Proposition de la SOFIA sur le devenir des IADE

Répondre
Avatar du membre
Arnaud BASSEZ
Administrateur - Site Admin
Messages : 2251
Enregistré le : sam. nov. 04, 2006 4:43 pm
Localisation : Paris
Contact :

Proposition de la SOFIA sur le devenir des IADE

Message par Arnaud BASSEZ » sam. juin 27, 2020 2:32 pm

Je vous invite à lire la proposition de la SOFIA sur la profession IADE, et de venir ici en discuter.

Vous pouvez aussi nous contacter via les réseaux sociaux habituels.

[Facebook->https://www.facebook.com/SOFIA-soci%C3% ... _todo_tour]
[Linkedin->https://www.linkedin.com/in/sofia-socié ... -63a9bb173]
[Youtube->https://www.youtube.com/channel/UCM-Yte ... 7jiXnVtXzA]
[Twitter->https://mobile.twitter.com/SOFIA_iade]
et le fameux QR code Image qui vous permet de vous inscrire à la SOFIA, pour notre société savante IADE commune.

Le futur de la SOFIA est en nos mains, à nous tous. Si nous n'investissons pas cet espace,nous disparaitrons. Et la SOFIA s'arrêtera. Je ne serai pas toujours disposé à l'action. Le temps passe pour tous. Et je ne fais pas exception, ainsi que les membres du bureau actuel.
Au pire la SFAR récupère les IADE (ce dont elle rêve), au mieux on se bat pour être indépendant.
C'est vous qui voyez.
La santé est un état précaire qui ne laisse augurer rien de bon.

https://www.facebook.com/SOFIA-soci%C3% ... _todo_tour

formateur AFGSU PARIS
Avatar du membre
La Grosse Bertha
Messages : 211
Enregistré le : mer. mai 27, 2015 8:30 am

Re: Proposition de la SOFIA sur le devenir des IADE

Message par La Grosse Bertha » ven. juil. 03, 2020 8:05 am

Bravo à celles et ceux qui ont accompli ce travail avec un esprit de synthèse et d’ouverture remarquables. Voilà comment tirer utilement et avec mûre réflexion...les marrons du feu d’une situation comme une crise sanitaire qui agit comme un révélateur.

Je ne peux que souscrire à une telle évolution. Il suffirait pour le principal d’adapter la formation, les craintes parfois légitimes n’auront plus lieu d’être. Toutefois il faudrait pour compléter ce travail que l’évolution soit choisie entre deux par l’IADE, un peu comme pour la voie d’extinction du corps des IADE restés en actifs (pour rappel=droit d’option) ? Je pose la question. Il ne faut pas perdre d’esprit que le principal ennemi de l’infirmière anesthésiste c’est elle-même!

Il appartient à chaque IA de faire une petite révolution dans sa tête, à défaut ce sont les organisations syndicales MAR, ou pire la SFAR voire voire des syndicats qui ne connaissent pas pas les tenants et aboutissants qui, et pour certaines sont constamment sous tutelle et formatage du souverain médecin, continueront à s’en charger voire dans la pratique plutôt à s’en décharger par abandon.

Connaissant bien la profession il me parait nécessaire de pouvoir opter entre deux carrières quitte à ce que l’IA actuel soit mis à terme en voie d’extinction ?

Que dire les concernant ces syndicats si ce n’est que bosser en CHU sous la direction de pontes n’incite pas à un développement et à l’émancipation des infirmier-e-s anesthésistes, l’ambition apparaît comme un crime de lèse majesté. Pourtant l’obstétrique, spécialité médicale, a survécu à l’existence des sage femmes il me semble?!

le syndicalisme IADE a obtenu des choses en mosaïque et en 40 ans mon salaire est inférieur à ce qu’il était dans les années 90 avec des gardes correctement rémunérées dans une chambre de garde.

Je ne parle même pas de la pénibilité perdue à terme et des pensions misérables, des gardes et astreintes qui ne comptent toujours pas pour le calcul de ces dernières et souvent exécutées dans des conditions d’une autre époque!

Que dire du droit de grève si important pour nous qui s’est évanoui avec Sarkozy et Bachelot en 2009, JO 2010.

A leur corps défendant les attaques contre les IA ont été nombreuses et destructrices vis à vis de l’unité notamment dyndicales. Mais les IADE se sont toujours relevés!

A mon avis ces organisations devraient saisir l’opportunité d’informer les personnels IA de ce travail visionnaire mais réellement accessible et constructif, de mettre en sourdine pour une fois la tentation de se plier à la tutelle médicale omniprésente tel le respect d’un lobbying obligé...ainsi que les sempiternelles querelles de clocher et autres aussi nuisibles au syndicalisme lui-même que les professions qu’ils sont sensés représenter.

Les organisations syndicales, en toute loyauté et humilité, devraient donc informer, faire relais et organiser des Assises Nationales, par exemple...

Cette évolution sanitaire (à double titre) qu’il convient probablement de peaufiner? est une chance pour les IA et le système de santé en général.

Saisissez-là, et n’oubliez pas qu’un esclave qui ne fait rien contre sa condition ne mérite
que de rester esclave...
Ouf suis A la retraite! Avec 1688 balles! Snif!
Un petit qu'à fait le matin est une bonne entrée en matière pour la journée...
Répondre