Un diagnostic cgt IA plus beau que réaliste

Répondre
Avatar du membre
La Grosse Bertha
Messages : 209
Enregistré le : mer. mai 27, 2015 8:30 am

Un diagnostic cgt IA plus beau que réaliste

Message par La Grosse Bertha » mer. févr. 08, 2017 12:49 pm

Et cependant dénué de perspective thérapeutique....qui occulte en outre deux problèmes récurrents :les gardes et les ménages, ou Les séquelles d'un membre fantôme que l'on soigne à l'illicite...

Difficile du coup de parler de pénibilité au sens où il est abordé.... lorsqu'on trouve le moyen d'arrondir les fins de mois dans un système souvent plus contraignant que dans son service "d'origine" !

Les ménages étant une véritable "institution" en IDF, il faut aussi la prendre en compte pour être dans le vrai.

Il "suffirait" de savoir qui de cette génération d'IA a fait des gardes et ménages et arrive sans encombre jusqu'au bout en qualité d'IADE.

A mon avis il n'y en a pas beaucoup!

Ainsi on ne peut prétendre à un diagnostic pertinent des IA en occultant les maladies honteuses...

Il existe donc une souffrance de type frustratoire notamment sur le plan économique à laquelle palliaient les gardes au prix d'un surtravail, donc de surfatigue à l'origine d'efforts pour que la vigilance et la réactivité des professionnels restent inébranlablement au RV...
...sans parler des retombées sur la vie de famille...les ménages ont pris ce relai des gardes perdues aux prix de contraintes supplémentaires, encore moins reconnues (dans plusieurs sens du terme) avec pour corollaire suprême de desocialiser et désolidariser ces IADE des autres.

Quant à la féminisation Je ne vois pas pourquoi on y fait allusion pour les salaires? Vu que ça n'existe pas dans la FP les différences d'ordre sexiste...

et si le corps est fortement féminisé c'est probablement par le recrutement non?

...parce que pour les gens qui réfléchissent pour les IA, il faut toujours en 2017 pour être un IA, avoir fait la boniche, savoir distribuer les médocs et faire des toilettes au padoque en ne pouvant jamais passer la visite et accessoirement apprendre qq chose au contact des toubibs...etc etc...

Au lieu comme maintenant de se faire une lobotomie sur ses 3 ans de DE (c'est comme ça que l'anesthésiste m'avait présenté mon futur métier d'IA!) et donc finalement apprendre tout à fait une autre profession en seulement 2 ans!

Voilà pourquoi dans les faits une expérience professionnelle de deux longues années de préférence au sein d'un plateau technique connexe à l'anesthésie s’avère nécessaire!

Une formation ad hoc à compétence médicale définie en 4 ou 5 ans c'était la solution qui coulait de source!

L'anesthésie est une spécialité médicale pas infirmière, à la différence de la puériculture et de l'aide op.


Ainsi quelqu'un qui voudrait absolument œuvrer dans la filière infirmière ..,le choix ne se poserait pas comme maintenant, avec des gens qui ne comprendront jamais qu'ils ont le boulet de la vie chiche contraignante et en fin de compte frustragène car dépossédés de toute RECONNAISSANCE, matérielle comme immatérielle (que les sourires des patients reconnaissants ne parviennent à faire oublier sauf chez quelques uns)...

...et qu'en fin de compte, ce boulet, et le snia et la cgt, et sud...ils semblent l'apprécier...

Puisqu'il ne faut pas rompre avec Les cornettes, continuons la flagellation avec un beau diagnostic infirmier.....

http://sofia.medicalistes.org/spip/IMG/ ... t-cgt_.pdf
Ouf suis A la retraite! Avec 1688 balles! Snif!
Un petit qu'à fait le matin est une bonne entrée en matière pour la journée...
Répondre