30 mars 2010 : le national rassemblé

mardi 30 mars 2010
par  Arnaud Bassez
popularité : 2%

En pointant la souris sur certaines photos, des légendes les accompagnent. En cliquant dessus, elles apparaissent plus grosses

Encore une journée de rassemblement IADE en ce 30 mars 2010, faisant suite au mouvement du 11 mars 2010
coucou nous revoilou
Devant une météo à peu près clémente, les IADE étaient environ 1000 devant l’Assemblée nationale, donnant à nouveau de la voix, du sifflet, du chant, de la musique.

caca nous revoila

Toujours fortement encadrés par un comité d’accueil...

Le comité d'accueil...toujours là

les IADE étaient motivés comme jamais.

on the road again

Étaient présents :
- Béthune (100 % grévistes)
- Saint-Omer
- Lille
- Lens
- Hazebrouck
- Arras (venu par un car)
- Boulogne sur mer
- Calais
- Tours Elle revient la mamie de l'anesthésie !!!
- Nimes
- Cherbourg a 60 ans, il faut porter mamie qui n'a plus ses jambes de 20 ans
- Orléans
- Pau (5 à Paris, 3 assignés)
- Rambouillet
- l’APHP (Paris et Banlieue 90 à 100 % selon les CHU)
- Versailles
- Argenteuil (3 non grévistes, 1 IBODE gréviste)
- Montpellier (70 à 80 %)
- Tours
- Institut Curie (cancérologie)
- Mayotte
- Pontoise
- Poissy
- Beauvais
- Saint Germain en Laye
- Lyon est (90%)
- Grenoble
- Annemasse
- Bourgoin Jallieu (100%)
- Voiron
- Valence (100%) Une astreinte ce jour !
- Besançon
- Amiens
- Auxerre
- Le Mans
- Bordeaux (80-85%)
- Mont-de-Marsan (100 %)
- Dax
- Bayonne (100 %)
- Mayenne (100%) pas de programme, 2 assignés
- Château Gontier
- Alençon
- Caen
- Reims
- Rennes (Car de 59 places rempli)
- Brest
- Saint-Brieuc
- Morlaix
- Beaune (100 %, 1 assigné)
- Dole
- Bar-le-duc
- Dijon
- Perpignan (un seul IADE bien seul...)

À noter 0% de gréviste à Laval...
Et quelques IBODE de Necker les seules de la manifestation...

Beaucoup de monde regroupé sur la place du Palais Bourbon,

située sur les côtés de l’Assemblée nationale.

Les revendications sont clairement exprimées par une sono enfin digne de ce nom.

Les syndicats présents
- CGT
- CFDT
- SUD

À noter l’absence du SNIA

Une délégation a été reçue.

Il est à rappeler que le projet sera débattu la semaine prochaine,

On a amené des provisions pour le pique-niqueet que 5500 amendements ont été déposés par le groupe socialiste, en vue des débats sur la retraite.

Marisol Touraine, députée socialiste, responsable des questions de santé à l’Assemblée nationale pour le groupe PS et à l’origine de la rédaction de l’amendement de suppression de l’article 30, est venue rendre compte des actions du groupe socialiste dans l’hémicycle et nous incite à poursuivre le mouvement.

à table !

Le pique-nique commence pour certains

Le pique-nique s'organise

Au CH de Mayenne on mange par terre !!

Les IADE ont migré vers le boulevard saint Germain, qui donne sur la façade de l’Assemblée nationale,

Les IADE face à l'assemblée nationale (images Arnaud BASSEZ)

Une image rare : Le boulevard Saint Germain sans circulation !

et le pique-nique qui avait commencé déjà sur la place du palais Bourbon, s’est poursuivi.

hum on en mangerait...

Monsieur Maxime Gremetz député apparenté communiste de la Somme,

Maxime Gremetez parmi les IADE. Un député qui n'a pas peur de nous. Merci

est venu au milieu des IADE manifester son soutien Monsieur Maxime Gremetz, avec nous !!et son engagement pour faire entendre la voix des IADE dans l’hémicycle.
Maxime Gremetez signe une banderole IADE
Puis deuxième migration IADE vers la rue de Solférino.

L'administrateur de la SOFIA toujours au coeur des batailles IADE !!

Les touristes, solidaires avec les IADE, nous ont apporté un soutien sympathique. Les touristes avec nous !!
le pique-nique se poursuit. Miam !!

Les touristes avec nous !!

Ah ça ira ça ira ça ira les IADE au palais Bourbon !!
sur le pont les IADE y dansent !

Arrivés devant les grilles du parti socialiste, rue de Solférino, des collègues IADE de l’hôpital Necker ont accroché la banderole aux grilles du PS.

Une banderole IADE au QG du PS ! Bien joué les IADE de Necker ! Le professeur Carli appréciera...

Quelque peu interloqués, les permanents du parti socialistes ne savaient pas trop ce qu’il se passait, mais ne sont pas intervenus pour l’ôter.

En revanche, le comité d’accueil traditionnel, gendarmerie nationale, habillé comme des robocop, nous a fait reculer. la démocratie en action...face aux soignants
Les gaz lacrymogènes étaient sortis.

Monsieur Harlem Désir, député européen et numéro deux du Parti socialiste est arrivé, Harlem Désir nous reçoit au siège du PSaccompagné de Monsieur Jean- Marc Germain, directeur de cabinet de Martine Aubry, et se sont montrés prêts à nous recevoir.

Du coup, les gaz ont été rangés...

Une délégation de 10 personnes, représentants les régions a été reçue dans les locaux du parti socialiste, faisant ainsi oublier la bagarre devant leur grille en 2001. On entre !

Y siégeaient :

- Messieurs Désir n°2 du PS et Germain (directeur de Cabinet de Mme Aubry) représentants le Parti socialiste.

- Xavier Bataille (IADE CHU Tours)
- Guillaume Borgnet (IADE CHU Rouen)
- Olivier Picard (IADE CHU Nîmes)
- Damien Guillou (IADE CHU Necker APHP)
- Emmanuel Barbe (IADE CHU Bordeaux)
- Jean Jacques Lefebvre (IADE CHU Grenoble)
- Stéphane Lelièvre (EIA AP-HP)
- Carole Dufour (IADE CH Versailles)
- une IDE (CHU Paul Brousse AP-HP)
- Arnaud Bassez (IADE CHU Ambroise Paré AP-HP)
L'administrateur de la SOFIA toujours au coeur des batailles IADE avec ses collègues !

Après un récapitulatif de ce qu’est un(e) IADE, études, formations, compétences, rôle et fonctions diverses (hémato, pharmaco, infectio vigilance...) les explications ont porté sur la notion de pénibilité, de sédentaire que nous ne sommes pas, puisque assurant 365 jours par an, jour et nuits, jours fériés et chômés, une présence auprès des patients.

Mrs Désir et Germain nous reçoivent

Nous avons exprimé le fait que jour et nuit, à n’importe quelle heure, nous devions être à 100 % de notre efficience, car l’anesthésie ne supporte pas l’à peu-près, et que cela est une exigence physique mais également psychologique, qu’il faut prendre en compte dans la pénibilité.

Nous avons évoqué l’insulte fait envers la profession IADE qui se retrouve être la moins revalorisée, alors qu’elle est celle qui totalise le plus d’années d’études. "Plus on étudie, moins on est payé"

Les IADE et l'EIA entendus par le parti socialiste

La différence qui s’amenuise entre la rémunération d’un(e) IDE et d’un(e) IADE, ne favorisant pas l’émergence de vocation.

les IADE quittent le pont de la concorde et vont vers la rue de Solférino

La diminution drastique des promotions professionnelles, permettant à tout IDE fonctionnaires d’accéder à la formation IADE, organisant de fait, une pénurie prévisible de IADE et une paupérisation de notre métier.

Le master a été largement évoqué, suite à la commission Attali et Les accords de Bologne. Les IADE étant les seuls à pouvoir prétendre à un master 2, avec les grilles indiciaires liées à cette reconnaissance.

Nous avons parlé des pratiques avancées, qui sont la bête noire des médecins anesthésistes, qui y voient là, le danger de nous reconnaitre enfin comme des véritables professionnels de l’anesthésie.

Nous avons parlé de la VAE, et des possibles déviances des IDE d’endoscopie par exemple, qui pourraient, avec une formation très insuffisante, sans le concours sélectif et les deux années pleines et intensives d’études IADE, délivrer des drogues d’anesthésie en contradiction totale avec le discours sécuritaire anesthésique de la SFAR.
L’existence même de ces IDE nous ferait revenir des années en arrière, (1994 date limite), avec les faisant fonction, qui ne maitrisaient pas l’acte d’anesthésie dans sa globalité.

Le fait que dans les travées de l’Assemblée Nationale, résident beaucoup de médecins, pas forcément proches de nos mouvements et nos aspirations a été soulevé.

il a été souligné que les IADE ne veulent pas prendre la place des médecins anesthésistes, mais qu’ils souhaitent que l’on reconnaisse la leur.
les IBODE en grève !
Nous avons enfin évoqué le fait que nous avions face à nous, des décideurs, des politiques pouvant influer sur le cours de la vie sociale des français, mais que nous avions également face à nous, des citoyens, potentiellement consommateurs de soins, et qu’ils leur fallait réfléchir sur ce qu’ils souhaitaient avoir dans les hôpitaux, quant ils leur confieraient ce qu’ils ont de plus précieux, à savoir leur famille.
- des professionnels de santé, formés à la pratique et la gestuelle de l’anesthésie, sanctionnés par un diplôme d’État.
- ou bien des ersatz, sans formation digne de ce nom, favorisant les accidents et les drames.

Les deux hommes ont été très attentifs et sensibilisés par nos propos.
La synthèse faite par monsieur Harlem Désir et Monsieur Germain était très pertinente, et démontre une capacité à visualiser les failles du projet Bachelot et les injustices qu’il véhicule.

Mrs Désir et Germain attentifs à nos propos

Ils se proposent de faire remonter ceci auprès des députés de leur groupe, à l’Assemblée ainsi qu’au Sénat. Nos interlocuteurs ont réaffirmé la détermination du Parti Socialiste à lutter contre ce texte vecteur de régression sociale et préambule à la réforme globale du système de retraite.

Monsieur Jean Marc Ayrault, président du groupe socialiste à l’Assemblée nationale, avait mis à l’ordre du jour du bureau national du 30 mars, le sujet du projet Bachelot.
Cette discussion serait menée sous l’égide de madame Marisol Touraine et avec la présence du président du groupe socialiste au Sénat, monsieur Jean-Pierre Bel, afin d’établir une conduite à tenir en vue de l’étude future au Sénat, du projet Bachelot, le 4 mai 2010.

M. Germain a insisté sur le nécessaire travail auprès des parlementaires pour les jours et semaine à venir.

Il est également essentiel à ses yeux, que nous médiatisions fortement notre action auprès de la population, en les informant sur le contenu de notre formation, de notre niveau de compétence, d’expertise et du rôle pivot dans le domaine de la sécurité anesthésique en France.

Ils nous proposent d’avoir un interlocuteur pour relayer nos revendications auprès des députés, si besoin.

arrivée rue de Solférino
Ils ont bien noté le fait que le projet est une injustice totale faite à la profession IADE et une régression sociale.

Le comité d'accueil...toujours là

La réunion s’est clôturé à 15 H 15, car nos collègues provinciaux avaient pour certains des impératifs d’horaires, en vue du retour.

Une assemblée générale était prévue à la bourse du travail à 15 heures.

Vous en trouverez le compte-rendu en fin de page, ainsi que deux vidéos, dues à une infirmière du mouvement R.A.A.D.I.C

30 mars 2010 Sortie des IADE du siège du Parti socialiste
Vidéo faite par une IDE du R.A.A.D.I.C (groupe sur facebook).

J’ai appris à ma sortie, que nos collègues de Montpellier, ont été gazés par les forces de l’ordre.

On ressort du PS

Je note, pour ma part, une déception dans les troupes IADE. Elle concerne l’organisation de la manifestation.

Et une colère : l’absence du SNIA.

Les jours qui suivent nous diront si nos actions auront été couronnées de succès ou pas.
Tout à été fait dans la mesure de nos moyens, pour nous faire entendre.

Le rendez-vous de Solferino est une réussite certaine.

L’action et le mouvement continus. La journée du 7 mai est retenue pour initier un autre mouvement devant le ministère de la santé.

Des débrayages d’une heure sont prévus les 7-8 et 9 avril, lors de la présentation de l’article 30 à l’Assemblée Nationale. Pas sûr que cela ait un impact quelconque...si ce n’est d’obliger les IADE à rester plus tard pour compenser le programme en retard. Et je sais que des collègues de province, m’ont dit qu’ils faisaient des heures supplémentaires, pour finir le programme froid. Et ce systématiquement.
Si donc, c’est se pénaliser soi-même ou le collègue qui nous relève...

Les provinciaux ne monteront sans doute plus aussi nombreux à Paris, pour d’évidente raison de coût.
Il est donc vital de trouver des actions locales marquantes à faire, chacun.

Soyons tous unis et solidaires.

Pour la profession IADE dans son ensemble.

une vidéo France 5 (allez à 4’40) pour y voir notre collègue Bruno Franceschi, s’exprimer sur la profession IADE.

communication commune CGT-SUD-CFDT suite au mouvement du 30 mars 2010

ps : si vous avez des photos, des vidéos, envoyez-moi les liens ou documents, ils seront mis en ligne.
sofianesth at gmail.com (remplacez at par @)

Le site de la SOFIA plus que jamais est votre partenaire. Je relaie vos actions, vos idées.

Vous pouvez venir les exprimer sur le forum, après inscription.

Pour ceux qui ont mis un visage sur mon patronyme, je les invite à venir mettre une voix sur leur visage.

Une fois sur le forum, pour revenir sur la page d’accueil, il vous suffit de cliquer sur le logo SOFIA le site des IADE qui se bougent !!

Arnaud BASSEZ

IADE

Administrateur du site.


COMPTE-RENDU DE L’AG DU 30 MARS

NDLR : les deux photos et les vidéos de l’AG et de la sortie de la rue Solférino sont issues du mouvement R.A.A.D.I.C (Regroupement Apolitique Asyndiqué Des Infirmiers en Colère !) Merci à Fabienne pour son envoi.

AG 30 mars 2010 bourse du travail

AG bourse du travail 30 mars 2010 protestation des IDE envers les syndicats

Suite au mouvement syndical initié par 4 syndicats (CGT, FO, Sud Santé et SNIA) portant sur le protocole d’accord du 02 février, et notamment l’article 30 (non-reconnaissance de la pénibilité professionnelle…), une assemblée générale s’est déroulée à la bourse du travail pour donner suite à cette manifestation.

AG bourse du travail 30 mars 2010 réponse de Bruno Franceschi à l’IDE

Tout d’abord, le projet de loi qui devait être discuté au parlement ce 30 mars, a été reporté au 07 avril du fait de nombreux amendements déposés par les députés (surtout de l’opposition).

Il a donc été décidé durant cette assemblée générale après un vote car de nombreux professionnels étaient opposés à une reconduction de mouvement de masse, impossible à maintenir jusqu’au 07 avril, de :
-  réaliser des actions locales (débuter le programme opératoire plus tard…) qui seront couvertes par des préavis de grève déposés quotidiennement par le syndicat CGT (consulter leur site)
-  continuer à alerter les parlementaires (députés, sénateurs) sur ce projet de loi ainsi que les médias
-  de participer massivement avec tout le cortège des infirmiers (IDE, IBODE, puer et IADE) à un mouvement national le 07 mai avec un parcours dans Paris.

AG 30 mars 2010 bourse du travail

Parallèlement à cette assemblée générale, une délégation comprenant une IDE, 7 IADE de province et de Paris et 1 EIADE a été reçu au siège du parti socialiste, première force d’opposition au gouvernement pour exposer les motifs de contestation et les revendications.

Cette délégation fut reçu par Mr H. Désir (n°2 du PS) et Mr J-M. Germain (directeur du cabinet de Mme M. Aubry) qui transmettront les doléances exprimées à Mme Marisol Touraine (députée socialiste qui assure les liaisons entre le Sénat et le Parlement).
Durant cette rencontre, la délégation a, auprès des 2 interlocuteurs :
-  redéfini la profession d’IADE (exclusivité, 7500 IADE, 8 Millions d’actes,…)
-  et la profession d’IDE
-  exposé avec vigueur la nécessité d’abroger l’article 30 sur la pénibilité du travail
-  exprimé le désir de rediscuter les revalorisations salariales comme elles sont écrites dans le projet de loi (+3000 euros pour les IDE Vs +2000 euros pour les IADE) selon une reconnaissance professionnelle
-  soulevé la crainte de voir disparaître la profession IADE de part :

• l’arrêt du financement de la promotion professionnelle dans la FPH,

• l’absence de considération financière des IADE

• l’absence de reconnaissance professionnelle par un diplôme universitaire Master, comme il l’était défini dans les accords de Bologne

au « bénéfice » d’une VAE qui braderait la sécurité anesthésique.

Au terme de cette entrevue, Mr Désir nous a assuré de transmettre l’information auprès de ces confrères, d’informer l’opinion publique et de nous aviser des avancées du dossier (nous lui avons remis nos coordonnées).

Stéphane LELIEVRE EIA

NB : Selon les syndicats, environ 1500 manifestants aujourd’hui à Paris. De très nombreux représentants de la province, toujours très fortement mobilisée : Caen, Bretagne, Languedoc Roussillon, Lille…
Une relative absence d’organisation de la manifestation avec des syndicats particulièrement transparents : à tel point qu’en fin d’après midi, après que le cortège ait été trimballé par les forces de l’ordre entre l’arrière de l’Assemblée Nationale et la rue de Solférino, le cortège s’est scindé en 2 groupes…
Une volonté évidente et manifeste des syndicats présents de noyer la manifestation dans une formation généraliste sur la « problématique de l’hôpital et des paramédicaux »… très loin de nos préoccupations.
Et toujours : aucune couverture médiatique … (excepté Bruno Franceschi interviewé dans l’émission de Michel Cymes sur France 5)

Le magazine de la santé France 5

Suggestions :

-  que chacun d’entre nous envoie un mail sur le site du magazine de la santé pour revendiquer une émission consacrée aux Infirmiers Anesthésistes.

S.Z.


Articles publiés dans cette rubrique

mardi 19 avril 2016
par  Arnaud Bassez

Compte-rendu SUD réunion IADE/MAR du jeudi 6 avril 2016 au ministère de la santé

Livré in extenso. Sans aucun esprit partisan. Pour l’information de tous.
AB
Avant propos
« C’est un compte rendu officiel de notre organisation...Non seulement sud était convié mais à solliciter un compte rendu commun...Le collectif ufmict devait en faire la trame...Rien n’est venu nous avons (...)

samedi 26 décembre 2015
par  Arnaud Bassez

Etat d’urgence à la SFMU

Le réveil de la farce
Un éditorial des annales française de médecine d’urgence en date du 22 décembre 2015, revient sur la publication qui a été faite sur la Place de l’IADE en service mobile d’urgence et réanimation. Perspectives d’avenir. (Bruno Huet)
Il faut savoir avant tout à qui nous avons affaire. (...)

mardi 6 octobre 2015
par  Arnaud Bassez

Croisiade 2015-2016-2017

Le mouvement IADE 2015-2016-2017
Revenant comme une brise du printemps, fidèle au rendez-vous décennal ou même quinquennal à présent (bien malgré nous), les IADE repartent donc en campagne, en croisade, en ce que vous voulez, mais à force ça a comme un goût de revenez-y un peu trop prononcé, la (...)

jeudi 1er octobre 2015
par  Arnaud Bassez

1er octobre 2015 à Paris

Premier coup de semonce, cinq ans après.
1200 IADE présents d’après les chiffres.
Honnêtement on commence à en avoir marre de se voir trop souvent. A chaque fois remettre le couvert 14 Avenue Duquesne à Paris ça devient pénible.
On préférerait être peinards, dans nos blocs, smur, cesu, école.
Le pavé (...)

mercredi 23 septembre 2015
par  Arnaud Bassez

Guide du manifestant IADE

Conseils utiles
Dans une manifestation, il se passe de nombreuses choses.
Entre les policiers en civil qui cherchent à avoir des nouvelles (les fameux RG ont été supprimés en 2008, ils sont chargés de renseigner le gouvernement sur l’état de l’opinion et les mouvements sociaux, et ont été recrées (...)

jeudi 21 mai 2015
par  Arnaud Bassez

21 mai 2015 en France

Petit coup d’œil sur la grève IADE de ce jour, à travers la France.
Pardon à ceux qui ne sont pas cités.
Compilation depuis la page facebook "IADE en colère".
D’après les estimations du Snia, près de 80 % des personnels concernés ont répondu à l’appel à la grève dans toute la France.
Sur les (...)

samedi 7 juin 2014
par  Alexandre Girard

5 juin 2014 : Master Day

La relève est aussi là, pour palier l’absence du reporter habituel. Un grand merci à Alexandre qui fait ici ses premières armes. (AB)
En ce jour du 5 juin 2014, le monde entier est venu voir comment on se faisait les dents dans la rue. Que du beau monde, Poutine, Obama, et même la reine (...)

vendredi 24 mai 2013
par  Arnaud Bassez

IADE au rabais à Roubaix

Ici sont colligés tous les textes, liens et communiqués de la dérive du CH de Roubaix, qui souhaite intégrer des IDE belges ayant validé une formation d’une année pour prétendre être équivalent à la nôtre.
Retrouvez les dernières informations
En relais aussi sur le forum
§§§
Le mauvais pari de Roubaix (...)

dimanche 29 janvier 2012
par  Arnaud Bassez

Droit d’option IADE 2012

Pour comprendre le protocole "Bachelot", le SNIA propose un document rédigé par Agnès Moreaux, conseillère nationale SNIA.
Vous y retrouverez des explications pour faire au mieux votre choix.
La page du SNIA dédiée à la problématique.
La CGT explique également le passage de catégorie
A ce titre, la (...)

samedi 2 octobre 2010
par  Arnaud Bassez

L’Empire contre-attaque

Je suis ton pire !
1er octobre 2010.
Annoncée prématurément comme le D day IADE, la journée qui allait tout casser, cette journée allait en effet tenir certaines de ses promesses.
Encore une fois, les IADE ont déjoué les autorités en gardant un secret jalousement gardés par les détenteurs du lieu (...)

vendredi 25 juin 2010
par  Arnaud Bassez

Compte rendu du 25 juin 2010 à Paris

10 heures du matin, les IADE s’étaient donnés rendez-vous au ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche afin d’investir les lieux. Ce qui fut fait.
Je propose de mettre sur la carlingue des nos respirateurs les autocollants des ministères envahis, comme les as de l’aviation. On commence (...)

mercredi 9 juin 2010
par  Arnaud Bassez

8 juin 2010 : Le grand bleu

Les IADE de France s’étaient à nouveau réunis autour de ce qui était le point final du cache-cache IADE-policiers de la Direction centrale du renseignement intérieur (DCRI) communément appelé RG.
Ceux-ci ont dû faire tintin quant à savoir la destination véritable des IADE. En effet un jeu de piste (...)

vendredi 4 juin 2010
par  Arnaud Bassez

Compte-rendu AG ministèrielle du 3 juin 2010

Communiqué de Damien Guillou, collectif iade
Bonjour à tous,
Afin de résumer et de clarifier la journée d’hier, le collectif des infirmiers anesthésistes vous adresse ce mail qui suscitera malgré tout un certain nombre de questions eu égard aux engagements en privé de messieurs Bubien et Vayne au (...)

vendredi 28 mai 2010
par  Arnaud Bassez

27 mai 2010 : Les IADE prennent la Bastille

Suite à l’invitation par la CGT faite aux IADE d’être en tête de cortège, derrière les leaders syndicaux, les IADE de Paris et ile de France se sont rendus à l’invitation et ont défilé jusqu’à la Bastille le 27 mai 2010
Cette manifestation unitaire FSU, CGT, CFDT, UNSA, Solidaires, partait de la Place (...)

mercredi 19 mai 2010
par  Arnaud Bassez

18 mai 2010 : Nos lettres de noblesse

Toutes les photos ici présentes, sont d’Arnaud BASSEZ
Quelle belle journée !!
Quelle belle journée pour manifester. Merci au soleil qui a bien fait les choses. Ce n’était pas gagné avec cette météo changeante.
2500 infirmiers anesthésistes s’étaient donnés rendez-vous place Denfert Rochereau à Paris. (...)

mardi 11 mai 2010
par  Arnaud Bassez

Protocole Bachelot pour les nuls

Le protocole Bachelot a été le détonateur qui a remis les IADE dans la rue.
Petite tentative d’historique de ce protocole injuste, inadapté et inique.
Qui a dit en 2007, « Malgré les grands services qu’ils et elles rendent à la société, aux patients et à leurs familles, les infirmières et les infirmiers (...)

mardi 4 mai 2010
par  Arnaud Bassez

4 mai 2010 : du bleu dans les yeux

On the road again and again and again !!
La vague bleue déferle à nouveau le 4 mai 2010.
Bleu comme celui que les IADE ont au cœur, depuis le coup de poignard des députés qui ont voté le texte du protocole Bachelot le 27 avril 2010.
Bleue comme la couleur des casaques arborées par la profession en (...)

dimanche 4 avril 2010
par  Arnaud Bassez

Les documents de la lutte IADE : grève nationale 2010

Depuis le protocole Bachelot, la lutte IADE, les vidéos diverses, l’AG du 30 mars 2010 à la bourse du travail de Paris, les actions locales, les relations SFAR-SNARF-SMARNU-CFAR-SNPHAR-e, les EGAR, les tracts syndicaux, les courriers aux Députés et Sénateurs, au SNIA, l’ONI. le LMD, les questions des (...)

mardi 30 mars 2010
par  Arnaud Bassez

30 mars 2010 : le national rassemblé

En pointant la souris sur certaines photos, des légendes les accompagnent. En cliquant dessus, elles apparaissent plus grosses
Encore une journée de rassemblement IADE en ce 30 mars 2010, faisant suite au mouvement du 11 mars 2010 Devant une météo à peu près clémente, les IADE étaient environ 1000 (...)

jeudi 11 mars 2010
par  Arnaud Bassez

11 mars 2010 : un rendez-vous réussi !

En cliquant sur les photos, celles-ci s’afficheront en plus grande taille. En passant la souris dessus, une légende les accompagne.
Très forte mobilisation des IADE en ce 11 mars 2010. Environ 1500 professionnels d’après mes estimations, (1400 selon les RG) étaient présents sur le pavé parisien, (...)

Brèves

Communiqué intersyndicale

lundi 30 octobre

Le SNIA n’oublie pas la SOFIA dès lors qu’il s’agit de diffuser ses documents, même si à la suite d’une crise de nerfs d’un des membres du bureau envers l’administrateur ici présent, (pour une question légitime sur le nombre d’adhérents et donc sur la représentativité) le lien de la SOFIA a disparu du site du syndicat dit "représentatif". Par principe de réciprocité il en a été de même dans la rubrique œillade.

Pour autant, dépassant ces querelles de cour de maternelle, il est diffusé ici le communiqué car il s’agit d’une intersyndicale, dont il est toujours regrettable de ne pas y trouver SUD, acteur historique du mouvement.

Communiqué intersyndical 24.10.2017

AB

Enquête IADE

lundi 30 octobre

Notre collègue Arnaud Warot nous envoie le résultat d’un sondage fait sur la page Facebook IADE en lutte, sur les souhaits sur le devenir de la profession.

Le nombre de réponses,1006, est largement suffisant pour être recevable, pour un nombre d’IADE en France et DOM-TOM en novembre 2016 de 9709 (Source : Rapport DREES), les 1006 réponses représentent 10.362% de la profession IADE. L’échantillon étant 100 % IADE, l’intervalle de confiance 95 est de 906 avec une marge d’erreur de 1%. il n’y a à ce niveau plus de risque d’inversion des tendances.

Alors évidemment il faudrait certainement plus de questions pour en déterminer des lignes de conduite. Mais saluons l’initiative d’Arnaud. Il est possible que d’autres initiatives se fassent jour.

Question 2
Question 3
Question 4

Et pour ceux qui le peuvent, rendez-vous le 4 novembre 2017. Sans doute les lignes bougeront.

AB

Over and ever

samedi 30 septembre

Notre collègue Bruno Philibien propose et organise une journée de rencontre de la profession.

Une initiative qu’il faut saluer.

Opération over’IADE 79

samedi 4 novembre à 12:00 - 18:00

Thouars , 26 rue Henri Barbusse 79100

Journée de rencontre et d ’échange IADE , ouverte aux différents acteurs de la profession.
L ’équipe Iade du CHNDS (Centre Hospitalier Nord Deux-Sèvres ) partage elle aussi une période d’incertitude sur différents sujets .

  • - Place de l’iade en Smur remise en cause .
  • - Permanence des soins et réorganisation du temps de travail.
  • - Profil de poste en cours de redéfinition. (iade ou le couteau suisse d une structure ?).
  • - Procédure juridique en cours.

Cette actualité n ’est pas un cas isolé , elle se retrouve sur l’ensemble du territoire.

Nous partageons la volonté commune d aboutir à une vraie reconnaissance de notre profession qui ,aujourd’hui, n est plus à démontrer au sein des blocs opératoires publiques ou privés .Le nouveau décret est l’expression de notre quotidien.

Nous sommes tous en attente d’une reconnaissance salariale en lien avec notre fonction , notre expertise. Mais celle-ci tarde à venir .
les faits ne sont pas en notre faveur. Quid des dernières maigres propositions .

il y a eu un appel à se retrouver , à débattre , à s’organiser, à proposer. Tout ceci ne peut se faire en un claquement de doigt.
commençons le 4 novembre 2017 . juste une première pierre .

logistique.
Bar Le Terminal https://www.facebook.com/leterminal79/
=> ouverture des lieux possible dès 12h .prévoir restauration (commerce à emporter à proximité ).
=> début de la session 14h .
=> fin de la session 18h.
la maison n accepte pas les règlements de compte !

After possible .
indiquez nous ceux qui désirent rester le soir en terre Deux Sevrienne . On peut prévoir restaurant / voir hébergement Mais les places seront limitées
la santé est un état précaire qui ne laisse augurer rien de bon.

Publication du Décret n° 2017-984 du 10 mai 2017

vendredi 12 mai

Décret n° 2017-984 du 10 mai 2017 portant statut particulier du corps des infirmiers anesthésistes de la fonction publique hospitalière

Il concerne les actuels IADE Infirmiers en Soins Généraux et Spécialisés (ISGS grade 3 et grade 4), dits sédentaires, qui de fait basculent dans ce nouvel espace législatif.

Ça ne résout pas pour autant le sort des autres membres de la corporation, les « actifs », qui jusqu’à preuve du contraire continuent à former des IADE promis au statut sédentaire.

Qui a dit « égalité » dans la devise de France ?

Décret n° 2017-984 du 10 mai 2017 portant statut particulier du corps des infirmiers anesthésistes de la fonction publique hospitalière

AB

Résumé de la séance du 16 mars 2017, du CSFPH (conseil supérieur de la fonction publique)

vendredi 17 mars

Résumé de la séance du 16 mars 2017, du CSFPH (conseil supérieur de la fonction publique).

Je reprends un post de Vincent, diffusé sur Facebook, où certains d’entre nous n’ont pas accès.

Voilà .... le dossier IADE vient de passer
Hélas sans surprise sur le texte, les clivages se sont retrouvés

D’un côté :
- CGT - FO et SUD qui se sont opposés au texte et ont tenté de faire passer des amendements pour soit obtenir de nouvelles négociations, soit, sans valider le texte, lui apporter des améliorations

De l’autre
- CFDT et UNSA qui ont cependant dénoncé le niveau de revalorisation très insuffisant de la revalorisation mais ont tout de même donné un avis favorable au texte global

A noter le collège des employeurs (des directeurs de la FHF) qui a rejeté tous nos amendements et a voté favorablement sur l’ensemble du texte comme CFDT et UNSA

Tout le monde a acté le point de difficulté représenté par les cadres de santé IADE mais avec des approches très différentes

Au final :
Le gouvernement a maintenant les mains libres pour faire passer son texte en force sans le modifier et sans plus de concertation... Si tant est qu’il y en a vraiment eu.

Vos actions et les votes ultra majoritaires des organisations syndicales représentatives ( plus de 64 % de représentativité plus en filigrane celle "officieuse" du SNIA avec qui nous sommes en lien ) nous dégagent de tout contrat moral ...

Ce texte est totalement inadapté et insuffisant,
Nous prendrons donc l’argent des primes et la création du corps mais rien n’est réglé et rien n’est signé et les IADE ne sont engagés en rien.
Ça c’est grâce à votre mobilisation et en particulier celle des derniers jours
Ne brisons pas tout le travail effectué, restons soudés, continuons à nous réunir et envisageons ensemble la suite à donner.

Vincent PORTEOUS

  • IADE/SF
  • Syndiqué CGT

Ps ; Un compte-rendu plus complet sera diffusé.

AB