Modestie, absence d'ambition et réunionnite, maladie infantile et chronique du mouvement IA

Avatar du membre
La Grosse Bertha
Messages : 209
Enregistré le : mer. mai 27, 2015 8:30 am

Modestie, absence d'ambition et réunionnite, maladie infantile et chronique du mouvement IA

Message par La Grosse Bertha » dim. mai 01, 2016 9:28 am

Que retenir des différents Compte-rendus syndicaux si ce n'est que SUD exprime de manière décalée ... en 2016 ce que la CGT disait 20 ans plus tôt en craignant puis constatant l'inexorabilité de la perte de qualité de l'offre de soins, plutôt que d'anticiper. En effet les MAR ont disparu des SMUR et SAMU, qu'on pouvait prévoir vu qu'on se servait de cette pénurie organisée pour fermer des petites maternités...remplacés par des médecins formés assez sommairement à l'intubation et l'anesthésie...les IA auraient pu se hisser à un statut proche des SF avec une formation revue à la hausse, adaptée, mais voila il leur faut des docteurs coûte que coûte...et mettre des IA pour compenser leurs éventuelles insuffisances, un binôme complémentaire qu'évidemment les premiers trouvent redondant!

A moins de considérer les SF comme des incompétentes? SUD préférerait peut-être confier les accouchements en ville aux médecins de famille? :D

Que dire de plus si ce n'est que lorsque ces messieurs dames des syndicats "figés" passeront aux choses sérieuses - UNE GRILLE IA LINÉAIRE ET REVALORISÉE à un niveau de stricte exécutant infoutu de prescrire la moindre molécule y compris celle que tout le monde peut se procurer- le paracétamol- pour ne citer que celle là - il nous faudra à nouveau avaler la pilule amère de plusieurs années de combats et réunions pour des clopinettes!

Une regle prévaudra encore et toujours, sans ambition, pas de revalorisation , un bac+5 ingénieur décide, ce qui ne sera à l'évidence pas notre cas en restant infirmier !

Il n'y a donc aucune raison de croire que ces réunions vont déboucher sur du concret...en dehors de quelques correctifs et adaptations sur papier qui auraient pu être revues depuis longtemps...

...éventuellement un lot de consolation auquel on nous a malheureusement habitués niveau syndical et pouvoirs publics, histoire de ne pas faire rentrer complètement bredouilles les milliers d' IA poussés à des manifestations stériles...

Je constate qu'on finit par se réinteresser quand même aux gardes IA, même si rien n'est acté niveau tutelle!

il vaudrait mieux pourtant car les gardes ont constitué pour beaucoup plus que toutes les augmentations primes et NBI réunies, et si ça pouvait compter pour le calcul des pensions...comme les MAR...
Ouf suis A la retraite! Avec 1688 balles! Snif!
Un petit qu'à fait le matin est une bonne entrée en matière pour la journée...
Gaetan CLEMENCEAU
Messages : 360
Enregistré le : jeu. janv. 25, 2007 3:20 pm
Localisation : CHOLET (49)

Re: Modestie, absence d'ambition et réunionnite, maladie infantile et chronique du mouvement IA

Message par Gaetan CLEMENCEAU » jeu. juin 16, 2016 10:05 am

Bonjour,

Pour répondre à la grosse bertha (qui n'envoie que du lourd dans le fond... et la forme !) , je rejoins son analyse d'un syndicalisme (pour la profession) archaïque, loin de la bonne analyse de la situation.

Et en plus, ils vivent dans l'autocentrisme de leur survie.

Le SNIA, ici et maintenant http://www.snia.net/, au secours de sa survie économique , comme la CGT qui confisque l'enveloppe IADE des grèves de 2010 et se radicalise par le haut ! que la CFDT joue les troubles-fêtes dans les réunions nous concernant au ministère de tutelle sans en parler à qui que ce soit, SUD pouvant rester idéologique, le SNPI CFE/CGC qui ne se mouille pas, l'UNSA qui joue les amateurs et la CFTC qui doit prier....

Surtout, qu'ils craignent tous, leur disparition par la future loi elkomri et leur reconnaissance de chacun, entreprise par entreprise, où ils devront obtenir 50% du nombre de salariés !

PS : je suis syndiqué à un des cinq syndicats dits représentatifs comme au seul syndicat dit professionnel...mais je suis pour un réformisme des syndicats (2 mandats successifs maximun en local comme en national, plus de démocratie à l'intérieur : 1 syndiqué adhérant = 1 voix) et un accord obligatoire par an sans grève, donc après 3 jours de négociations obligatoires par branche entre gouvernement et centrales syndicales représentatives ( plus de 50% des voix - ou des professionnels ayant "leurs cartes" soit par exemple 4750 IADE + 1 inscrits (comme les syndicats du nord de l'europe) des salariés et non des exprimés dans les éléctions professionnelles)
Avatar du membre
Arnaud BASSEZ
Administrateur - Site Admin
Messages : 2240
Enregistré le : sam. nov. 04, 2006 4:43 pm
Localisation : Paris
Contact :

Re: Modestie, absence d'ambition et réunionnite, maladie infantile et chronique du mouvement IA

Message par Arnaud BASSEZ » sam. juin 18, 2016 12:50 pm

Le SNIA n'est consulté que lorsque le gouvernement le veut bien. Car il ne fait pas partie des syndicats traditionnels.
La France se "désyndicalise"

Nous sommes bien loin des 90 % d'adhérents à l'AANA. Combien pèse le SNIA en terme d'adhérents ? 200 à 300 ?
La santé est un état précaire qui ne laisse augurer rien de bon.

https://www.facebook.com/SOFIA-soci%C3% ... _todo_tour

formateur AFGSU PARIS
Avatar du membre
La Grosse Bertha
Messages : 209
Enregistré le : mer. mai 27, 2015 8:30 am

Re: Modestie, absence d'ambition et réunionnite, maladie infantile et chronique du mouvement IA

Message par La Grosse Bertha » mar. juin 21, 2016 1:36 pm

Le syndicalisme IA est peut-être malade de son manque d'adhérents, mais on peut retourner l'hypothèse, les IA ne sont-ils pas malades des insuffisances syndicales?

Quand des syndicats refusent de reconnaître leurs erreurs et zappent systématiquement les 15 dernières années pour discuter je trouve qu'il y a un problème.

en fait le bilan est tellement pitoyable par rapport notamment à des corps de métiers qui se contentent avec succès de menacer d'une grève, qu' ils comptent sur l'amnésie et le renouvellement des troupes pour se refaire une espèce de virginité!

Le plus simple ne serait-il pas d'avouer, nous avons été couillons sur ces coups-là, mais qu'ils ne comptent pas sur nous pour la réédition!

Meuh non, pas de remise en cause, rien, le dialogue social, rien que le dialogue social, je vais bien tout va bien, [b]personne n'y croit en France sauf apparemment les infirmiers-anesthésistes!...[/b] (heureusement que nous sommes là sans quoi j'ai l'impression que ses concepteurs y auraient eux-mêmes renoncé!)

Perso je trouve que dans le mariage snia/cgt, les sacrifices d'union et le lissage nécessaire ont eu raison de leurs forces respectives originelles....à savoir un corporatisme en quête d'autonomie et une dynamique revendicative à caractère financier,

Résultats de cette union à priori contre nature, un calendrier de réunions qui ferait peur à des suisses! et au bout du compte (y compris en banque)et sans trop me tromper, que des nèfles et des effets d'annonces...

j'espère me tromper mais malheureusement j'ai la mémoire longue....


Pour ne pas paraître tel le debunker de service je ne dirai qu'une chose... entre un aiguilleur du ciel et nous je ne vois que:

Les assignations abusives. Donc un pouvoir de nuisance limité par une simple anticipation administrative sur le droit.

Si nous avions pris ce problème à bras le corps depuis le début. nous en saurions à discuter seulement des nouvelles grilles à 5000 balles début de carrière que nous serions amenés à demander histoire de nous occuper.

Tant que ce problème ne sera pas pris en compte toute action revendicative restera vaine et déplumera/découragera les plus motivés d'entre nous.

Il y a pourtant des sous en réserve -la cagnotte IA 2010- elle aurait permis d'attaquer en justice pour les cas les plus représentatifs et générer une jurisprudence interessante ...

Et ce d'autant plus que nous bénéficions au bloc de l'aspect juridique de référence , à savoir le fonctionnement WE/jours fériés que n'ont pas les autres services...

Alors là aussi la situation mériterait d'être clarifiée.

put..... :roll:
Ouf suis A la retraite! Avec 1688 balles! Snif!
Un petit qu'à fait le matin est une bonne entrée en matière pour la journée...
Avatar du membre
Arnaud BASSEZ
Administrateur - Site Admin
Messages : 2240
Enregistré le : sam. nov. 04, 2006 4:43 pm
Localisation : Paris
Contact :

Re: Modestie, absence d'ambition et réunionnite, maladie infantile et chronique du mouvement IA

Message par Arnaud BASSEZ » jeu. juin 23, 2016 12:30 pm

Je note plusieurs choses dans ce mouvement.
  • La première est que les réseaux sociaux sont passés devant les sites web en terme d'information. (infirmiers.com, laryngo, la sofia)

    La seconde est qu'il y a des actions qui ne sont pas le fait des syndicats. La campagne des affiches, des calots de bloc par l'association destinée à nous faire connaître du public, et qui n'est finalement consultée que par les professionnels, rejoignant de par le fait, le même modèle d'ici.

    La troisième est l'action à l’Élysée, qui n'est pas le fait d'un syndicat, mais d'une association d'étudiants infirmiers anesthésistes ! (La tentative de récupération d'un IADE syndiqué sur un groupe de facebook est d'ailleurs assez grossière et triste. il faut saluer ce joli coup, sans tenter de ramener un bout de la couverture à soi.) Nous étions fiers d'avoir pu accéder au siège du PS rue Solférino (j'y étais), mais l’Élysée c'est un très joli coup. Même s'il faut savoir raison garder, car les retombées risquent de décevoir bon nombre.

    La quatrième enfin, est une vraie désaffection voire un désamour de la profession envers les syndicats.
Il n'est que de voir comment sud a été vilipendé. Sud a à mon sens, raté le coche, lors de la reprise des hostilités. Leur vision, différente, est restée plantée dans des idéaux qui ne sont pas ceux des IADE. Sud réagit plus comme un syndicat "citoyen", voulant le grand soir, alors que les IADE ont réagi en corporatistes qu'ils sont.

Le SNIA rappelle à chaque que c'est possible, c'est-à-dire à chaque fois, qu'il bosse dans les coulisses, qu'il est le seul syndicat professionnel des IADE, que le boulot abattu est important (ce qui est vrai). Mais le SNIA paye ses erreurs du passé. Et pas que de l'époque 1999-2001. En 2010, on se souvient pour certains, de MA Saget et cie, sortant par une porte latérale du ministère, alors qu'une réunion était prévue avec l'intersyndicale au dit ministère. On se souvient de P. Rod en civil, parmi la foule des IADE gazés, mais ne prenant aucun risque, en ne portant aucun signe distinctif qui l'aurait fait reconnaître par la police comme un IADE. (j'ai deux photos dans mon ordinateur qui le prouvent).

Le même Rod, profondément vexé, quand en 2010, à la bourse du travail, il a commencé à s'exprimer au bureau, devant tout le monde, et que quelqu'un l'a interrompu rapidement afin de lui demander qu'il se présente, car il était inconnu du plus grand nombre.

La cgt avait deux bons meneurs, (Bruno Franceschi et Philippe Lamarche) remplacés par un IADE qui ne fait pas l'unanimité au sein de sa propre organisation et même des autres partenaires syndicaux comme on m'a dit en "off".

Alors on peut toujours se gargariser à grand coup de IADE united, surtout après avoir dézingué SUD santé par exemple, on peut toujours croire que les affichages dans les rues de Paris et de France, vont porter leurs fruits, que les belles affiches de l'afiade vont aider à nous faire connaître...

Moi tout ça je m'en fous. Je préfère rester dans l'ombre et être payé à mon juste niveau. Nous payons notre entêtement à avoir voulu rester dans le corps infirmier. On sait pertinemment le mépris que nous suscitons de la part des dirigeants politiques et médicaux, car c'est une image de simple exécutant, et les exécutants ne décident de rien. Nous n'aurons rien de fascinant. Rien qui permettra de se dire que bac + 5 en France, c'est quelque chose.
Nous ne sommes que bac + 2 dans les esprits.

Nous avons privilégié le dialogue. On se fera encore une fois enfumer. Soyons lucides, si je reprends le compte-rendu de la rencontre à l’Élysée.
Hier, le 21 juin 2016, nous avons pu nous entretenir avec le Conseiller Santé de L’Élysée. Il était convenu de rencontrer le Conseiller Travail, Social, mais pour des raisons qui lui appartiennent, il n’a pu être présent » introduit Gérald Delarue.
un rdv prévu de longue date, et le mec ne vient pas. Il avait quoi ? piscine ? baccalauréat ? C'eut été Pamela Anderson comme à l'assemblée nationale, sûr qu'il aurait été présent le type ! (il faut dire que la cause de Pamela est supérieure à la nôtre).
Une entrevue prochaine est à l’étude même si le travail de fond est déjà amorcé avec son cabinet.
à l'étude...ou comment noyer le poisson. Les vacances arrivent, la rentrée sera pour la loi travail et autre, et ensuite la primaire et ensuite qui que ce soit à l'Elysée, on n'existera plus. C'est peut-être même déjà le cas.
Mr. Gérald affirme aussi que le Conseiller de L’Élysée tient à préserver le rôle de chacun dans ce dossier, ainsi il laissera le soin aux Ministres d’apporter avec leurs cabinets les réponses aux IADE.
ben tiens... On va donc encore une fois considérer toute l'inertie dont est capable le gouvernement quel qu'il soit. Ensuite, les députés qui nous soutiennent en disant que vraiment ce gouvernement est un ramassis d'incapables, pas à même de voir la qualité de notre travail et que quand la droite sera au pouvoir, c'est-à-dire bientôt, hé bien...on ne verra rien, car ils nous auront encore plus dilaté le fondement.
Cela dit, les contacts à destination des ministères vont se multiplier les prochains jours selon le Conseiller.
Image

Au bout du compte, je commence à penser comme la grosse Bertha et Eric Delmas. Vivement la retraite !

(ps concernant Eric : Curieusement son compte ne répondait plus, il n'arrivait plus à se connecter. j'ai fait tout ce que j'ai pu, nouveau mot de passe, changement de nom...allant même jusqu'à lui proposer de se réinscrire. Maintenant, il est à la retraite et son chemin le guide vers une recherche spirituelle. J'espère qu'il trouvera ce qu'il cherche dans cette voie, et lui souhaite une bonne et heureuse retraite, s'il lit ces lignes.)
La santé est un état précaire qui ne laisse augurer rien de bon.

https://www.facebook.com/SOFIA-soci%C3% ... _todo_tour

formateur AFGSU PARIS
Avatar du membre
La Grosse Bertha
Messages : 209
Enregistré le : mer. mai 27, 2015 8:30 am

Re: Modestie, absence d'ambition et réunionnite, maladie infantile et chronique du mouvement IA

Message par La Grosse Bertha » ven. juin 24, 2016 1:10 pm

...une association d'EIA qui se paye le luxe d'un RV à l'Elysée...voyons voir...hum....je crois savoir qui c'est na! Il n'aime pas les syndicats caca...

Donc il croit que si le sous fifre du remplaçant du chef de bureau du cabinet de Monsieur le Président pense la même chose que lui des syndicats, il va réussir là où nous avons échoué depuis trente ans...

Il faut saluer l'effort mais quelle belle immaturité que voila que de croire que ce sera dans la poche avec du bla bla de conciergerie! :lol: :lol: :lol:

Attention à l'excés de modestie et qu'il songe à l'hypothèse d'avoir été invité pour diviser ce beau mouvement IA!

Quant à SUD ...comme beaucoup ils se sont couchés devant l’hégémonie des Docteurs comme nécessité absolue dans le système sanitaire (pour garantir la qualité d'offre de soins) alors que le bon sens admet qu'une sage femme accouche mieux que n'importe quel médecin non spécialisé...

et c'est aussi " un pour tous et un pour tous..."
Même galère meme combat ..,empreinte du concept de la révolution permanente chère à Léon Trotsky...
Ainsi un seul pays ne pourrait s'emanciper, la révolution ne pourrait qu'être mondiale...

Remplacez "pays" par "profession" pour voir?
Ceci explique cela non?

Et hisser l'infirmerie au rang de science comme solution aux maux ...des IA.,.

Put...Soyez pragmatiques les gars, les aiguilleurs du ciel n'ont pas attendu sur les hôtesses de l'air...

Le SNIA, la CGT, OK pour les casseroles et les regrets mais que dire des autres?

Si on devait retenir quelque chose de ce que j'ai dit ici et là depuis plus de dix ans, il ne sert strictement à rien de discuter , juste si on vous le demande avec insistance.

Là ce sera bon signe mais faut pas rêver, il faudra créer les conditions pour!

Il est à redouter que les IA n'obtiendront rien qui changerait leur qualité de vie ou remplirait leur Caddie, sauf pour pour les aficionados de remoutures de texte qui seront sans doute ravis de la stratégie du rajout du point virgule et comme d'habitude le claironneront bien ostensiblement.

Sur ce ....les paris sont tout verts.,. :mrgreen:
Ouf suis A la retraite! Avec 1688 balles! Snif!
Un petit qu'à fait le matin est une bonne entrée en matière pour la journée...
Gaetan CLEMENCEAU
Messages : 360
Enregistré le : jeu. janv. 25, 2007 3:20 pm
Localisation : CHOLET (49)

Re: Modestie, absence d'ambition et réunionnite, maladie infantile et chronique du mouvement IA

Message par Gaetan CLEMENCEAU » sam. juil. 02, 2016 2:30 pm

En reprenant les chiffres de notre démographie décennie après décennie, réformes de la santé (pour les dernières : ARS, T2A et GHT) et évolution de la demande de santé (par l'offre : augmentation des actes), nous restons constants en poportion, et surtout indispensables !

Qu'on le veuille surtout, nous pourrons subsister maintenant et demain, qu'en l'imposant ! Uniquement, que par notre totale absence commune pendant longtemps (il a fallut 3 semaines en 2000 !) en tout point du territoire (public et privé).

Exercice impossible !? en revisionnant l'histoire de France, que par la révolte par le sentiment d'injustice et de profond respect des valeurs d'unité de la profession : liberté (autonomie), égalité (la qualité des soins par l'éthique) et fraternité (solidarité entre nous et le respect de notre formation nationale pour tous les patients de France).
Avatar du membre
Arnaud BASSEZ
Administrateur - Site Admin
Messages : 2240
Enregistré le : sam. nov. 04, 2006 4:43 pm
Localisation : Paris
Contact :

Re: Modestie, absence d'ambition et réunionnite, maladie infantile et chronique du mouvement IA

Message par Arnaud BASSEZ » sam. juil. 02, 2016 5:44 pm

Gaetan CLEMENCEAU a écrit :En reprenant les chiffres de notre démographie décennie après décennie, réformes de la santé (pour les dernières : ARS, T2A et GHT) et évolution de la demande de santé (par l'offre : augmentation des actes), nous restons constants en poportion, et surtout indispensables !
Je n'en doute pas que nous soyons indispensables. Pour autant, la démographie ne le démontre pas. Elle démontre seulement une augmentation de notre population. D'ailleurs, je publie régulièrement le nombre des IADE (toujours sans S), en France.
Gaetan CLEMENCEAU a écrit :Qu'on le veuille surtout, nous pourrons subsister maintenant et demain, qu'en l'imposant ! Uniquement, que par notre totale absence commune pendant longtemps (il a fallut 3 semaines en 2000 !) en tout point du territoire (public et privé).
Tu parles de l'opération bloc mort ?
Gaetan CLEMENCEAU a écrit :fraternité (solidarité entre nous et le respect de notre formation nationale pour tous les patients de France).
Sur l'ensemble du territoire national. Cela dépasse la France dans ses frontières géographiques. :wink:
La santé est un état précaire qui ne laisse augurer rien de bon.

https://www.facebook.com/SOFIA-soci%C3% ... _todo_tour

formateur AFGSU PARIS
Avatar du membre
La Grosse Bertha
Messages : 209
Enregistré le : mer. mai 27, 2015 8:30 am

Re: Modestie, absence d'ambition et réunionnite, maladie infantile et chronique du mouvement IA

Message par La Grosse Bertha » dim. juil. 03, 2016 10:59 am

J'anticipe un peu sur la réponse de Gaétan...

Il est clair que les CHU sont l'endroit où la grève porte le moins (pléthore d'étudiants) et curieusement c'est là où les grévistes récupèrent le plus de billes avec des syndicats influents (négociations sur retraits salaires)... Donc le temps n'est pas un problème pour ces IA d'où ils sont issus pour la plupart pour conduire les mouvements.

De plus c'est là où on la cause IADE se défend le moins bien, l'ombre des pontes de l'Anesthésie-Réa française est bien présente et en tous cas se fait ressentir à un moment ou à un autre. (ils voient souvent l'IA en poste s'occuper à faire les commandes...)
Même quand on s'appelle Bruno et qu'on est à la CGT, quelque chose me dit qu'il y a des limites revendicatives qu'on a pu éventuellement lui rappeler, il ne faut pas être dupes....

Le sort des IA est bien entre les mains des nombreux CH, où il est,plus qu'ailleurs, indispensable, il faut évidemment faire que les IA du privé participent " à leur niveau et selon leurs possibilités réelles" avant de devoir pointer au chômage. Il est nécessaire d'entendre et porter leurs propres revendications en plus des IA du public.

C'est là aussi que les iA paient plein pot leur implications dans les grèves...(retraits salaires, assignations, "chantages", épuisement, )

Les gardes sont du coup remises au goût du jour!

Ce genre de considérations n'a jamais été pris en compte mais soyez assurés que si d'aventure ça avait vraiment cartonné (ne serait-ce qu'une seule fois) niveau efficacité des grèves avec respect de ce droit (Jurisprudences à gagner), nous n'en serions pas là dans l'éternel recommencement à zéro...perdre notre temps avec pétitions, lettres, RV, battages de pavé, lacrymos...discutailles sans fin, respect du dialogue social....

les aiguilleurs du ciel doivent bien se "marrer" quand ils nous voient marner à ce point pour récolter une virgule dans le texte et une aumône de 100 balles, eux qui la plupart du temps n'ont besoin pour réussir, que de déposer un préavis!
Ouf suis A la retraite! Avec 1688 balles! Snif!
Un petit qu'à fait le matin est une bonne entrée en matière pour la journée...
Avatar du membre
Arnaud BASSEZ
Administrateur - Site Admin
Messages : 2240
Enregistré le : sam. nov. 04, 2006 4:43 pm
Localisation : Paris
Contact :

Re: Modestie, absence d'ambition et réunionnite, maladie infantile et chronique du mouvement IA

Message par Arnaud BASSEZ » lun. juil. 04, 2016 6:47 pm

Pour qu'on se fasse une petite idée des aiguilleurs du ciel vs les IADE.
On ne devient pas aiguilleur du ciel du jour au lendemain, et pour exercer ce métier il faut obtenir un diplôme délivré par l’ENAC (École Nationale d’Aviation Civile) de Toulouse après une formation de trois ans donnant :

Diplôme de technicien supérieur des études et de l’exploitation de l’aviation civile pour ceux rentrés à l’école avec le Bac
Diplôme Ingénieur du Contrôle de la Navigation Aérienne (DICNA – titre non reconnu) pour ceux titulaires au départ d’un Bac+2

Les premiers vont travailler dans des petits aérodromes locaux, les autres dans les aéroports nationaux et internationaux. Au niveau salarial, ont été reportés dans le tableau ci-après les rémunération avec leur évolution en fonction de l’expérience acquise pour les « ingénieurs »:
AIGUILLEUR DU CIEL

Type d’aiguilleur Salaire brut prime incluse
Mensuel Annuel
Étudiant (0-3 ans) 1 400 à 2 100 € 17 à 25 000 €
Débutant (3-5 ans) 2 100 à 3 500 € 25 à 42 000 €
Expérimenté (5-12 ans) 3 500 à 6 200 € 42 à 75 000 €
Expert (>12 ans) 6 200 à 8 300 € 75 à 100 000 €


Comme on peut le constater, les salaires donnés aux contrôleurs sont bien au-dessus des moyennes nationales, et ce n’est pas le seul avantage puisque leur temps de travail est limité :

32 heures hebdomadaires de travail maximum
4 jours de travail hebdomadaire en moyenne
Environ 150 jours travaillés dans l’année

Les aiguilleurs bénéficient en plus de différents avantages sociaux (maisons de vacances, prestations sociales) accordés par la DGAC (Direction Générale de l’Aviation Civile) pour des montants supérieurs à 1 300€ /personne-an.
Deuxième extrait
Chez les contrôleurs aériens, le départ à la retraite est fixé à 57 ans. Il glisse progressivement vers 59 ans en 2017, contre 62 ans pour la majorité des Français.

• 5000 euros net par mois en moyenne

«A Roissy, là où les salaires sont les plus élevés pour les contrôleurs français, ils commencent avec 5500 euros net par mois et terminent avec 9000 euros», précise Roger Rousseau, secrétaire national de la SNCTA. La DGAC faisait état, en avril dernier, dans Le Parisien, d'un salaire moyen de 5000 euros net par mois pour les 3909 contrôleurs aériens français.

• Les 32 heures

Les aiguilleurs du ciel travaillent en moyenne 32 heures par semaine et vont jusqu'à 36 heures en période de forte activité.

• 25% de temps de pause

Les règles d'organisation théoriques du travail des contrôleurs aériens prévoient qu'ils peuvent assurer des vacations d'une durée maximum de 11 heures, avec un temps de pause qui doit être égal à 25% de la durée de la vacation. «Le temps de travail hebdomadaire des contrôleurs français est de 32 heures dont 8 heures de temps de pause. Ces pauses visent à assurer des cycles de travail et de repos au sein de vacations nécessaires pour la sécurité», rapporte la DGAC. «C'est un travail qui repose sur la sécurité et qui requiert concentration et résistance au stress», reconnaît Pascal Perri. Pendant les heures de pointe les aiguilleurs du ciel sont soumis à des cadences de travail éprouvantes. «Un contrôleur tiendra donc son poste un maximum de 2h30 sans pause puis bénéficiera de 30 min au moins de temps de repos», ajoute la DGAC.

• Les jours de congés

«Les contrôleurs français assurent 155 vacations par an au maximum», déclare Roger Rousseau. L'organisation du cycle de travail est fondée sur la base d'un jour de travail sur deux. Pour un jour travaillé, les aiguilleurs du ciel bénéficient d'un jour de repos en plus des 25 jours de congés payés. Néanmoins, ils travaillent les dimanches et jours fériés de la même manière que les autres jours, et n'ont pas droit aux RTT.
Et pour finir
Depuis plus de dix ans, les grèves à répétition des contrôleurs aériens leur ont permis d'obtenir avantage sur avantage.

Heureux les contrôleurs aériens français ! Si leurs salaires restent de 20% à 50% inférieurs à ceux de leurs collègues européens les mieux payés, ils comptent parmi les mieux lotis de la fonction publique, avec un salaire net mensuel de 3.543 euros, pour un temps de travail réglementaire de trente-deux heures par semaine, dont huit heures de pause et cinquante-six jours de congés par an. De quoi compenser l'obligation d'assurer un service permanent et de travailler en juillet et en août, comme partout en Europe. Mais, alors que leurs collègues d'Eurocontrol assurent 169 vacations journalières par an, les aiguilleurs français n'effectuent qu'une centaine de vacations par an, selon le dernier rapport de la Cour de comptes, qui en est à son troisième rapport sur le sujet.
Jours de « clairance »

Paradoxalement, les contrôleurs français peuvent avoir des journées plus longues que leurs collègues européens, la durée maximale d'une vacation étant de onze heures, dont 25% de pauses, contre huit heures pour leurs collègues d'Eurocontrol. Mais, dans la pratique, cela leur permet d'alterner trois journées de travail d'environ huit heures et trois journées de repos, auxquelles peuvent s'ajouter les jours de « clairance ». Une pratique souvent dénoncée mais jamais abolie permettant au chef d'équipe d'accorder des jours d'absence supplémentaires quand le trafic ne nécessite pas un effectif complet. S'ils travaillent peu, les contrôleurs aériens travaillent aussi moins longtemps, ayant la possibilité de partir en retraite dès 50 ans et, au plus tard, à 57 ans.

Ils bénéficient également d'un traitement « hors catégorie » supérieur à celui des autres fonctionnaires. Outre le régime additionnel de la fonction publique, qui permet de capitaliser 100 pour une cotisation de 50, et la nouvelle bonification indiciaire, les aiguilleurs du ciel ont obtenu en 2000 un autre complément de retraite spécifique : l'allocation temporaire complémentaire. Depuis 2000, la pension de base a ainsi augmenté de 60%.
Indice hors échelle

Mais leur plus belle victoire est l'obtention en 2007 de l'accès à l'indice hors échelle, normalement réservé aux cadres supérieurs de la fonction publique, issus de l'ENA ou de Polytechnique. Et ce alors que la fonction de contrôleur n'implique même pas un diplôme d'ingénieur. Autant d'avantages obtenus au fil des protocoles sociaux, renégociés tous les trois ans et qui n'ont pas permis d'éviter une dizaine de conflits sociaux majeurs au cours de la dernière décennie.
La santé est un état précaire qui ne laisse augurer rien de bon.

https://www.facebook.com/SOFIA-soci%C3% ... _todo_tour

formateur AFGSU PARIS
Avatar du membre
La Grosse Bertha
Messages : 209
Enregistré le : mer. mai 27, 2015 8:30 am

Re: Modestie, absence d'ambition et réunionnite, maladie infantile et chronique du mouvement IA

Message par La Grosse Bertha » mar. juil. 05, 2016 1:19 pm

Arnaud si seulement nos collègues daignaient faire le détour pour lire ces posts pour rompre avec le mode "loser" , definitively, et se ressourcer!

En tout cas Beau travail de synthèse entre le ressenti de bibi et ton travail de recherche!

Ça fait mal! Ah oui!

Je vais être vulgaire mais peu importe ...les IA ont tellement de chardons dans le derche qui les empêchent d'avoir des étoiles plein les yeux...! :shock:
Ouf suis A la retraite! Avec 1688 balles! Snif!
Un petit qu'à fait le matin est une bonne entrée en matière pour la journée...
Avatar du membre
Arnaud BASSEZ
Administrateur - Site Admin
Messages : 2240
Enregistré le : sam. nov. 04, 2006 4:43 pm
Localisation : Paris
Contact :

Re: Modestie, absence d'ambition et réunionnite, maladie infantile et chronique du mouvement IA

Message par Arnaud BASSEZ » ven. juil. 15, 2016 5:28 pm

Le compte-rendu du 23 juin 2016 au ministère est disponible dans la rubrique fusillade.

La lecture en est on ne peut plus conseillée.
La santé est un état précaire qui ne laisse augurer rien de bon.

https://www.facebook.com/SOFIA-soci%C3% ... _todo_tour

formateur AFGSU PARIS
Avatar du membre
La Grosse Bertha
Messages : 209
Enregistré le : mer. mai 27, 2015 8:30 am

Re: Modestie, absence d'ambition et réunionnite, maladie infantile et chronique du mouvement IA

Message par La Grosse Bertha » dim. juil. 17, 2016 10:42 am

Arnaud BASSEZ a écrit :Le compte-rendu du 23 juin 2016 au ministère est disponible dans la rubrique fusillade.

La lecture en est on ne peut plus conseillée.
Que dire...quand on s'embarque dans la réunionite, d'amblé avec des syndicats qui n'ont jamais manifesté le grand amour avec les IA en pensant que lorsqu'ils seront convoqués pour les décisions, ça changerait quelque chose...? Eh ben ça me paraît loupé...La Direction de la cfdt est acoquinée depuis longtemps avec l'exécutif...et le PS en particulier.

Encore une fois ne discutons qu'avec la pression des collègues en action, et que si on nous le demande avec insistance.

Le problème est que le mouvement IA est tellement long et improductif, que les équipes syndicales défendant les IA se succèdent sans retenir les leçons du passé, mais alors rien! Pour mémoire ça date de 1986 sous Ministère Barzac...c'est dire

Je sais pas mais perso je préfère dire aux collègues qu'on s'est fait enfler (une fois de plus!) quitte à passer de suite à autre chose...Cessons de nous voiler la farce...
Ouf suis A la retraite! Avec 1688 balles! Snif!
Un petit qu'à fait le matin est une bonne entrée en matière pour la journée...
Avatar du membre
Arnaud BASSEZ
Administrateur - Site Admin
Messages : 2240
Enregistré le : sam. nov. 04, 2006 4:43 pm
Localisation : Paris
Contact :

Re: Modestie, absence d'ambition et réunionnite, maladie infantile et chronique du mouvement IA

Message par Arnaud BASSEZ » jeu. juil. 21, 2016 7:44 pm

Pour la suite des évènements.

En souhaitant que ce ne soit pas un long fleuve interminable...
La santé est un état précaire qui ne laisse augurer rien de bon.

https://www.facebook.com/SOFIA-soci%C3% ... _todo_tour

formateur AFGSU PARIS
Avatar du membre
La Grosse Bertha
Messages : 209
Enregistré le : mer. mai 27, 2015 8:30 am

Re: Modestie, absence d'ambition et réunionnite, maladie infantile et chronique du mouvement IA

Message par La Grosse Bertha » sam. juil. 23, 2016 9:12 am

Arnaud BASSEZ a écrit :Pour la suite des évènements.

En souhaitant que ce ne soit pas un long fleuve interminable...
je ne voudrais pas paraître trop oiseau de mauvaise Ségur, mais question dates, je sens déjà le report! Surtout la seconde!

Comment ça pourrait se goupiller? :?: :twisted:

*Les ronds de cuir nous connaissent bien, s'ils nous annoncent d'entrée de jeu "qui n'y a pas de sous", ----->il y aura grève dans la foulée,
*si la réunion est reportée, (une plus),------> risque de grève aussi, mais possibles dissonances dans l'intersyndicale plurielle...(intéressant!) 8)
*enfumage classique, c'est Bercy qui doit examiner ce dossier vous savez car ça représente un coût (il a fallu aussi en augmenter pleins d'autres, enseignants etc...) et malheureusement ils ont beaucoup de travail avec la réforme fiscale vous savez! :roll:----->va falloir faire grève en décembre! pas bon pas bon! :twisted:

Tout ce circuit (in)décisionnel de réunionite, c'est connu depuis 30 ans!

et pis après c'est...c'est ....campagne des présidentielles! plus de négociations, mais place aux promesses de demagos pour gogos...

Donc si le 12/13 ça semble vouloir gagner du temps (la probabilité est évidente), faut couper court à l'enfliade! (et donc se préparer dès maintenant!)
Ouf suis A la retraite! Avec 1688 balles! Snif!
Un petit qu'à fait le matin est une bonne entrée en matière pour la journée...
Répondre