Lecture, romans, biographie...

Éric DELMAS
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/vendor/twig/twig/lib/Twig/Extension/Core.php on line 1275: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable

Message par Éric DELMAS » lun. sept. 15, 2014 5:36 am

Comme annoncé, il est disponible depuis deux semaines.
Si cela vous intéresse, venez vous renseigner sur mon site : www.catharisme.eu
Avatar du membre
Arnaud BASSEZ
Administrateur - Site Admin
Messages : 2177
Enregistré le : sam. nov. 04, 2006 4:43 pm
Contact :

Re: Lecture, romans, biographie...

Message par Arnaud BASSEZ » dim. mai 31, 2015 7:39 pm

« Avez-vous des antécédents médicaux ? Non... je suis tout seul avec mon chien. »
«Je vous envoie une ambulance. En attendant, pouvez-vous faire un point de compression sur la plaie ? Eh, oh... Je le connais pas ce type ! Pourquoi vous voulez que je lui fasse mal ? »
« Venez vite, je me suis suicidé ! »
« Le petit papy est coincé dans l'ascenseur en panne. Surtout, si vous venez, passez par l'escalier. »
« Mon mari est sous respirateur artificiel. Comme il est devenu très bruyant, je voulais savoir si je peux le débrancher pour la nuit ? »
"On est en randonnée sur le GR10, au sentier des Crêtes. On pique-niquait et mon beau-frère s'est fait mordre par un petit serpent. On l'a allongé, mais il ne se sent pas très bien. On doit faire quoi, on n'a rien pris : pas de trousse de secours, pas d'aspi-venin... vous nous conseillez de le sucer ou bien ?"
"Je vous téléphone pour avoir des nouvelles de mon voisin. On me dit qu'un médecin est venu hier soir et que vous l'avez transporté ensuite à la morgue. Alors, dites-moi, c'est grave ce qu'il a ?"
"Nous sommes une famille de quatre personnes, tous non-fumeurs. Est-ce qu'on doit quand même installer un détecteur de fumée ?"
"Bonjour, c'est le collège Jules Ferry. On a un gamin qui est tombé au gymnase. Apparemment, il s'est lustré l'épaule."
"- Vous êtes à quelle adresse Mademoiselle, quelle ville, quel arrêt de bus ?
- On est à Pau, mais je ne connais pas l'adresse. Je ne suis pas d'ici.
- Donnez-moi le nom de l'arrêt de bus alors...
- C'est écrit : "JC Decaux"."
"Combien ça coûterait pour qu'une ambulance de chez vous vienne nous chercher dimanche matin, vers 7 heures, à la sortie du Macumba ?"
"J'ai fait une chute à ski hier. Depuis j'ai une douleur intercoïtale."
"Mon père se déplace avec difficulté depuis qu'il s'est cassé le col de l'utérus l'année dernière."
"Je m'excuse de vous déranger mais je suis sur l'autoroute en direction de Bayonne. Je suis sur la bande d'arrêt d'urgence. Je viens de m'apercevoir que j'ai oublié mon fils à la station-service. Est-ce que je fais marche arrière ou bien vous me le ramenez ?"
"C'est pas méchant. Ça saigne quasiment pas. C'est vraiment un petit trou de balle. On peut à peine y mettre un doigt !"
"J'appelle pour remercier vos collègues qui ont participé au décès de mon épouse hier après-midi. Ils ont été remarquables. Ça fait du bien dans ces circonstances."
"- J'ai été opéré cet hiver de la tyrolienne.
- Vous voulez dire de la thyroïde ?
- Non, pas de la typhoïde. La tyrolienne, je vous dit !"
"Vous imaginez ? C'est le deuxième accident mortel que je subis en moins d'un an !"
"Ici, l'imprimerie Legrand. On a deux employés qui sont coincés depuis trente-cinq minutes dans le local de reproduction ! Impossible de les faire sortir !"
"Est-ce que je peux vous passer mon fils ? Ce petit con redouble sa 5e et ne fout rien au collège. Vous pourriez lui dire que, s'il continue comme ça, il va finir pompier à s'occuper de la merde des autres ?"
" - Avez-vous des antécédents médicaux ?
- Non... je suis tout seul avec mon chien."


Image

« Les pompiers, j'écoute... » Vous pensiez que les pompiers à l'autre bout du fil avaient un métier éprouvant... C est vrai... Mais certains coups de fil sont hilarants ! Gilles Daïd (ancien pompier volontaire et ancien opérateur pour les sapeurs-pompiers) a compilé dans ce livre les plus belles perles qu'il a entendues lors des journées et des nuits de garde passées au téléphone.

§§§

Sorcières, sages-femmes et infirmières. Une histoirE des femmes soignantes

Engagées dans le Mouvement pour la santé des femmes dans les années 1970, Barbara Ehrenreich et Deirdre English enquêtent sur les racines historiques de la professionnalisation du corps médical. Portant un regard féministe sur les chasses aux sorcières en Europe et la suppression de la profession de sage-femme aux États-Unis, elles s’interrogent : et si, derrière ces événements, se cachait une véritable monopolisation politique et économique de la médecine par les hommes de la classe dominante, reléguant peu à peu les femmes à la fonction subalterne d’infirmière docile et maternelle ? Depuis sa parution aux États-Unis en 1973, cet essai concis et incisif a ouvert la voie à de nombreux travaux de recherche et prises de conscience. Cette traduction s’ouvre sur une préface inédite des deux auteures.

Sorcières, sages-femmes et infirmières. Une histoirE des femmes soignantes
Collection Sorcières (Sciences humaines)
Traduit de l’anglais (États-Unis)
par L. Lame
112 pages / 140 x 205 mm
Date de sortie : 28 janvier
Prix : 16 euros
Disponibilité : disponible
ISBN : 9782366241228

Postface d’Anna Colin

Curatrice, elle a organisé plusieurs expositions d’art contemporain sur la figure de la sorcière comme symbole de résistance. Elle a publié Sorcières, pourchassées, assumées, puissantes, queer en 2013 et L’Heure des sorcières en 2014, tous deux aux éditions B42.

Ehrenreich, English

Écrivaines et militantes féministes états-uniennes, elles ont publié ensemble trois essais : Sorcières, sages-femmes & infirmières (1973), Complaints and disorders : The Sexual Politics of Sickness (1973, traduction à paraître prochainement dans la collection Sorcières) et For Her Own Good : 150 Years of the Expert’s Advice to Women (1978).

Image
la santé est un état précaire qui ne laisse augurer rien de bon.
Avatar du membre
Arnaud BASSEZ
Administrateur - Site Admin
Messages : 2177
Enregistré le : sam. nov. 04, 2006 4:43 pm
Contact :

Re: Lecture, romans, biographie...

Message par Arnaud BASSEZ » sam. juil. 09, 2016 12:39 pm

On va relancer le topo. Ce sont bientôt les vacances (oui je ne dis pas c'est les vacances, car j'ai eu une éducation nationale qui me porte à faire l'accord en genre et en nombre...), et les lectures vont de l'intégrale de Conan Doyle, à l'influence du basilique en poudre dans le feuilleté aux pommes du bas sud des baux de Provence, en passant par les infatigables articles sur les bienfaits du chancre syphilitique sur les finances des laboratoires mondiaux ...

Bref. Il est temps de redonner un peu de lecture originale. Je vous invite d'ailleurs à partager vos découvertes ici même.
Vous le savez, ici c'est open bar. Oui je sais, l'anglicisme nous guette et nous menace. Je projette un voyage chez les cousins du Quebec, afin de me ressourcer à la défense de notre belle langue nationale, dévorée par les langages textos, les "sa, ça, ses ces c'est" mal placés, les je fesais un truk et autre agression visuelle.

L'article date un peu. Mais bon.

21 juillet 2015
Un rendez-vous chez le dentiste vieux de 14 000 ans

On le savait déjà, il existait chez les hommes préhistoriques des traitements dentaires. Les quelques exemples étudiés par les spécialistes dataient du néolithique (9 000 ans à 3 300 ans avant J.-C.).

On y trouvait des fissures colmatées avec de la cire d’abeille, des perforations réalisées avec des roulettes primitives et même l’usage d’antalgiques pour apaiser la douleur. Mais une équipe de scientifiques apporte aujourd’hui la preuve que l’homo sapiens du paléolithique supérieur (45 000 ans à 10 000 ans avant J.-C.) pratiquait également des interventions pour soigner les maux dentaires.

L’étude, publiée dans la revue Scientific Reports et relayée par Nature, porte sur le cas du squelette parfaitement conservé d’un individu mâle de 25 ans découvert en 1988 à Belluno, dans le nord-est de l’Italie, et qui aurait environ 14 000 ans.

L’analyse d’une molaire infectée a montré que la dent avait été traitée avec une pointe de silex. A l’aide de cet instrument basique, le « dentiste » est parvenu à extraire la matière infectée dans la dent. Une « intervention » qui devance de 5 000 ans la plus vieille jamais connue jusqu’à présent.

Stefano Benazzi, paléoanthropologue à l’université de Bologne et coordinateur des recherches, affirme au quotidien Il Resto di Carlino que « la dent est le plus vieux spécimen connu d’intervention sur une cavité dentaire ». Avant de poursuivre :

« Plus important encore, cette découverte suggère que les hommes du paléolithique supérieur étaient conscients des dommages dus aux infections dentaires et de la nécessité de les traiter en utilisant des instruments en pierre pour retirer les parties infectées et nettoyer les cavités. »

Jusqu’à présent, les preuves du traitement de la dent étaient restées inconnues des chercheurs, qui s’étaient contentés de noter la présence d’une molaire cariée sur le squelette conservé à l’université de Ferrare. Une analyse plus poussée au microscope électronique à balayage a révélé les marques de l’intervention. Une chirurgie rudimentaire qui a laissé des traces pour la postérité.

source http://bigbrowser.blog.lemonde.fr/2015/ ... 4-000-ans/
la santé est un état précaire qui ne laisse augurer rien de bon.
Avatar du membre
Arnaud BASSEZ
Administrateur - Site Admin
Messages : 2177
Enregistré le : sam. nov. 04, 2006 4:43 pm
Contact :

Re: Lecture, romans, biographie...

Message par Arnaud BASSEZ » lun. sept. 05, 2016 1:14 pm

Le net est une source sans fin de culture. Quand on trouve des infos sympa, voire inutiles, il est dès lors rigoureusement indispensables de les faire connaître.
Ce dont je m'emploie avec cette découverte.

EVOLUTION DU COUTEAU DU SOLDAT SUISSE

De base, je suis plus couteau Laguiole ou Thiers. Après, des goûts et des couleurs...
la santé est un état précaire qui ne laisse augurer rien de bon.
yves benisty
Messages : 200
Enregistré le : jeu. déc. 21, 2006 5:59 pm
Localisation : ici
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/vendor/twig/twig/lib/Twig/Extension/Core.php on line 1275: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable

Re: Lecture, romans, biographie...

Message par yves benisty » lun. févr. 06, 2017 11:10 pm

Deux bouquins que je conseille à tout le monde. C'est passionnant.

De Christian Morel, « Les décisions absurdes. Sociologie des erreurs radicales et persistantes ». Et la suite, du même auteur, «  Les décisions absurdes II. Comment les éviter ». Ça se trouve en édition de poche.

À partir d'exemples variés, industriels, du monde de la santé, de l'aviation, de la vie de tous les jours, l'auteur analyse des décisions absurdes. Et dans le deuxième ouvrage, il propose des techniques pour les éviter.
Plus on est de fous, moins il y a de riz (proverbe chinois).
Avatar du membre
Arnaud BASSEZ
Administrateur - Site Admin
Messages : 2177
Enregistré le : sam. nov. 04, 2006 4:43 pm
Contact :

Re: Lecture, romans, biographie...

Message par Arnaud BASSEZ » ven. mai 12, 2017 7:48 pm

L'Ancienne anesthésie chinoise
2003-03-06

source http://fr.clearharmony.net/articles/a59 ... noise.html


Image

Guan Yu est une figure légendaire en Chine. Il était général au royaume de Shu durant la période des Trois Royaumes (de 222 à 265 AD). Lors d' une bataille dans la Cité de Fan, une flèche empoisonnée blessa Guan Yu au bras droit. Le chirurgien le plus fameux de l’époque, Hua To, incisa le bras droit de Guan Yu, et enleva le muscle et l’os empoisonnés. Le temps de l’opération, Gun Yu continua à boire et à jouer aux échecs. Il parlait et riait comme si de rien n'était. Son attitude lui valut l’admiration et le respect de tous les soldats et des autres généraux qui avaient assisté à l’opération. Ils étaient stupéfaits par la façon dont Guan Yu était capable de se maîtriser face à une telle douleur. Mais le fait est qu’avant l’opération, Hua To avait pu appliquer à son bras une anesthésie d’actualité du nom de mandragore. Hua Tuo est probablement le premier à avoir inventé et utilisé l’anesthésie.

Avant l’époque de Hua Tuo, afin d’empêcher le patient de se tortiller et s’agiter lors d’une opération douloureuse, avant la chirurgie les docteurs attachaient le patient par les mains et les pieds. Où ils lui frappaient la tête ou lui prélevaient du sang pour le rendre inconscient.

Pour réduire la douleur du patient durant l’opération, Hua Tuo essaya tout pour trouver une herbe anesthésique. Un jour, alors qu'il était dans la montagne en train de cueillir des herbes, il rencontra un bûcheron qui était gravement blessé. Le bûcheron attrapa deux feuilles, les écrasa et les pressa contre sa blessure. Peu après, la douleur disparut. Hua Tuo était agréablement surpris à la vue de l’herbe magique, et s’empressa de demander le nom de l’herbe au bûcheron. Les feuilles appartenaient à une plante du nom de mandragore. Après de nombreux essais et d’erreurs, Huao Tuo produisit finalement une fameuse anesthésie appelée " Ma Fei San ".

Dans le seizième chapitre d’un célèbre roman chinois Tous les hommes sont frères (ou La légende de Shui Hu), un conseiller du Mont Liang [1] nommé Wu Yong, mit un certain narcotique dans la boisson et réussit à voler le trésor à Yang Zhi, qui était chargé de remettre le trésor. Après que Yang Zhi et ses gardes eurent bu le vin, le quinzième d’entre eux ne put rien faire d’autre que de regarder impuissant les sept hommes s’emparer du trésor sous leurs yeux. Ils ne purent se lever, ni bouger, ni même dire un mot. En fait, Wu Yong avait mélangé l’anesthésie au vin. L’anesthésie chinoise qu’il utilisa était appelée " men han". " Men "signifie " s’évanouir "et " han " signifie " homme adulte" en chinois, aussi " men han " signifie t-il le produit qui fait s’évanouir l'adulte. Le principale ingrédient actif en était la mandragore.

Le Guide illustré des Plantes expliquait, “la Mandragore vit dans les prairies sauvages de la province de Guangxi. Les bandits prennent souvent sa tige, la mâchent, et la mettent dans la nourriture pour rendre leur victime inconsciente et voler leurs biens. La drogue menhan doit avoir été faite avec ce genre d’herbe. "

Il y a de nombreuses herbes chinoise qui peuvent être utilisées comme anesthésique. On compte à part la mandragore plus de quarante autres sortes d’herbes. Ce n’est que depuis le siècle dernier que la médecine occidentale a commencé à utiliser le dimethylether comme anesthésique dans les opérations. Mais la médecine chinoise inventa et utilisait déjà l’anesthésique du temps de Hua Tuo, voici quelques deux mille ans.

Note:
[1] Mont Liang : Le repaire d'un gang de Bandit-héros dans Tous les Hommes Sont Frères une œuvre de fiction très populaire par Shi Nai-An.
la santé est un état précaire qui ne laisse augurer rien de bon.
yves benisty
Messages : 200
Enregistré le : jeu. déc. 21, 2006 5:59 pm
Localisation : ici
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/vendor/twig/twig/lib/Twig/Extension/Core.php on line 1275: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable

Re: Lecture, romans, biographie...

Message par yves benisty » dim. févr. 17, 2019 2:35 pm

Bonjour,

Christian Morel, auteur de « Les décisions absurdes » a fait paraître un tome III, « Les décisions absurdes III. L'enfer des règles - Les pièges relationnels ».

Je vous propose un ouvrage remarquable d'un auteur remarquable, Le retour de Moby Dick, ou ce que les cachalots nous enseignent sur les océans et les hommes, par François Sarano, éditions Actes Sud.

François Sarano, océanographe, a fait partie de l'équipe Cousteau. Il est un des fondateurs de Longitude 181, une association qui défend la mer. Et c'est un conteur fantastique. Quand on se retrouve devant lui, on l'écoute parler, et c'est un plaisir. Et quand on lit ses ouvrages, c'est pareil.
Plus on est de fous, moins il y a de riz (proverbe chinois).
Avatar du membre
Arnaud BASSEZ
Administrateur - Site Admin
Messages : 2177
Enregistré le : sam. nov. 04, 2006 4:43 pm
Contact :

Re: Lecture, romans, biographie...

Message par Arnaud BASSEZ » mer. févr. 27, 2019 8:01 pm

Présentation de l'éditeur
Imaginez, un jeune playboy plein d’humour, à l’allure élégante et désinvolte, préférant à la politique le luxe et les plaisirs que lui offre la vie.
Imaginez maintenant que cet homme devienne, à la fois, lun des plus importants espions de l'Abwehr, le service secret nazi, et une des pièces maîtresses du MI 5 et MI 6 des services secrets britanniques.
Imaginez encore que Ian Fleming, en croisant Dusko Popov au Portugal, ait l’idée de créer son personnage de James Bond et la trame de son roman Casino Royale.
Vous auriez peine à le croire et pourtant cette fabuleuse histoire que nous raconte avec talent son auteur est parfaitement authentique, confirmée, jusque dans les moindres détails, par les documents des archives secrètes du MI 5, récemment ouvertes au public.
Durant toute la deuxième guerre mondiale, de Berlin, Londres, Lisbonne, Madrid et New York, au risque de sa vie, en grugeant de main de maître les Allemands, Dusko Popov au nom de code de Tricycle pour les Anglais, fut lun des investigateurs du « Double Cross System », le département de contre-espionnage britannique.
Dusko Popov parvient également à prévoir les plans de l’attaque aérienne des Japonais sur Pearl Harbor. Au risque d’être démasqué, il alerte J. Edgar Hoover, patron du F.B.I. qui n’en tient pas compte.
Un livre qui pourrait être un véritable roman d’aventures. Un thriller, un document vécu où surgissent à chaque page, la sincérité, l’humour, la force de caractère d’un homme qui par son courage a largement contribué au succès du débarquement des forces alliées en Normandie et à la défaite des armées nazies.
Image
la santé est un état précaire qui ne laisse augurer rien de bon.
yves benisty
Messages : 200
Enregistré le : jeu. déc. 21, 2006 5:59 pm
Localisation : ici
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/vendor/twig/twig/lib/Twig/Extension/Core.php on line 1275: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable

Re: Lecture, romans, biographie...

Message par yves benisty » lun. mars 18, 2019 3:49 am

Bonjour,

C'est mon livre coup de cœur. Je le dévore à petit feu pour en profiter plus longtemps. François Sarano (océanologue, ancien de l’équipe de Cousteau) réussit le tour de force de faire un livre très riche en informations sur l'espèce (le cachalot), mais très vivant, construit à partir d'expériences et de longues d'immersion à côté de ces géants des mers.

Je l'ai rencontré au salon de la plongée. Il parle comme un conteur. Eh bien, il écrit comme il parle (à moins que ça ne soit le contraire ? ;-), comme un conteur.

Image
Plus on est de fous, moins il y a de riz (proverbe chinois).
Répondre
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/vendor/twig/twig/lib/Twig/Extension/Core.php on line 1275: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable