Organisation du travail en 12 heures et absentéisme à l’hôpital

lundi 18 avril 2016

La mise en place d’une organisation de travail en 12h à l’hôpital doit se faire sur la base d’agents volontaires bénéficiant d’un véritable suivi médical, plaide la direction générale de l’offre de soins (DGOS) dans un guide examiné jeudi 14 avril 2016 en Conseil supérieur de la fonction publique hospitalière (CSFPH).

Les organisations du travail en postes d’amplitude 12 h dans les hôpitaux publics. réglementation, recommandations et démarches. Mars 2016 (DGOS)
Version de "travail"

Pour la DGOS, une réorganisation du travail en 12h à l’hôpital doit passer par le volontariat.

A lire l’article sur le temps de travail et la suite de l’article ci-dessus. "FPH : le travail en 12h doit être volontaire"

— -

Corrélé au temps de travail,

le bilan social des établissements publics hospitaliers.

488 établissements publics de santé (EPS) ont répondu à l’enquête de l’Agence technique de l’information sur l’hospitalisation (ATIH) sur le bilan social de 2014, soit 55,5% de la totalité des établissements interrogés et 84,1% des établissements concernés par l’enquête de façon obligatoire. Elle note que les données 2014 présentent "une exhaustivité de presque 10 points supérieure" à celle des données 2013.

Analyse des bilans sociaux des établissements publics de santé (Décembre 2014)

Au sein des 302 établissements étudiés, le taux d’absentéisme pour motif médical et non médical est de 3,4% pour le personnel médical, dont 0,1% pour l’absentéisme inférieur à six jours, et 3,3% pour l’absentéisme supérieur ou égal à six jours.

En ce qui concerne le personnel non médical, le taux d’absentéisme est de 8%, dont 0,4% pour l’absentéisme inférieur à six jours, et 7,6% pour l’absentéisme supérieur ou égal à six jours.

Au niveau du personnel médical, le taux d’absentéisme est plus élevé dans les centres hospitaliers (CH) que les autres catégories d’établissements, soit 4,1%. Pour le personnel non médical, l’absentéisme est le plus élevé, à 8,3%, dans les CH "de petite taille" (produits inférieurs à 20 millions d’euros).

Le taux d’absentéisme augmente de +0,1 point pour le personnel médical entre 2013 et 2014. Cette évolution varie cependant entre -0,3 point pour les CH de petite taille et +0,2 point pour les CH "de taille financière moyenne" (produits entre 20 millions et 70 millions).

Plus de 30 jours d’arrêts de maladie par an dans 22 hôpitaux Français !

« L’hôpital est le secteur le plus touché par l’absentéisme qui est deux à quatre fois supérieur à celui des autres secteurs », observait en 2013 Frédéric Kletz de l’Ecole des mines à l’origine d’une étude sur le sujet.

Les chiffres publiés aujourd’hui, qui s’appuient sur les données Hospi Diag de l’Agence nationale d’appui à la performance hospitalière (ANAP) le confirment. Hors congés maternité, les agents des 329 hôpitaux français comptant plus de 300 salariés ont cumulé en 2014 une moyenne de 23,8 jours d’absence par personne, soit sept de plus que dans le privé, tous secteurs confondus. Ces chiffres font écho à ceux présentés il y a quelques jours par l’Agence technique de l’information sur l’hospitalisation (ATIH (voir ci-dessus)) qui s’appuient sur le bilan social de 2014.

Selon ces données qui concernent pour leur part 324 établissements, le nombre de jours d’absence par agent est en moyenne de 27 pour le personnel non médical et de neuf jours pour le personnel médical. On signalera enfin qu’une analyse publiée il y a quelques semaines par la Fondation IFRAP (think tank marqué à droite) ne notait pas de différence majeure entre hospitalisation publique et privée.

La suite de l’article à lire sur le forum

AB



Pléiade

Myriade

iliade

Triade

Jiade

Œillade

Olympiade

Grillade

Jérémiade

Naiade

Anchoiade

Riade

Universiade

Fusillade

i.ade