Conduite à tenir

jeudi 11 décembre 2014
par  Arnaud Bassez
popularité : 3%

TOP 30 des erreurs à éviter en arrivant dans un service

source ajar-online.fr/631/

Pour le profane, le monde hospitalier est un bien grand mystère. Pour l’Anesthésiste-Réanimateur c’est un monde exigeant dans lequel la moindre faute de conduite peut mener à la catastrophe : 6 mois d’hostilités pour l’interne, 2 ans de harcèlement pour le CCA qui débute. Avant d’avoir fait ses preuves médicales et d’entendre les premiers éloges en retour, il faut faire ses preuves paramédicales et respecter une longue liste d’interdits.

En réanimation, tu vis en équipe, presque en famille. 24h sur 24 et 7 jours sur 7. Dans cette ambiance plus confinée que celle d’un appart à la montagne le moindre écart peut conduire à l’affaire d’état, alors tu sais bien qu’il ne faut surtout pas :

  1. Oublier de se présenter, paramed par paramed pendant les 3 premières semaines, le temps que toute l’équipe soit bien rentrée de vacances
  2. Marcher dans le mouillé sans surchaussures, même si le patient est en arrêt
  3. Rater la pose d’un cathéter (= la faire durer plus de 30 min)
  4. Rater un panier dans la poubelle avec l’emballage des gants / du cathé / du champ stérile, le faire tomber sur le sol et ne pas s’excuser immédiatement
  5. Boire du café en salle de repos sans avoir ramené un paquet / des capsules Nespresso-pro
  6. Manger une part du gâteau qui traine (même si c’est celui de l’externe) sans avoir demandé la permission
  7. Manger dans une assiette avec des couverts et ne pas faire la vaisselle / ne pas nettoyer la table
  8. Voler une compote dans le frigo alors que quelqu’un a noté ses initiales dessus au marqueur
  9. Avoir oublié le prénom de son infirmière et hésiter à lui poser une question pour ne pas avoir à l’appeler
  10. Se croire malin et demander « C’est qui l’infirmière de la chambre d’a coté ? » à sa collègue pour qu’elle réponde « C’est Estelle » et ne pas savoir pas qui est Estelle à J+20 de début du semestre
  11. Laisser trainer un prélèvement / une demande de sang / une prescription de dialyse et oublier de prévenir son infirmier(e)
  12. Vouloir ABSOLUMENT voir le pansement de jambe qui a été refait il y a une heure
  13. Rentrer du scanner et dire « c’est pas ma faute les nœuds »
  14. Refaire complètement la base à 14h parce que tu n’avais pas bien regardé le bilan à 10h
  15. Prescrire un bilan /une dialyse à 18h45 avant le changement d’équipe à 19h et insister sur la nécessité de le faire MAINTENANT

§§§

En anesthésie les règles tacites sont légèrement différentes mais toutes aussi nombreuses. Au bloc aussi tu devras donc éviter au maximum de :

  1. Ne pas faire l’ouverture de salle à 7h05 du matin avec l’IADE mais intuber le premier patient quand même
  2. « Mal coller » le sparadrap sur les yeux du patient
  3. « Mal coller » le sparadrap sur la sonde d’intubation
  4. « Mal coller » le sparadrap sur la VVP
  5. Utiliser le circuit machine plutôt que le circuit accessoire avec un(e) IADE de plus de 50 ans
  6. « Trop becquer » le laryngoscope
  7. Prendre 10 min de pause de plus que l’IADE à midi
  8. Être oisif mais ne pas remplir la feuille d’anesthésie pour autant / Ne pas avoir de stylo du tout pour bien annoncer la couleur en début de journée
  9. Remplir la feuille mais en faisant des ratures et n’utiliser qu’une seule couleur (la noire de préférence)
  10. Pour remplir la case, demander « C’est comment ton nom de famille déja ? » plus de trois fois dans la journée
  11. Devenir meilleur que l’IADE à Candy Crush
  12. Pour gagner du temps, rentrer le patient de sa propre initiative pour faire comme-à-la-clinique, mais oublier l’aval de l’IBODE
  13. Déposer un patient au réveil sans avoir appelé avant / sans faire de transmission
  14. Être absorbé par Candy Crush seul dans sa salle à 12h02 et ne pas entendre le chirurgien qui pose une question (« il est bien curarisé là ? »)
  15. Devant la cadre de bloc, prendre une casaque stérile de chirurgien (et la porter à l’envers) parce qu’on a froid
  16. Ne pas mettre sa bavette dans un bloc d’orthopédie


Articles publiés dans cette rubrique

samedi 22 septembre 2007
par  Arnaud Bassez

Manoeuvre d’Heimlich

Pour ceux qui veulent connaître le vrai Heimlich

vendredi 27 juillet 2007
par  Arnaud Bassez

Sac de plage

Ne partez pas sans lui !

mercredi 25 juillet 2007
par  Arnaud Bassez

Loi anti-tabac

En cliquant sur l’image, elle s’affiche plus grande ; sinon téléchargez le document PDF ou Word, vous verrez mieux.

jeudi 19 juillet 2007
par  Arnaud Bassez

IADE d’la joie !

Ou comment décrire au mieux notre profession.
Ce doit être ça l’analyse socio-éducativo-professionnelle par l’épreuve de l’expérience
Notre semaine de travail :
du lundi au jeudi
Du vendredi au dimanche
-- -
Ah on n’a pas un métier (...)

samedi 7 juillet 2007
par  Arnaud Bassez

Sofia en Europe

Petite curiosité découverte par hasard, par le biais d’une recherche faite par un allemand sur google concernant un article publié sur la sofia.
Pas vraiment drôle, plutôt sympa. La traduction du site en anglais et en allemand.
ça surprend...
Arnaud BASSEZ
Administrateur
Formateur (...)

vendredi 15 juin 2007
par  Arnaud Bassez

Fables

 
dimanche 8 avril 2007
par  Arnaud Bassez

Dans l’espace, personne ne vous entend ventiler...

Où l’on arrive à intuber dans toutes les conditions ...vraiment toutes !
http://1.bp.blogspot.com/_njw9zr0m2...

vendredi 19 janvier 2007
par  Arnaud Bassez

En cas d’urgence

Journée triste, morne ?
Collègues pénibles, cadres usant ?
Vite, une solution : On sort l’artillerie lourde :
mettez les narines sur les sorties et respirez fort...rire garantit
ps : cet article n’est ABSOLUMENT PAS une incitation à un usage incontrôlé, irréfléchi du protoxyde.
Vous prenez vos (...)

samedi 30 décembre 2006
par  Arnaud Bassez

Vive l’Europe

Après avoir dit non au plombier

Brèves

SAMU à louer

samedi 2 juin 2018

Les temps sont durs pour le SAMU...

SAMU à louer

AB

Dodo

samedi 18 juin 2016

Quand la base priméa interprète notre pensée mieux que nous ne saurions le faire envers l’opérateur...

Et puis quand on est spécialiste du sommeil, il faut bien vendre sa boutique. Là, la publicité n’est pas flagrante...

AB

Et pendant ce temps...

jeudi 10 septembre 2015

AB

La loi c’est la loi

mardi 4 août 2015

Les lois les plus insolites encore en vigueur en France

source : topito.com et linternaute.com

Certains textes datent du Moyen Âge, d’autres de la Révolution française, ou encore du régime de Vichy. Tous sont parfaitement légaux aux yeux de la loi française, et ce malgré la volonté de la Commission nationale consultative des droits de l’homme (CNDH) d’épurer cet énorme “bordel législatif” qui regorge de lois plus désuètes les unes que les autres, mais demeurées dans les textes parce que personne n’a pris la peine (et le temps) de les abroger. Nul n’est censé ignorer la loi. On vous aura prévenu :

  • Il est interdit à tout propriétaire d’appeler son cochon Napoléon
    (Mais vous avez le droit de l’appeler Jean-Marie.)
  • Tous les citoyens se doivent d’avoir chez eux une botte de foin, juste au cas où le roi passerait avec son cheval
    (Ne fonctionne qu’avec le roi. Tant qu’on aura un président de la République comme boss, pas de soucis, personne ne vous emmerdera.)
  • Les soucoupes-volantes sont interdites à Avignon.
    (C’est un arrêté municipal des années 50, rédigé sans doute après une nuit trop arrosée.)
  • Il est interdit de s’embrasser sur les rails d’un train
    (Et d’y poser des explosifs. Petit rappel jamais inutile.)
  • Le propriétaire d’un bien immobilier l’est également du "dessus et du dessous", c’est-à-dire qu’il possède légalement l’espace aérien de son bien ainsi que l’espace souterrain. La loi 1804-01-27 promulguée le 6 février 1804 indique en effet que "la propriété du sol emporte la propriété du dessus et du dessous".
    (Si toutefois vous vous aventuriez dans la formidable aventure de la recherche pétrolière, sachez toutefois que vous devez bénéficier d’une autorisation de l’État pour le faire...Pas con les mecs.)
  • Toute femme désirant s’habiller en homme doit en demander l’autorisation officielle auprès de la Préfecture de police
    (Pas sûr toutefois qu’on leur accorde ce privilège. Vont finir par nous bouffer celles-là.)
  • De 8 heures à 20 heures, les radios françaises sont dans l’obligation de passer sur leurs ondes 70% de musique exclusivement française
    (Quoi, vous pensiez que Kenza Farah passait en radio parce qu’elle avait un talent hors norme ?)
  • À Paris, une poubelle est considérée comme une arme mortelle par les autorités locales
    (Les éboueurs sont des sortes de démineurs ambulants, en fait. Gloire à eux.)
  • Aucune boisson alcoolisée n’est officiellement autorisée sur le lieu de travail. Mis à part la bière, le poiré, le cidre et le vin
    (C’est la fameuse exception culturelle française qui protège notre patrimoine gastronomique.)
  • « Ceux qui meurent à Cugneaux seront sévèrement sanctionnés. »
    (Une double absurdité qui cache un problème réel : la crise du logement dans les cimetières.)
  • Depuis 1999, certains pâturages de Saint-Gemmes-sur-Loire sont gratuitement mis à disposition des rennes du Père Noël.
    (Histoire de ne pas froisser le barbu et d’éviter les retards de livraison.)
  • La Saint-Glinglin, ça existe ! Lorsque la justice a dû se prononcer sur un différend entre un prêteur et son débiteur qui avait rédigé un contrat sur lequel il s’engageait à rembourser sa dette le jour de la Saint-Glinglin, elle a rendu cette décision :
    "Attendu que la Saint-Glinglin ne figure pas dans le calendrier, mais qu’il existe à la date du 1er novembre une fête collective de tous les saints qui n’ont pu y trouver place ; Attendu, en conséquence, qu’il y a lieu de fixer au 1er novembre la date de la Saint-Glinglin. Par ces motifs, contradictoirement et en dernier ressort, le débiteur est condamné à payer la somme réclamée avant le 1er novembre."

Eugène sue

dimanche 24 mai 2015

Merci à Nathalie pour cet envoi.

Quand le chirurgien dit qu’il a chaud, il faut peut-être le croire...

AB