j’ai dix ans

jeudi 28 mai 2015

Il y a dix ans, l’idée d’une société savante des IADE germait dans ma tête. Le projet proposé, dès le 1er novembre 2006, ne rencontrait pas l’engouement espéré un an après. Le site seul est resté, s’est fait connaitre par les grèves de 2010 et son contenu, seul critère recevable, et le projet est retombé dans les limbes d’un oubli sépulcral.

Or, tel Lazare de Béthanie, le projet semble ressusciter du tombeau et pourrait renaître de ses cendres, phénix anesthésique, la société savante, que j’appelais de mes vœux semble avoir (enfin) trouvé un écho dans les esprits des IADE de France. Ceci par le biais d’une prise de conscience que seule l’union vaut valeur de défense et de barrière.

Pour ceux qui voudraient creuser le sillon de la SOFIA, les statuts sont écrits, sont amendables (rien n’est figé et peut être discuté), le tout étant basé sur la loi association 1901.

Chacun est libre d’y apporter sa contribution.

La profession IADE doit avoir sa société savante (les IBODE en ont une, la SOFERIBO). Adossée au syndicat qui la défend, sa mission sera tout autre. La plus grosse partie du travail est réalisée. Elle reste en friche.

Le bonheur est dans le prêt, partez !

La cohabitation coule de source, pour peu que l’on évite les guerres de chapelle.

La SFAR cohabite parfaitement bien avec les syndicats (snphar-e, smarnu, snarf, snphu)

La balle est maintenant dans le camp des IADE de France et DOM-TOM

Il ne tient qu’à nous d’être aussi grégaires et intelligents.

Et ce n’est certes pas moi qui prétend le contraire. Même avec dix ans de retard...

AB



Pléiade

Myriade

iliade

Triade

Jiade

Œillade

Olympiade

Grillade

Jérémiade

Naiade

Anchoiade

Riade

Universiade

Fusillade

i.ade