Brainstorming sur des actions IADE

Éric DELMAS

Message par Éric DELMAS » dim. févr. 28, 2010 8:07 pm

Je vous les souhaite mais cela dépasserait de loin ce que nous avions réussi à réunir en 2001. Vous semblez sous évaluer le frein des assignations.
Mais, j'espère me tromper.
Gaetan CLEMENCEAU
Messages : 360
Enregistré le : jeu. janv. 25, 2007 3:20 pm
Localisation : CHOLET (49)

Message par Gaetan CLEMENCEAU » mer. mars 17, 2010 10:49 pm

Lu ici : http://www.laryngo.com/phpBB2/viewtopic.php?p=29938

HypnoTiag a écrit :Copie message à SNIA:

Madame, Monsieur,

Malgré la forte mobilisation du 11 Mars dernier, un faible nombre de media on retracé nos demandes.
Noyer dans une journée de mobilisation pour les generalistes et les creches (mouvement plus vendeur pour les medias), notre rassemblement est passer incognito, tout comme notre profession aux yeux d'un grand nombre d'individus...

Tout comme vous le savez, nous sommes inquiets pour l'avenir de notre specialite

L'idée (déjà exposé sur le site Laryngo) se veut pacifiste mais marquante: scenariser la souffrance de notre profession en regroupant en un même lieu (de preference touristique ou symbolique: Tour Eiffel, parvis de Notre Dame, Arc de Triomphe...)un grand nombre d'entre nous (les env.1800 du 11 Mars serait l'ideal) et que l'on s'allonge tous au sol, sous des pancartes où apparaitront nos slogans...

L'interet de cette action, est d'attiré les regards mediatiques et donc de la population sans toutefois porter prejudice à qui que se soit..
Il me semble en effet, qu'un lieu ultra touristique serait le plus adapté car ferait tache noir dans l'image de la france (les medias etrangés s'y interesseront forcement)et on sait tres bien l'importance que donne les politiciens à l'image qu'ils veulent transmettre de leur gestion, à travers la france et l'europe et le reste du monde..

Sans être aggressif, violent, cela sera marquant voir choquant, cela fera un "buzz"...et là, je pense qu'on parlera de nous, et forcement, nos dirigeants s'interresseront un peu plus vite à notre situation..

En attente de votre avis, veuillez croire, Madame, Monsieur, en mes sinceres salutations.

Tiago S :smt018 M :smt018
Etudiant IADE - Neuilly sur Marne
Éric DELMAS

Message par Éric DELMAS » mer. mars 17, 2010 11:05 pm

C'est une bonne idée.
Les problèmes seront de ne pas être empêché d'agir car la police voudra empêcher ce rassemblement au milieu de touristes.
S'il s'agit d'un rassemblement au cours d'une manif autorisée, le lieu risque de ne pas être médiatique.
Ensuite, il faut faire venir les médias. Ce n'est pas impossible sur une première action, même non violente. Enfin, il faut que ça passe à la télé, donc choisir le jour de façon très soigneuse. Vérifiez ce qu'il se passe autour du 25.
Avatar du membre
Arnaud BASSEZ
Administrateur - Site Admin
Messages : 2240
Enregistré le : sam. nov. 04, 2006 4:43 pm
Localisation : Paris
Contact :

Message par Arnaud BASSEZ » jeu. mars 18, 2010 2:16 pm

J'ai toujours beaucoup de mal avec les lettres remplies de fautes.
J'en compte une dizaine en première lecture.

Mais l'idée est intéressante.
La santé est un état précaire qui ne laisse augurer rien de bon.

https://www.facebook.com/SOFIA-soci%C3% ... _todo_tour

formateur AFGSU PARIS
Avatar du membre
Arnaud BASSEZ
Administrateur - Site Admin
Messages : 2240
Enregistré le : sam. nov. 04, 2006 4:43 pm
Localisation : Paris
Contact :

Message par Arnaud BASSEZ » jeu. mars 18, 2010 6:37 pm

Là encore, dommage que des fautes d'orthographe entachent le courrier...
Crédibilité est liée à la qualité de son élocution épistolaire.

Lettre de Mrs Franceschi et Lamarche à télécharger ici

Monsieur le Professeur Carli,

Comme vous le savez, puisque le CA de la SFAR soutient nos revendications, le gouvernement a décidé de remettre en cause la pénibilité de notre métier en exerçant un odieux chantage au travers de la revalorisation indiciaire de notre profession.

Dans ce cadre, le collectif IADE de l’UFMICT-CGT a appelé à un rassemblement devant le ministère le 11 mars 2010. L’ensemble des blocs opératoire de l’APHP a réduit leur programme, pour permettre l’exercice du droit de grève des infirmiers spécialisés.

Le niveau de réquisition que vous avez imposé à la Direction de l’hôpital Necker est choquant, et appelle de notre part plusieurs commentaires.

- Le fait de grève est toujours un droit constitutionnel et, a ce titre, doit être respecté par tous comme étant une garantie du bon fonctionnement démocratique de notre pays ;

- Si, il existe un service minimum dans notre secteur d’activité, il s’appuie sur des textes et ne peut en aucun cas être « le fait du prince » ;

- Une circulaire d’août 1981 fait référence au dimanche et jours fériés comme niveau de réquisition pour les mouvements de grève d’une journée, la jurisprudence l’a confirmé à maintes reprises ;

- Le niveau de réquisition doit être négocié avec les grévistes et leurs représentants.

Ces quelques éléments de droit sont incontournables et doivent être respectés par tout les patrons d’anesthésie.

Nous voudrions ajouter qu’en tant que président de la SFAR il nous semble que votre attitude contredit la lettre de soutient du Comité d’Administration et ne peut être interprétée que comme une collusion avec le ministère par bien sur les IADE de NECKER mais aussi par l’ensemble de la profession. Si tel n’était pas le cas, nous vous demandons de bien vouloir nous recevoir pour aplanir tous les problèmes et faire en sorte que pour les prochaines actions aucun doute ne subsiste quant à votre soutien plein et entier aux justes revendications de notre profession.


-----

Il est à noter que le docteur Laurent Jouffroy est le président du comité d'administration de la SFAR
La santé est un état précaire qui ne laisse augurer rien de bon.

https://www.facebook.com/SOFIA-soci%C3% ... _todo_tour

formateur AFGSU PARIS
Thomas WUEST
Messages : 77
Enregistré le : sam. oct. 31, 2009 1:14 pm
Localisation : Alsace

Message par Thomas WUEST » jeu. mars 18, 2010 6:53 pm

J'étais aussi choqué et étonné par le nombre de fautes dans ce courrier !? Dommage pour la crédibilité de la profession. Mais si on ne changera pas l'avis du fameux Mr Carli à l'encontre de cette dernière.
Avatar du membre
Arnaud BASSEZ
Administrateur - Site Admin
Messages : 2240
Enregistré le : sam. nov. 04, 2006 4:43 pm
Localisation : Paris
Contact :

Message par Arnaud BASSEZ » jeu. mars 18, 2010 8:53 pm

Le 30 mars 2010, à 11 heures, RDV est fixé face à l'Assemblée Nationale, en tenue, pour protester contre l'examen de la réforme de nos retraites et de notre requalification en profession "sédentaire".

Appel lancé par l'UFMICT-CGT collectif IADE.

les photos, les compte-rendus seront les bienvenus, dans l'hypothèse où je ne puisse pas y assister.
La santé est un état précaire qui ne laisse augurer rien de bon.

https://www.facebook.com/SOFIA-soci%C3% ... _todo_tour

formateur AFGSU PARIS
Thomas WUEST
Messages : 77
Enregistré le : sam. oct. 31, 2009 1:14 pm
Localisation : Alsace

Message par Thomas WUEST » ven. mars 19, 2010 10:24 am

Le mouvement ne sera pas soutenu par le SNIA

http://www.snia.net/index.php?option=co ... &Itemid=90
"Le SNIA a été reçu hier (mercredi 17mars 2010) au Cabinet du Ministère de la Santé. M. Bubien directeur adjoint du Cabinet de Mme. Bachelot a réaffirmé la volonté de la Ministre de vouloir une reconnaissance universitaire des professions paramédicales et de la profession d’infirmier anesthésiste en particulier.

Nous avons rappelé les différents points de revendication et d’inquiétude des infirmiers anesthésistes pour l’avenir de la profession, particulièrement à propos de la coopération des professionnels de santé qui représente un risque de remise en cause de l’exclusivité d’exercice.


M. Bubien a reconnu que le calendrier prévu a été bousculé dans sa logique par la négociation salariale et des discussions sur les pratiques avancées.

Néanmoins, il nous a assuré qu’il n’est absolument pas question de revenir sur l’exclusivité de compétences pour les IADE et que au contraire la finalité est d’asseoir la formation et les compétences IADE à un meilleur niveau de reconnaissance.

Une piste possible est la rédaction d’un décret de compétences spécifique aux IADE. Le principe de prescriptions limitées est aussi envisagé.



Il affirme que le ministère soutient les IADE dans leur demande de reconnaissance à un niveau Master et qu’il faut donc finaliser les travaux en cours le plus rapidement possible, avant la fin de l’année pour obtenir cette reconnaissance.

A partir de celle-ci il sera possible de répondre de manière indemnitaire pour valoriser ce nouveau niveau de reconnaissance.

Le règlement indemnitaire se négocierait au sein du ministère de la santé, alors que les grilles indiciaires se discutent au niveau de la fonction publique.


Les prochaines échéances pour nous sont :

Une réunion de travail avec des représentants du SNPHAR et de la SFAR le 31 mars pour se mettre d’accord sur les pratiques avancées et le partage des tâches en préalable à la dernière réunion sur ce thème à la DHOS le 26 Avril.


Après cette date reprendre les travaux de réingéniérie pour finaliser le référentiel de formation sur un modèle Master.


Cependant à partir du 30 mars le projet de loi de relatif au dialogue social dans la fonction publique est discuté au parlement. Une lettre rectificative déposée le 23 février, y ajoute des articles concernant l’abandon de la catégorie active pour les infirmiers et paramédicaux acceptant de passer en catégorie A à partir de cette date (cf : http://www.assemblee-nationale.fr/13/projets/pl2329.asp).


Sur ce point, un mouvement de grève ne pourra remettre en cause le calendrier parlementaire. En revanche, il est impérieux de saisir vos députés et sénateurs pour qu’ils amendent cette loi afin de maintenir la catégorie active pour les infirmiers de catégorie A, négocié comme tel par le SNIA en 2001.
"
Avatar du membre
Arnaud BASSEZ
Administrateur - Site Admin
Messages : 2240
Enregistré le : sam. nov. 04, 2006 4:43 pm
Localisation : Paris
Contact :

Message par Arnaud BASSEZ » ven. mars 19, 2010 4:49 pm

Gaëtan pourrait nous en dire plus.

Le fait que le SNIA avance que notre présence sur place le 30 mars ne changera pas l'ordre du jour est une réalité.
Sinon, quel pouvoir aurions nous !!!
Le SNIA ne peut se permettre de renouveler des erreurs du passé qui ont vu une désaffection des adhérents vis-à-vis de notre seul syndicat.

Toutefois, on peut prétendre aussi que l'Histoire est un éternel recommencement.
Il serait alors probable de voir le SNIA présent le matin, afin que les banderoles soient bien identifiables à la télévision puis disparaissent rapidement, afin de ne pas gêner le silence feutré des corridors de la DGOS où le SNPHAR et la SFAR rencontreront des élus du SNIA à la réunion du 26 avril, afin de valider les pratiques avancées et le partage des tâches.

Mais je ne veux pas présumer du futur.

Pour autant je considère le SNIA comme possible utilisateur de la "masse" pour en tirer unique profit à la glorification de son image.

Si ceci doit m'apporter
- une reconnaissance MASTER 2
- une revalorisation salariale basée sur les grilles afférentes à ce MASTER
- une reconnaissance de la pénibilité de notre travail qui nous fait être présent de jour comme de nuit, jours fériés, week end, 365 jours par an
- le maintien de la catégorie active qui en découle avec non pas un départ à 55 ans, devenu totalement hypothétique, voire même irréalisable, car 41 et même 42 annuités nous seront réclamées.
- Si au bout du compte, nous gardons 1 an pour 10 ans, plus une année par enfant, plus le rachat des années d'études, plus le service militaire pour ceux qui sont nés jusqu'au 31 décembre 1978, je veux bien chanter les louanges de celui qui aura porté notre voix au sein des moquettes, tentures et bureaux ministériels de l'avenue de Ségur.

Mais que le SNIA ne trahisse pas à nouveau ses collègues.
Il en irait de sa survie économique.
10 ans après, les IADE ont de la mémoire et ne souffrent pas d'amnésie rétrograde et antérograde
La santé est un état précaire qui ne laisse augurer rien de bon.

https://www.facebook.com/SOFIA-soci%C3% ... _todo_tour

formateur AFGSU PARIS
Avatar du membre
Arnaud BASSEZ
Administrateur - Site Admin
Messages : 2240
Enregistré le : sam. nov. 04, 2006 4:43 pm
Localisation : Paris
Contact :

Message par Arnaud BASSEZ » ven. mars 19, 2010 5:59 pm

Attention : la lettre du collectif IADE comporte des erreurs de syntaxe et des fautes de frappe.
exemple Les discussions menées par Mr BOUDET jusqu’à présent, n’ont laissé entrevoir aucune une issue favorable à notre situation.

Je me suis permis de faire une correction de cette lettre et de la proposer en téléchargement en page d'accueil du site
La santé est un état précaire qui ne laisse augurer rien de bon.

https://www.facebook.com/SOFIA-soci%C3% ... _todo_tour

formateur AFGSU PARIS
Gaetan CLEMENCEAU
Messages : 360
Enregistré le : jeu. janv. 25, 2007 3:20 pm
Localisation : CHOLET (49)

Message par Gaetan CLEMENCEAU » ven. mars 19, 2010 9:02 pm

Pour répondre, je remets dos à dos et surtout à votre jugement, les derniers communiqués officiels (qui peuvent évoluer !) de ces 2 syndicats voulant améliorer les conditions de travail, les salaires et la reconnaissance de notre profession d'IADE :

http://www.sante.cgt.fr/spip.php?article4609


http://www.snia.net/index.php?option=co ... &Itemid=90

Bien cordialement et syndicalement.
Gaetan CLEMENCEAU
Messages : 360
Enregistré le : jeu. janv. 25, 2007 3:20 pm
Localisation : CHOLET (49)

Message par Gaetan CLEMENCEAU » ven. mars 19, 2010 9:29 pm

En son nom propre et par courriel, à l'instant, ce vendredi soir à 21h24, envoyé, à Maxime de laryngo et sur laryngo.com (et non sur le site CGT santé), propos de Mr B.Franceceshi :

http://www.laryngo.com/phpBB2/viewtopic.php?p=30142

quote="Maxime"]Copie du mail que je viens de recevoir
Bonjour,

Je ne pensais pas que la lettre aux députés que je vous ai fait parvenir ferait couler autant d'encre.....
Je m'en explique donc.
Elle a été écrite par le collectif des IADE de Bordeaux,(rendons à César ce qui lui appartient) syndiqués (certains au SNIA d'autres à la CGT) et non syndiqués.
Je vous ai posté cette lettre non pas comme étant les revendications du collectif IADE CGT mais pour qu'elle soit utilisé telle quelle, ou en la modifiant ou en s'en inspirant.
C'était mon seul OBJECTIF.
Pour clarifier nos positions cette fois officielle, nous nous battons sur trois thèmes, énoncés dès le 9 février Date à laquelle nous avons les premiers et les seuls appelé la profession à se mobiliser.
Pour mémoire et afin que toute ambiguïté soit levée, je les rappelle: reconnaissance en niveau master, reconnaissance de la pénibilité, grilles indiciaire marquant un vrai différentiel entre formation de base et spécialisés (50 points indiciaires par année d'étude)

Je vous propose donc comme lettre type à envoyer aux parlementaires (députés et sénateurs) la lettre faite par les collègues du Languedoc Roussillon qui me parait parfaite (en PJ) et que j'enverrai moi même aux députés et sénateurs Parisiens.

En ce qui concerne le positionnement du SNIA, évidemment je le déplore mais je n'en suis pas surpris.
Ils n'ont toujours pas tiré les enseignements de 2001. C'est sur la dynamique de la profession et des IADE que nous, responsables syndicaux devons nous appuyer pour faire avancer nos légitimes revendications. Nos interlocuteurs au ministère nous ont maintes et maintes fois berner, de l'aveu même de la présidente du SNIA, des promesses leur avaient été faites sur les grilles salariales. On voit le résultat aujourd'hui. C'est avec la profession toute entière, avec chaque IADE de France, avec notre courage et notre volonté que nous pouvons espérer arracher quelques résultats, et non dans les couloirs du ministère. L'expérience montre que c'est uniquement lorsqu'une profession est en mouvement que les responsables ou représentants syndicaux obtiennent des résultats, qui appartiennent ainsi à tous ceux et toute celles qui ont oeuvrer.

J'invite donc tous les IADE de France à faire pression sur le SNIA pour qu'il rejoigne l'appel national pour le 30 mars; les seuls lettres aux parlementaires ne suffiront pas; le 30 sera le commencement des débats, il faut marquer cette journée de notre empreinte, comme nous l'avons fait le 11.
Alors appelez, écrivez,maillez au SNIA; une profession n'est jamais aussi fortes que lorsqu'elle est unie. Le collectif IADE de l'UFMICT CGT prend ses responsabilités et agit, l'attentisme n'a jamais été une stratégie payante.

L'ensemble de cet écrit peut être publié

Pour le collectif IADE de l'UFMICT-CGT
Bruno Franceschi
brunofranceschi@libertysurf.fr
06 11 03 62 86
[/quote]
Gaetan CLEMENCEAU
Messages : 360
Enregistré le : jeu. janv. 25, 2007 3:20 pm
Localisation : CHOLET (49)

Message par Gaetan CLEMENCEAU » ven. mars 19, 2010 10:32 pm

La réponse rapide, sur le même canal, de Mr Pascal ROD, ici :

http://www.laryngo.com/phpBB2/viewtopic.php?p=30129
P.rod a écrit :Je vois que la démocratie comme la désinformation systématique se portent encore bien:
Le SNIA n'a pas attendu que "sa base" le stimule pour avoir travaillé depuis 2 ans sur la réingéniérie du métier IADE, définir les compétences exercées, mettre en avant les pratiques avançées et préparer un programme de formation de type Master. Beaucoup de ces notions passaient bien au-dessus de la tête de certains il y a encore quelques mois. C'est le travail effectué depuis ces 2 dernières années qui permet de mettre en avant ce que nous sommes, nous IADE et pas une récupération facile de dernière minute de tout ce travail de fond. Les IADE garderont leur exclusivité, il n'y aura pas de formation au rabais comme certaines rumeurs le laissent entendre. il y a encore du travail à finaliser bien entendu, mais ça ce n'est pas le 30 mars qu'il se fera. Par contre, le SNIA n'a pas attendu une injonction pour dénoncer la lettre rectificative rajoutée au dernier moment par le gouvernement a la loi dit du dialogue social qui sera examinée en effet le 30 mars à l'assemblée nationale et qui retire aux infirmiers de categorie A la notion de categorie active et les mesures qui l'accompagnent. Nous nous associons à tout mouvement denonçant cette mesure innacceptable et je vous invite à consulter le site dans les jours qui viennent.Personne au SNIA n'a le statut de permanent syndical et le temps dédié au SNIA est sur le temps de repos et nous ne sommes pas accrochés à nos claviers.
Au moment des negociations salariales, il aurait été agréable que les partenaires siégeant autour de la table , nous informent de ce qui se préparait et surtout soulèvent les loups de cet accord concernant les IADE et le denoncent en réunion ce qui ne semble pas avoir été le cas ou alors ça a été chuchoté très doucement: alors les leçons ....
Ne vous trompez pas une fois de plus de cible.
Pascal Rod
Thomas WUEST
Messages : 77
Enregistré le : sam. oct. 31, 2009 1:14 pm
Localisation : Alsace

Message par Thomas WUEST » sam. mars 20, 2010 12:48 pm

Ca fight ... Pour le moment, je suis plutôt du côté du SNIA. Mais je vais continuer à lire les arguments de chacun et me tenir prêt à remonter à Paris...

Je comprend la logique et les arguments du SNIA mais j'ai sévèrement les boules qu'on se fasse endormir à l'arrivée !
Avatar du membre
Arnaud BASSEZ
Administrateur - Site Admin
Messages : 2240
Enregistré le : sam. nov. 04, 2006 4:43 pm
Localisation : Paris
Contact :

Message par Arnaud BASSEZ » sam. mars 20, 2010 1:12 pm

P.rod a écrit :Je vois que la démocratie comme la désinformation systématique se portent encore bien:
paroles d'expert ?
Le SNIA n'a pas attendu que "sa base" le stimule pour avoir travaillé depuis 2 ans sur la réingéniérie du métier IADE, définir les compétences exercées, mettre en avant les pratiques avançées et préparer un programme de formation de type Master.

la "base" sera ravie d'apprendre que le SNIA se sert d'elle lorsqu'elle en a besoin. Car, sans négliger le travail de fond engagé par le SNIA depuis deux ans, il serait naïf de croire que ce travail de fond va nous être octroyé sans discussions "soutenues".
Beaucoup de ces notions passaient bien au-dessus de la tête de certains il y a encore quelques mois.

les "certains" apprécieront le mépris là encore affiché. Dommage entre collègues dont on se sert pour montrer ses petits muscles lors des manifs, pour ensuite les jeter comme des moins que rien.
Encore une des forces de la communication du SNIA.
La délicatesse.
C'est le travail effectué depuis ces 2 dernières années qui permet de mettre en avant ce que nous sommes, nous IADE et pas une récupération facile de dernière minute de tout ce travail de fond.

En clair et décrypté, si nous sommes encore IADE dans le futur, ce sera grâce au SNIA. uniquement lui.
Les IADE qui se sont bougés le cul pourront dévotement aller brûler des cierges à la gloire éternelle du syndicat professionnel.
Apparemment gueuler dans la rue ne set à rien et ne démontre rien.
Puisque seul le travail de fond dans la ouate silencieuse du ministère permet les avancées réelles que le SNIA est le seul à avoir su chercher.
Alors pourquoi appeler à la manif du 11 mars ?
Pour montrer sa crédibilité uniquement ! En se servant encore et toujours de la base, qui est là uniquement pour faire du chiffre et du bruit.
Mais point trop n'en faut donner à cette engeance. il y a des relents de plèbe dans ces IADE "d"en bas".
Les IADE garderont leur exclusivité, il n'y aura pas de formation au rabais comme certaines rumeurs le laissent entendre. il y a encore du travail à finaliser bien entendu, mais ça ce n'est pas le 30 mars qu'il se fera.

Non ce sera le 26 avril. Mais puisque le ministère l'a dit, pourquoi ne pas le croire ?
Allez les petits IADE, on va vous donner tout ce que vous voulez et même plus. je suis un politique vous savez, donc vous me croyez ?
Dès que le ministère leur dit quelque chose qui semble tangible, c'est-à-dire un gros mensonge qui endort bien, le SNIA se précipite pour s'auto anesthésier...
Restons vigilants !! Les leçons et les erreurs du passé doivent prédominer !
Par contre, le SNIA n'a pas attendu une injonction pour dénoncer la lettre rectificative rajoutée au dernier moment par le gouvernement a la loi dit du dialogue social qui sera examinée en effet le 30 mars à l'assemblée nationale et qui retire aux infirmiers de categorie A la notion de categorie active et les mesures qui l'accompagnent. Nous nous associons à tout mouvement denonçant cette mesure innacceptable et je vous invite à consulter le site dans les jours qui viennent.
Donc, nous verrons les bannières du SNIA le matin devant les grilles, puis elles partiront en catimini, sans bruit vers 13-14 h...
Comme un certain jour de 2001.
Personne au SNIA n'a le statut de permanent syndical et le temps dédié au SNIA est sur le temps de repos et nous ne sommes pas accrochés à nos claviers.
Le SNIA semble avoir perdu de vue qu'il représente des professionnels de santé, qui n'ont pas eux aussi tout le temps du monde. Il leur faut aussi être à leur poste et faire le travail nécessaire. Sans courir acheter du cirage pour se lustrer les pompes et y admirer son reflet.
Narcisse y perdit la vie.
Au moment des negociations salariales, il aurait été agréable que les partenaires siégeant autour de la table , nous informent de ce qui se préparait et surtout soulèvent les loups de cet accord concernant les IADE et le denoncent en réunion ce qui ne semble pas avoir été le cas ou alors ça a été chuchoté très doucement: alors les leçons ....
Étonnamment le SNIA qui siégeait aussi, n'a pas vu ce loup ?
Aveuglement par excès de cirage qui aurait débordé sur les yeux ?
Et ça vient nous donner des leçons sur le travail de fond...
Si c'est un travail au fond du fond, où la lumière ne parvient pas à ceux qui y siègent, il leur faut revoir leur stratégie. Et ne pas railler ceux qui ont su voir la faille.
Ne vous trompez pas une fois de plus de cible.
Pascal Rod
La clairvoyance des IADE est proverbiale.
La profession saura châtier sévèrement ceux qui l'auront trahi.
Cela pourrait se traduire par une désaffection des cotisants.
Ajoutant déjà à la perte post 2001.

Mais certains, siégeant au SNIA, s'en moquent certainement.
Leur place à l'IFNA et à l'ordre départemental des Yvelines, leur assurant encore une représentativité, à défaut d'une légitimité.
Être ou paraître ?
Là est la question.
La santé est un état précaire qui ne laisse augurer rien de bon.

https://www.facebook.com/SOFIA-soci%C3% ... _todo_tour

formateur AFGSU PARIS
Répondre