La méritocratie

jeudi 4 octobre 2007

Le 19 septembre 2007, le Président de la République a annoncé aux élèves de l’IRA (Institut Régional d’Administration) de Nantes, la création d’un pacte pour les 5 millions de fonctionnaires français afin de refonder la fonction publique.

Ceci passerait par l’assouplissement des statuts ainsi que des concours d’accès, et par l’introduction d’une rémunération au mérite.

Ainsi, la motivation des fonctionnaires deviendrait l’élément clé de la réforme de l’État.

Ce que je voudrais, ce que je crois nécessaire, c’est que l’on cesse de gérer des statuts et que l’on se mette davantage à gérer des hommes et des femmes, que l’on s’occupe davantage des personnes et moins des catégories, que le fonctionnaire en tant que personne ne s’efface pas derrière des textes, des indices, des procédures”, a indiqué le chef de l’Etat.

Ce dernier souhaite par conséquent un grand débat public sur l’avenir de la fonction publique, conduit par le Premier ministre, François Fillon, avec le ministre du Budget, Eric Woerth, et le secrétaire d’Etat à la Fonction publique, André Santini.

L’objectif du non-remplacement d’un fonctionnaire sur deux partant à la retraite doit être la conséquence d’un changement de méthodes et d’organisation.

Les effectifs

- fonction publique d’Etat : 2 543 005
- fonction publique territoriale : 1 613 221
- fonction publique hospitalière : 1 023 665

chiffre du rapport annuel sur l’état de la fonction publique 2006-2007

Rémunération

- Nicolas Sarkozy veut ouvrir le chantier de l’individualisation des rémunérations des fonctionnaires, pour tenir compte "du mérite, de l’implication, de l’expérience, des résultats".

- Les heures supplémentaires doivent être réellement mieux payées que les heures normales, et tous les fonctionnaires doivent y avoir droit, quel que soit leur statut. Une négociation sera ouverte sur la possibilité de racheter des heures accumulées sur les comptes épargne temps.

Statut et concours

- Pour certains emplois de la fonction publique, les nouveaux entrants pourraient choisir entre le statut de fonctionnaire ou un contrat de droit privé négocié de gré à gré.

- Une réflexion doit être menée sur la culture du concours et sur la notation. Le nombre de postes offerts aux concours de l’école nationale d’administration (Ena) est "en baisse de 10 %" cette année : "c’est une diminution qui se poursuivra", a indiqué le Président.

Mobilité

- Possibilité pourrait être donnée à tous les fonctionnaires de quitter la Fonction publique contre un pécule. "L’administration ne doit plus pouvoir s’opposer à la mobilité d’un agent qui souhaite aller vers un autre emploi, dans une autre administration, ou dans le secteur privé", a déclaré Nicolas Sarkozy.

Organisations syndicales

- Les organisations syndicales sont appelées à négocier sur tous les sujets abordés, alors que vont s’ouvrir cet automne quatre grandes conférences sur l’avenir de la fonction publique.
- Citant l’exemple de la fonction publique hospitalière, le chef de l’Etat a suggéré que l’on abandonne la composition strictement paritaire des instances de dialogue social. Autre souhait : organiser davantage le dialogue social dans l’administration autour du service plutôt que des corps.
- Le Président veut "aussi poser la question de la représentativité, comme dans le secteur privé, pour conjuguer démocratie sociale et respect des différentes sensibilités syndicales".

Conseil de modernisation de la vie publique

- Comme prévu par la révision générale des politiques publiques lancée le 10 juillet, Nicolas Sarkozy présidera le premier conseil de modernisation des politiques publiques à la mi-novembre, avec tous les ministres. Ces travaux continueront jusqu’en avril où aura lieu un second conseil de modernisation, dont les décisions seront intégrées dans la préparation d’un budget pluriannuel couvrant la période 2009-2011.

source : le portail du 1er ministre

AB



Pléiade

Myriade

iliade

Triade

Jiade

Œillade

Olympiade

Grillade

Jérémiade

Naiade

Anchoiade

Riade

Universiade

Fusillade

i.ade

Les experts de la SOFIA