21 mai 2015 en France

jeudi 21 mai 2015
par  Arnaud Bassez
popularité : 2%

Petit coup d’œil sur la grève IADE de ce jour, à travers la France.

Pardon à ceux qui ne sont pas cités.

Compilation depuis la page facebook "IADE en colère".

D’après les estimations du Snia, près de 80 % des personnels concernés ont répondu à l’appel à la grève dans toute la France.

Sur les revendications salariales spécifiques, le ministère renvoie aux discussions inter-Fonction Publique dans le cadre des négociations sur les parcours professionnels, les carrières et les rémunérations (PPCR). Au mieux, il ne s’agit d’obtenir que quelques euros et avec des délais qui sont autour de… 2020.

Sur l’exercice professionnel, le ministère propose quelques « groupes de travail » aux contours flous et aux objectifs équivoques. Voulons-nous reconnaître les IADE ou gérer la pénurie hospitalière ? Le Ministère propose une rencontre dans la seconde quinzainede juin pour préciser ses objectifs. Il promet aussi de réactiver prochainement le comité de suivi de la nouvelle formation IADE, qui ne s’est pas réuni depuis février 2014.

(source : communiqué SNIA/CGT Santé Sociaux, Sud Santé)

A Paris, une délégation SNIA, l’UFMICT-CGT et Sud Santé a été reçue, ce matin à 11 heures, par Michèle Lenoir-Salfati, sous directrice des ressources humaines du système de santé à la direction générale de l’offre de soins (DGOS) au ministère de la santé.

"Nous sommes très contrariés depuis hier soir, à l’annonce de cet entretien avec la DGOS. Nous nous attendions à être reçus par Grégory Guillaume, chef du cabinet de Marisol Touraine, et pas uniquement par des représentants administratifs. A défaut de nous recevoir aujourd’hui, les politiques auraient pu s’entretenir quelques minutes avec nous ou nous proposer une date de rendez-vous ultérieur", s’indigne Jean-Marc Serrat.

Finalement, au cours de cette réunion aucune proposition concrète n’a été faite par la DGOS. Par conséquent, les représentants syndicaux appellent les IADE à une mobilisation massive en septembre prochain, afin d’obtenir à terme une reconnaissance statutaire à la hauteur de leur « juste valeur ».. Elle en est sortie à 14 heures sans obtenir l’engagement d’une avancée. Tout au plus, leur a-t-on proposé des groupes de travail autour de leurs revendications.

CP intersyndicale 21.05.15

Pays de la Loire

Une délégation d’une quinzaine d’infirmiers anesthésistes et d’étudiants est venue manifester à Nantes aujourd’hui dans le cadre d’un mouvement national.
La délégation venue de La Roche sur Yon et de Bressuire a été reçue à l’Agence Régionale de la Santé.

France 3 pays-de-la-loire

Nord-pas-de-Calais

Reportage France 3 à une minute de diffusion

Dunkerque

Dunkerque : les infirmiers anesthésistes en grève réclament une reconnaissance salariale

« Opération bloc mort. »

Ce jeudi, à l’appel de la CGT et de leur syndicat national, le SNIA, les infirmiers anesthésistes se sont mis en grève, de 8 h à 10 h. Devant le centre hospitalier de Dunkerque, ils ont distribué des tracts.

Montpellier : les infirmiers anesthésistes rassemblés devant l’ARS pour une meilleure reconnaissance

80 des 350 infirmiers anesthésistes que compte le Languedoc Roussillon se sont retrouvés ce jeudi matin devant l’agence régionale de santé, à Montpellier. Ils réclament une réelle reconnaissance et une rémunération à la hauteur de leurs compétences et de leurs responsabilités.

Avignon, Alès, Nîmes Narbonne et Montpellier

Sud-est

  • Sur grasse 100% de grévistes assignation pour 3 salles au lieux de 5 et fin de programme 16h au lieu de 18h
  • Ecole IADE 1er année : 100% grévistes, 15 à l’ars
  • L’Institut Universitaire de la Face et du Cou - IUFC, Centre Antoine-Lacassagne, Centre Hospitalier Universitaire de Nice.100 % gréviste
  • A Cannes 100% de grévistes, la moitié des IADE assignés
  • Grenoble se mobilise aussi

Est

À Troyes, ils étaient une douzaine (80 % de grévistes) mobilisés devant les grilles du centre hospitalier de 8 h à 10 h.

Une mobilisation nationale et un rapport de force qui a porté ses fruits puisqu’une délégation a été reçue hier au ministère de la Santé.

Basse-Normandie

90% de grévistes au CHU, (les hôpitaux périphériques assignés à 100%), un rendez vous avec le directeur de l’ARS, qui nous a "entendu", une remise de motion, la presse écrite, web et TV présents. (Stéphanie Moreau IADE)

A Caen, une soixantaine d’infirmiers anesthésistes, essentiellement du CHU de Caen, ont dès 7 h 15, distribué des tracts aux automobilistes devant le CHU. Les syndicats FO et CGT qui soutiennent le mouvement national, étaient aussi représentés. Ensuite les infirmiers anesthésistes ont été reçus par le directeur adjoint de la l’ARS, l’agence régionale de la santé. Selon un infirmier anesthésiste présent : "Nous avons été très bien reçus à l’ARS. Nous avons pu échanger avec le directeur adjoint, qui va faire remonter au ministère de la santé nos différentes revendications. Pratiquement tous les établissements bas-normands ont suivi ce mouvement qui s’est arrêté à 10 h ce matin.”

Marseille

Marseille hôpital nord pugme

Haute-Normandie

Les infirmiers anesthésistes de Haute-Normandie veulent une meilleure reconnaissance de leur métier. Les infirmiers anesthésistes diplômés d’état (IADE) ont manifesté ce jeudi devant le ministère de la santé, à Paris et devant les agences régionales de santé.

La Réunion

mobilisation CHU Sud Reunion. seules les urgences sont assurées.

Franche-Comté

France 3 région franche comté

Alpes

Dans le cadre d’un mouvement de grève national, une cinquantaine d’infirmiers anesthésistes de Grenoble, Chambéry et Voiron se sont rassemblés ce jeudi 21 juin devant le CHU de Grenoble.
Après le rassemblement au CHU, une cinquantaine de manifestants ont distribué des tracts sur la voie publique et échangé avec la population. Ils ont ensuite été reçus par Mme A.B Julian, médecin de Santé Publique et responsable de l’offre des soins hospitaliers, et par Mme G. Collombani, Inspectrice principale du service de l’offre de soins au sein de l’Agence régionale de santé de Grenoble.

Alsace

Aux hôpitaux civil de colmar tous les IADE non assignés sont en grève.
Sur Mulhouse au diaconat (clinique privée) tous les IADE en grève de 8h à 10h.

Ouest

Santé à Alençon. Les infirmiers anesthésistes en grève ce jeudi

Dans l’Orne, 90 % de grévistes à Alençon et 100 % à L’Aigle. Flers et Argentan, en revanche, ne participent pas au mouvement national.

Devant le CHU de Bordeaux, tractage et rassemblement.

Côte d’azur

Environ 35 infirmiers anesthésistes en blouse bleue se sont rassemblés ce jeudi matin à Nice, au centre administratif des Alpes-Maritimes, où une délégation doit être reçue par l’Agence régionale de santé (ARS).

Les IADE font l’ouverture du journal France 3


12/13 Côte d’Azur

Bourgogne

Présence des IADE devant l’ARS de Dijon.

Sens-Auxerre

La grande majorité des infirmiers anesthésistes diplômés d’Etat (IADE) des hôpitaux de Sens et Auxerre sont en grève ce jeudi 21 mai 2015 (100 % à Sens, 90 % à Auxerre)

APHP Assistance publique hôpitaux de Paris

Particularisme parisien, le groupe APHP, avait également un mouvement de grève ce jour, diluant celui des IADE.

Un rassemblement du personnel de l’APHP se tenait avenue Victoria, siège de l’assistance publique et les IADE eux, étaient devant le ministère de la santé.

Avec le fameux comité d’accueil...

Le conflit qui oppose la direction aux syndicats de l’établissement, va prendre ce jeudi une tournure un peu plus officielle. L’ensemble des centrales représentatives du personnel de l’AP-HP appellent les salariés à une journée de grève unitaire contre le projet de réforme des 35 heures de Martin Hirsch, le directeur général de l’Assistance publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP)

Le mot d’ordre de cette journée de mobilisation a été décrétée par la CGT, SUD, CFDT et FO, accompagnés de la CFE-CGC, la CFTC et l’Unsa.

Il faut dire que Martin Hirsch, l’ex-haut commissaire aux solidarités actives de Nicolas Sarkozy qui gère aujourd’hui 38 établissements et 75.000 personnels (hors médecins), le plus grand centre hospitalier d’Europe, a placé la barre haute. Pour éviter 4000 suppressions d’emploi d’ici quatre ans et économiser 20 millions d’euros par an, il a demandé aux organisations syndicales de se mettre autour de la table pour négocier une autre organisation du travail.

Son objectif est de supprimer une partie des journées de RTT qui ont été accordées aux agents lors du passage de l’hôpital en 2002 aux 35 heures. « Je ne veux pas un hôpital sans RTT, a précisé dimanche Martin Hirsch dans le JDD. Mais aujourd’hui, ces jours s’accumulent dans des comptes épargne-temps (CET), ils ne peuvent pas être pris ou bien ils nous conduisent à prendre des intérimaires. Le vrai sujet, c’est que l’hôpital est passé aux 35 heures sans changer son organisation. On a gardé les mêmes horaires en se disant qu’on verrait bien… Cela a tenu dix ans, cela ne tient plus du tout. Du coup, on traite les problèmes avec quinze ans de retard et de rancœurs accumulées. »

source le figaro & le point

A écouter Martin Hirsch sur RTL le 21 mai 2015

Martin Hirsch RTL 21 mai 2015

Négociations sociales à l’AP-HP : La direction propose une nouvelle méthode de discussion aux organisations syndicales

Publié le 21/05/2015

Communiqué de presse

Les représentants des organisations syndicales de l’Assistance Publique - Hôpitaux de Paris ont été reçus le 21 mai 2015 par Martin Hirsch, directeur général et son équipe pendant plus d’une heure.

Le directeur général, prenant acte d’un mouvement suivi et d’importance pour l’institution (taux de mobilisation de 34%) a salué l’esprit de responsabilité des organisations syndicales et des agents, esprit qui a permis d’assurer aujourd’hui la continuité des soins dans l’ensemble des hôpitaux et établissements de l’AP-HP.

Les organisations syndicales ont exprimé leur désaccord sur le fait que le document d’orientation (état des lieux) élaboré par la direction générale puisse constituer une base partagée avec eux. Ils ont exprimé leurs préoccupations sur l’emploi et les conditions de travail et leurs revendications sur les améliorations à y apporter.

Le directeur général a rappelé sa volonté de ne pas remettre en cause le cadre légal et réglementaire des 35 heures, de consolider l’emploi permanent au lit du malade, d’améliorer les conditions de travail des agents et de trouver un équilibre qui permette d’améliorer la prise en charge des patients, dans le respect du cadre budgétaire de l’AP-HP.

Martin Hirsch a proposé de renouer le dialogue à partir d’une base nouvelle mettant au centre des discussions les améliorations des conditions de travail, et de l’organisation du travail, qui permettront de mieux répondre aux besoins des patients et tenant compte des propositions des personnels.

A cette fin, il est proposé d’identifier les progrès qui peuvent permettre d’améliorer les conditions de travail et les conditions de prise en charge des patients et qui peuvent concerner par exemple :

  • La poursuite de la « déprécarisation » des personnels de l’AP-HP ;
  • Le logement ;
  • Les engagements concrets sur la visibilité des plannings, la garantie des jours posés, le renforcement des équipes de suppléance, la réduction des faisant-fonction ;
  • La prévention de l’absentéisme et du « burn-out » ;
  • La reconnaissance des temps de travail collectifs et de la formation ;
  • Les améliorations matérielles du cadre de travail.

Une meilleure organisation des temps de travail doit à la fois contribuer à améliorer le service au patient, en s’adaptant mieux à la diversité des besoins des malades et rendre ces progrès possibles.

Soucieux d’un dialogue social exemplaire, Martin Hirsch réaffirme, comme cela a été fait en juillet 2014 dans l’accord trouvé avec les organisations syndicales, la méthode qui vise à rechercher, dans toute la mesure du possible, les points sur lesquels un accord majoritaire avec les organisations syndicales centrales peut être envisagé.

Une lettre a été adressée ce jour à chaque organisation syndicale présente les invitant à une première réunion consacrée aux sujets d’amélioration des conditions de travail, le mardi 26 mai 2015.

Contact presse : Service de presse de l’AP-HP - 01 40 27 37 22- service.presse@sap.aphp.fr

— -

ps : quand l’ONI tente de récupérer un mouvement initié par deux syndicats plutôt hostiles à l’ordre, ainsi que la corporation IADE dans son ensemble.

Arnaud BASSEZ

IADE/enseignant CESU

Administrateur


Articles publiés dans cette rubrique

mardi 19 avril 2016
par  Arnaud Bassez

Compte-rendu SUD réunion IADE/MAR du jeudi 6 avril 2016 au ministère de la santé

Livré in extenso. Sans aucun esprit partisan. Pour l’information de tous.
AB
Avant propos
« C’est un compte rendu officiel de notre organisation...Non seulement sud était convié mais à solliciter un compte rendu commun...Le collectif ufmict devait en faire la trame...Rien n’est venu nous avons (...)

samedi 26 décembre 2015
par  Arnaud Bassez

Etat d’urgence à la SFMU

Le réveil de la farce
Un éditorial des annales française de médecine d’urgence en date du 22 décembre 2015, revient sur la publication qui a été faite sur la Place de l’IADE en service mobile d’urgence et réanimation. Perspectives d’avenir. (Bruno Huet)
Il faut savoir avant tout à qui nous avons affaire. (...)

mardi 6 octobre 2015
par  Arnaud Bassez

Croisiade 2015-2016-2017

Le mouvement IADE 2015-2016-2017
Revenant comme une brise du printemps, fidèle au rendez-vous décennal ou même quinquennal à présent (bien malgré nous), les IADE repartent donc en campagne, en croisade, en ce que vous voulez, mais à force ça a comme un goût de revenez-y un peu trop prononcé, la (...)

jeudi 1er octobre 2015
par  Arnaud Bassez

1er octobre 2015 à Paris

Premier coup de semonce, cinq ans après.
1200 IADE présents d’après les chiffres.
Honnêtement on commence à en avoir marre de se voir trop souvent. A chaque fois remettre le couvert 14 Avenue Duquesne à Paris ça devient pénible.
On préférerait être peinards, dans nos blocs, smur, cesu, école.
Le pavé (...)

mercredi 23 septembre 2015
par  Arnaud Bassez

Guide du manifestant IADE

Conseils utiles
Dans une manifestation, il se passe de nombreuses choses.
Entre les policiers en civil qui cherchent à avoir des nouvelles (les fameux RG ont été supprimés en 2008, ils sont chargés de renseigner le gouvernement sur l’état de l’opinion et les mouvements sociaux, et ont été recrées (...)

jeudi 21 mai 2015
par  Arnaud Bassez

21 mai 2015 en France

Petit coup d’œil sur la grève IADE de ce jour, à travers la France.
Pardon à ceux qui ne sont pas cités.
Compilation depuis la page facebook "IADE en colère".
D’après les estimations du Snia, près de 80 % des personnels concernés ont répondu à l’appel à la grève dans toute la France.
Sur les (...)

samedi 7 juin 2014
par  Alexandre Girard

5 juin 2014 : Master Day

La relève est aussi là, pour palier l’absence du reporter habituel. Un grand merci à Alexandre qui fait ici ses premières armes. (AB)
En ce jour du 5 juin 2014, le monde entier est venu voir comment on se faisait les dents dans la rue. Que du beau monde, Poutine, Obama, et même la reine (...)

vendredi 24 mai 2013
par  Arnaud Bassez

IADE au rabais à Roubaix

Ici sont colligés tous les textes, liens et communiqués de la dérive du CH de Roubaix, qui souhaite intégrer des IDE belges ayant validé une formation d’une année pour prétendre être équivalent à la nôtre.
Retrouvez les dernières informations
En relais aussi sur le forum
§§§
Le mauvais pari de Roubaix (...)

dimanche 29 janvier 2012
par  Arnaud Bassez

Droit d’option IADE 2012

Pour comprendre le protocole "Bachelot", le SNIA propose un document rédigé par Agnès Moreaux, conseillère nationale SNIA.
Vous y retrouverez des explications pour faire au mieux votre choix.
La page du SNIA dédiée à la problématique.
La CGT explique également le passage de catégorie
A ce titre, la (...)

samedi 2 octobre 2010
par  Arnaud Bassez

L’Empire contre-attaque

Je suis ton pire !
1er octobre 2010.
Annoncée prématurément comme le D day IADE, la journée qui allait tout casser, cette journée allait en effet tenir certaines de ses promesses.
Encore une fois, les IADE ont déjoué les autorités en gardant un secret jalousement gardés par les détenteurs du lieu (...)

vendredi 25 juin 2010
par  Arnaud Bassez

Compte rendu du 25 juin 2010 à Paris

10 heures du matin, les IADE s’étaient donnés rendez-vous au ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche afin d’investir les lieux. Ce qui fut fait.
Je propose de mettre sur la carlingue des nos respirateurs les autocollants des ministères envahis, comme les as de l’aviation. On commence (...)

mercredi 9 juin 2010
par  Arnaud Bassez

8 juin 2010 : Le grand bleu

Les IADE de France s’étaient à nouveau réunis autour de ce qui était le point final du cache-cache IADE-policiers de la Direction centrale du renseignement intérieur (DCRI) communément appelé RG.
Ceux-ci ont dû faire tintin quant à savoir la destination véritable des IADE. En effet un jeu de piste (...)

vendredi 4 juin 2010
par  Arnaud Bassez

Compte-rendu AG ministèrielle du 3 juin 2010

Communiqué de Damien Guillou, collectif iade
Bonjour à tous,
Afin de résumer et de clarifier la journée d’hier, le collectif des infirmiers anesthésistes vous adresse ce mail qui suscitera malgré tout un certain nombre de questions eu égard aux engagements en privé de messieurs Bubien et Vayne au (...)

vendredi 28 mai 2010
par  Arnaud Bassez

27 mai 2010 : Les IADE prennent la Bastille

Suite à l’invitation par la CGT faite aux IADE d’être en tête de cortège, derrière les leaders syndicaux, les IADE de Paris et ile de France se sont rendus à l’invitation et ont défilé jusqu’à la Bastille le 27 mai 2010
Cette manifestation unitaire FSU, CGT, CFDT, UNSA, Solidaires, partait de la Place (...)

mercredi 19 mai 2010
par  Arnaud Bassez

18 mai 2010 : Nos lettres de noblesse

Toutes les photos ici présentes, sont d’Arnaud BASSEZ
Quelle belle journée !!
Quelle belle journée pour manifester. Merci au soleil qui a bien fait les choses. Ce n’était pas gagné avec cette météo changeante.
2500 infirmiers anesthésistes s’étaient donnés rendez-vous place Denfert Rochereau à Paris. (...)

mardi 11 mai 2010
par  Arnaud Bassez

Protocole Bachelot pour les nuls

Le protocole Bachelot a été le détonateur qui a remis les IADE dans la rue.
Petite tentative d’historique de ce protocole injuste, inadapté et inique.
Qui a dit en 2007, « Malgré les grands services qu’ils et elles rendent à la société, aux patients et à leurs familles, les infirmières et les infirmiers (...)

mardi 4 mai 2010
par  Arnaud Bassez

4 mai 2010 : du bleu dans les yeux

On the road again and again and again !!
La vague bleue déferle à nouveau le 4 mai 2010.
Bleu comme celui que les IADE ont au cœur, depuis le coup de poignard des députés qui ont voté le texte du protocole Bachelot le 27 avril 2010.
Bleue comme la couleur des casaques arborées par la profession en (...)

dimanche 4 avril 2010
par  Arnaud Bassez

Les documents de la lutte IADE : grève nationale 2010

Depuis le protocole Bachelot, la lutte IADE, les vidéos diverses, l’AG du 30 mars 2010 à la bourse du travail de Paris, les actions locales, les relations SFAR-SNARF-SMARNU-CFAR-SNPHAR-e, les EGAR, les tracts syndicaux, les courriers aux Députés et Sénateurs, au SNIA, l’ONI. le LMD, les questions des (...)

mardi 30 mars 2010
par  Arnaud Bassez

30 mars 2010 : le national rassemblé

En pointant la souris sur certaines photos, des légendes les accompagnent. En cliquant dessus, elles apparaissent plus grosses
Encore une journée de rassemblement IADE en ce 30 mars 2010, faisant suite au mouvement du 11 mars 2010 Devant une météo à peu près clémente, les IADE étaient environ 1000 (...)

jeudi 11 mars 2010
par  Arnaud Bassez

11 mars 2010 : un rendez-vous réussi !

En cliquant sur les photos, celles-ci s’afficheront en plus grande taille. En passant la souris dessus, une légende les accompagne.
Très forte mobilisation des IADE en ce 11 mars 2010. Environ 1500 professionnels d’après mes estimations, (1400 selon les RG) étaient présents sur le pavé parisien, (...)

Brèves

Stratégie de transformation du système de santé

mercredi 14 février 2018

Les plus belles stratégies s’écrivent au passé.

Alphonse Allais

Stratégie de transformation du système de santé. Dossier de presse 13 février 2018 ministère de la santé

Bonne lecture ? ...

AB

Calendes grecques

mercredi 27 décembre 2017

Le report d’un an du PPCR (parcours professionnels, des carrières et des rémunérations) ne laisse augurer rien de bon.

En effet le Décret n° 2017-1736 du 21 décembre 2017 reporte d’un an, pour le moins,
l’entrée en vigueur des dispositions statutaires visant à la modernisation des parcours professionnels, des carrières et des rémunérations des fonctionnaires de catégories A, B et C ou de même niveau, relevant de la fonction publique de l’Etat, de la fonction publique territoriale et de la fonction publique hospitalière.

« Au titre des années 2016 à 2019 » sont remplacés par les mots : « Au titre des années 2016 à 2020 ».

Ce n’est qu’un combat, continuons le début, aurait dit Coluche.

AB

Communiqué intersyndicale

lundi 30 octobre 2017

Le SNIA n’oublie pas la SOFIA dès lors qu’il s’agit de diffuser ses documents, même si à la suite d’une crise de nerfs d’un des membres du bureau envers l’administrateur ici présent, (pour une question légitime sur le nombre d’adhérents et donc sur la représentativité) le lien de la SOFIA a disparu du site du syndicat dit "représentatif". Par principe de réciprocité il en a été de même dans la rubrique œillade.

Pour autant, dépassant ces querelles de cour de maternelle, il est diffusé ici le communiqué car il s’agit d’une intersyndicale, dont il est toujours regrettable de ne pas y trouver SUD, acteur historique du mouvement.

Communiqué intersyndical 24.10.2017

AB

Enquête IADE

lundi 30 octobre 2017

Notre collègue Arnaud Warot nous envoie le résultat d’un sondage fait sur la page Facebook IADE en lutte, sur les souhaits sur le devenir de la profession.

Le nombre de réponses,1006, est largement suffisant pour être recevable, pour un nombre d’IADE en France et DOM-TOM en novembre 2016 de 9709 (Source : Rapport DREES), les 1006 réponses représentent 10.362% de la profession IADE. L’échantillon étant 100 % IADE, l’intervalle de confiance 95 est de 906 avec une marge d’erreur de 1%. il n’y a à ce niveau plus de risque d’inversion des tendances.

Alors évidemment il faudrait certainement plus de questions pour en déterminer des lignes de conduite. Mais saluons l’initiative d’Arnaud. Il est possible que d’autres initiatives se fassent jour.

Question 2
Question 3
Question 4

Et pour ceux qui le peuvent, rendez-vous le 4 novembre 2017. Sans doute les lignes bougeront.

AB

Over and ever

samedi 30 septembre 2017

Notre collègue Bruno Philibien propose et organise une journée de rencontre de la profession.

Une initiative qu’il faut saluer.

Opération over’IADE 79

samedi 4 novembre à 12:00 - 18:00

Thouars , 26 rue Henri Barbusse 79100

Journée de rencontre et d ’échange IADE , ouverte aux différents acteurs de la profession.
L ’équipe Iade du CHNDS (Centre Hospitalier Nord Deux-Sèvres ) partage elle aussi une période d’incertitude sur différents sujets .

  • - Place de l’iade en Smur remise en cause .
  • - Permanence des soins et réorganisation du temps de travail.
  • - Profil de poste en cours de redéfinition. (iade ou le couteau suisse d une structure ?).
  • - Procédure juridique en cours.

Cette actualité n ’est pas un cas isolé , elle se retrouve sur l’ensemble du territoire.

Nous partageons la volonté commune d aboutir à une vraie reconnaissance de notre profession qui ,aujourd’hui, n est plus à démontrer au sein des blocs opératoires publiques ou privés .Le nouveau décret est l’expression de notre quotidien.

Nous sommes tous en attente d’une reconnaissance salariale en lien avec notre fonction , notre expertise. Mais celle-ci tarde à venir .
les faits ne sont pas en notre faveur. Quid des dernières maigres propositions .

il y a eu un appel à se retrouver , à débattre , à s’organiser, à proposer. Tout ceci ne peut se faire en un claquement de doigt.
commençons le 4 novembre 2017 . juste une première pierre .

logistique.
Bar Le Terminal https://www.facebook.com/leterminal79/
=> ouverture des lieux possible dès 12h .prévoir restauration (commerce à emporter à proximité ).
=> début de la session 14h .
=> fin de la session 18h.
la maison n accepte pas les règlements de compte !

After possible .
indiquez nous ceux qui désirent rester le soir en terre Deux Sevrienne . On peut prévoir restaurant / voir hébergement Mais les places seront limitées
la santé est un état précaire qui ne laisse augurer rien de bon.