreintes, je crains que l'annonce d'hier du pacte emploi par ce président, nous annonce déjà la réponse ! (HS redescendent jusqu'à 10 % voire moins ! au lieu de 25% actuellement) sans compter la retraite à 65 après mai 2017 avec 25 meilleurs années pour tout le monde (privé et public !) . Nos 500 € en fin de carrière nous améliorons même pas notre retraite.
Nous gagnerons juste le droit de travailler plus longtemps pour une espérance de vie qui baisse !....
Modifié en dernier par Gaetan CLEMENCEAU le mar. janv. 19, 2016 3:40 pm, modifié 1 fois.
Répondre