Sang pour sang

mardi 17 février 2015

Pour une mesure du taux d’hémoglobine non sanglante et immédiate

Le décès après des traumatismes importants est souvent lié à une hémorragie et il importe donc de reconnaître à temps l’hypovolémie, qui peut être masquée ou méconnue en cas de lésions cérébrales, d’anxiété ou d’abus médicamenteux, d’autant que l’hypotension artérielle est un signe tardif qu’il ne faut pas attendre. La mesure classique du taux d’hémoglobine (Hb) par prélèvement sanguin est certes fiable, mais son résultat est différé et une nouvelle technique non sanglante et à résultat immédiat paraît préférable, qui permet la mise en route plus précoce de transfusions, voire d’une intervention.

Les auteurs de Tucson (Arizona) ont montré l’étroite corrélation qui existe entre le taux d’Hb et la saturation pulsée en oxygène (SpO2). Un nouveau dispositif, appelé Masimo-Pronto7, est doté d’un spectrophotomètre qui perçoit plusieurs longueurs d’ondes de lumière, et permet de déterminer précisément le taux d’Hb.

Tous les blessés arrivés au centre de Tucson entre avril et octobre 2012 ont été inclus dans l’étude ; le taux d’Hb a été mesuré simultanément par les 2 techniques (prise de sang et mise du capteur sur l’annulaire avec activation du bouton « test »et répétition de 3 mesures à 5 mn d’intervalle, en utilisant la moyenne des 3).

Il y a eu 450 mesures du taux d’Hb par ponction veineuse et 3 x 450, soit 1 350 mesures par Masimo. Sur ces 450 blessés (74 % hommes), les accidents de la voie publique représentaient 68 % des cas, suivis par les blessures par arme à feu (14 %) et les rixes (8 %).

Le taux d’Hb moyen par ponction veineuse et par Masimo a été de 11,5 et de 11,1 g/100 ml, différence non significative. La méthode sanglante a retrouvé chez 173 blessés un taux d’Hb < 8 mg/ 100 ml et chez les 277 autres, un taux > 8 mg/1200 ml.

Dans ces 2 groupes, la bonne corrélation entre les 2 méthodes a été confirmée, comme d’ailleurs entre les 3 mesures espacées de 5 mn de la technique Masimo, et ceci restait valable en cas de collapsus.

Les limites de la méthode sont les ongles recouverts de vernis, de suie ou de goudron, une inadéquation entre la taille du capteur et celle du doigt, ou des patients trop agités.

La technique du capteur est donc fiable pour mesurer le taux d’hémoglobine de façon rapide et réitérée chez presque tous les blessés.

Source : Dr Jean-Fred Warlin jim.fr

- Référence
Bellal J et coll. : Transforming hemoglobin measurement in trauma patients : noninvasive spot check hemoglobin. J Am Coll Surg., 2015 ; 220 : 93-98

Bellal J et coll. Transforming hemoglobin measurement in trauma patients noninvasive spot check hemoglobin

Pour ceux qui veulent en savoir plus, lire les 88 études cliniques sur le sujet.

AB



Pléiade

Myriade

iliade

Triade

Jiade

Œillade

Olympiade

Grillade

Jérémiade

Naiade

Anchoiade

Riade

Universiade

Fusillade

i.ade