Arnaud Bassez

Articles de cet auteur

dimanche 10 octobre 2021
par  Arnaud Bassez

Etat d’urgence à SUdF (le retour)

Samu et urgences de France (SUdF) est en émoi. La proposition de loi MATRAS perturbe un peu nos éminences grisonnantes et méprisantes. Juste retour des choses après le lynchage en règle des IADE en 2015 ?
Sur quoi la docte société tremble-t-elle ? Article 2 - L’attribution d’une mission de « soins (...)

jeudi 26 août 2021
par  Arnaud Bassez

Dérive du continent

Que ce soit ici ou outre-atlantique, le binôme MAR-IADE tient la route tant que les derniers n’empiètent pas sur les plate-bandes des premiers. Alors que l’inverse est toléré, accepté et fait systématiquement par ceux qui se sentent uniques dépositaires de la pratique de l’anesthésie.
Nos collègues et (...)

vendredi 6 novembre 2020
par  Arnaud Bassez

Réanimation cardio respiratoire guidelines ILCOR-ERC 2020-2025

Cet article est maintenant celui qui fera référence à la prise en charge de l’arrêt cardio-respiratoire sur la période 2020-2025.
Actualisation le 25 août 2021
Les recommandations ont été publiées le 20 octobre 2020. Elles font suite aux recommandations
2015-2020
2010-2015
2005-2010.
ERC (...)

jeudi 7 mai 2020
par  Arnaud Bassez, Damien Brault

Formation des IADE à la pose de midline

Porté par un IADE formé et entrainé à la pratique de la pose de midline, cet article en appelle d’autres.
Il ne tient qu’à vous, qu’à nous de bien comprendre que notre existence et reconnaissance passe inéluctablement par une diffusion de ce que nous sommes capables de faire et réalisons au quotidien, (...)

mercredi 18 décembre 2019
par  Arnaud Bassez

Docs en stock 23

"Qui n’augmente pas sa connaissance l’amoindrit."
Le Talmud, Pirké Avot - Ve siècle.
La SOFIA propose à la lecture les actes 2019 de la SFAR. Il est toujours important de lire et de partager les connaissances acquises au fil des pages qu’offre le web. La diffusion des articles est motivée par la (...)

Envoyer un message

Brèves

Sur le gril

jeudi 30 septembre

Le Décret n° 2021-1261 du 29 septembre 2021 fixant l’échelonnement indiciaire applicable au corps des infirmiers anesthésistes de la fonction publique hospitalière, est paru au journal officiel le 29 septembre 2021.

Le droit d’option de 2012 et son concept inepte de sédentaire pour une profession telle que la nôtre, a entrainé de facto, un concept d’IADE à deux vitesses.

- Ceux qui restaient en catégorie active vouée à l’extinction telle une jurassique anesthésie, (sans augmentation salariale mais avec la possibilité de départ en retraite à 55 ans et bonification d’ un an d’assurance pour 10 ans passés auprès des patients.)
- et les sédentaires, intégrant la nouvelle catégorie A, profitant de grilles indiciaires plus valorisantes sur le papier, mais faibles en réalité et au prix de perte des acquis sociaux, possibilité de départ à la retraite repoussée à 62 ans ensuite, perte de l ’année de bonification d’assurance pour 10 ans de travail effectif auprès des patients).

Au total, toute la profession y perd dans ce jeu de bonneteau ministériel.

  • Les IADE en actif ont vu l’âge de retraite reculer au même niveau que les sédentaires, ils ne bénéficient pas des avancées salariales de leur collègue, alors qu’ils font le même travail. Comment a-t-il été possible qu’un cerveau d’énarque puisse accoucher d’une idée aussi stupide que saugrenue, cela reste un mystère que la science elle-même ne peut expliquer.
  • Les sédentaires perdent les droits acquis dans la rue par leurs ainés. La bonification d’un an pour dix ans et perdent aussi la reconnaissance de la pénibilité de notre profession. Là encore, on se demande comment il a été possible à un cerveau de concevoir qu’un métier de soin nécessitant connaissance, présence, concentration, précision de haut niveau et maitrise de soi à toute heure du jour et de la nuit, week-end et jours fériés, 7jours/7, puisse être considéré comme non pénible ?

La crise sanitaire aura montré la pénibilité des actes faits par les IADE dans les réa éphémères et durables, dans les smur pour les rapatriements sanitaires longs courriers. Elle aura montré les IADE en première ligne pour la vaccination dans les centres dits "vaccinodrome" pour lesquels le ministre Véran était contre initialement alors que c’était la seule solution pour vacciner massivement.

Mais les IADE se contenteront de quelques applaudissements un peu ternis et oubliés sous les cris hostiles de quelques furieux indépendantistes manifestants en Martinique, fort heureusement ultra minoritaires dans leurs idées et propos.

Ne restera plus qu’aux IADE encore debout à retourner au bloc pour finir les années qui leur restent.
Aux autres, dégoûtés par ces régulières attaques décennales :

  • 1998-2000 (composition des équipes du Smur qui ne rend pas nécessaire la présence d’un IADE dans les ambulances de Smur voire même les en écarte.)
  • 2010, (protocole Bachelot)
  • 2020 (la validation des IPA par les décrets du 12 mars 2020 et le refus de la pratique avancée à ce jour aux IADE qui l’intègrent de fait, selon la définition de l’ICN)

feront ce que beaucoup font : quitter le navire.

Et les jeunes recrues ne se presseront plus dans les écoles d’IADE. Pour quelle motivation, quelle rémunération et valorisation, quelle reconnaissance ?

Ainsi la boucle sera bouclée.
L’anesthésie appartiendra à la caste médicale. Mais celle-ci étant parfaitement démunie face à un matériel sophistiqué qui montre des signes de panne ou de défaillance, devra donc réclamer des techniciens en anesthésie. On en recrutera pour un salaire dérisoire.
Ainsi plus d’IADE à l’horizon dans les smur, ni dans les réa ni les blocs opératoires. On en arrivera à ce que cet article prophétisait en 2011.

2011-2021. Tiens encore une décennie...

AB

Journée de mobilisation du 16 septembre 2021

vendredi 3 septembre

Communiqué du 3 septembre 2021

Cliquez sur l’image

S’ajoute le préavis (ici de la CGT. Rappelions que la SOFIA n’est affiliée à aucun syndicat. Ses membres constitutifs ayant pour certains des mandats syndicaux, ceci ne rentre pas en ligne de compte pour la publication de telle ou telle centrale syndicale. Il se trouve que pour manifester il faut la publication d’un préavis d’un syndicat dit représentatif. En général cela tourne donc toujours autour des trois ou quatre plus grands.)

Préavis CGT pour la grève du 16 septembre 2021

Le départ est à 11h le 16 septembre 2021, devant l’hôpital européen Georges Pompidou (HEGP) : 20 Rue Leblanc, 75015 Paris.

  • Station RER C : Pont du Garigliano - Hôpital Européen Georges Pompidou
  • Station tramway T3 : terminus Pont du Garigliano - Hôpital Européen Georges Pompidou
  • Bus ratp 42 et 88 arrêt Hôpital Européen Georges Pompidou

L’hôpital se trouve derrière France télévisions.

A lire ou relire le guide du manifestant

AB

Information vaccin covid

jeudi 19 août

Pour information.

Mise en oeuvre de l’obligation vaccinale et du pass sanitaire dans les établissements de santé, sociaux et médico-sociaux.

Pour rappel, selon la loi du 5 août 2021 « relative à la gestion de la crise sanitaire », les professionnels soumis à l’obligation vaccinale ont jusqu’au 15 septembre pour recevoir une première dose d’un vaccin et jusqu’au 15 octobre pour les deux injections. D’ici là, ils doivent présenter un test négatif pour pouvoir travailler. Les professionnels qui ne respecteraient pas ces nouvelles conditions d’exercice pourront voir leur contrat de travail suspendu, et ce, sans rémunération.

Le site vaccintracker pour en savoir plus.

AB

Les congrès en anesthésie rentrée 2021-2022

mardi 17 août

Les congrès reprennent, malgré la crise sanitaire du covid dont on espère la fin bientôt.

A ce titre la SOFIA n’a pas émis de recommandations particulières, sachant qu’elle s’adresse à des professionnels responsables.
Elle rappelle que la protection de chacun est l’affaire de tous. Gants, masque (FFP2 en cas de doute), lunettes de protection pour intubation "à risque". Une surblouse ou un EPI peut s’avérer nécessaire.

Vous retrouverez la liste des futurs congrès d’anesthésie-réanimation et soins d’urgence pour les mois à venir.

AB

Organisation des professions de santé

samedi 14 août

Le député M. Cyrille Isaac-Sibille, député du Rhône (12e circonscription), du Mouvement Démocrate (MoDem) et Démocrates apparentés, secrétaire de la commission des affaires sociales, médecin de profession, a écrit un rapport d’information sur l’organisation des professions de santé : quelle vision dans dix ans et comment y parvenir ?

Rapport du député M. Cyrille ISAAC-SIBILLE. L’organisation des professions de santé quelle vision dans dix ans et comment y parvenir. Déposé le 7 juillet 2021.
Rapport pour lequel la SOFIA a été auditionnée

A lire, en attendant le rapport de conclusion de l’IGAS pour lequel la SOFIA a été également sollicitée.

En parallèle, le rapport de la députée Chapelier qui nous propose une voie douteuse.

Rapport d’information en conclusion des travaux de la mission sur la formation des professions paramédicales, déposé le 29 juin 2021. Députée Annie Chapelier

A lire les rapports les référentiels, de la rubrique Triade. 243 documents répertoriés.

AB