Elections professionnelles 2007 : les résultats

vendredi 26 octobre 2007

Les 22 et 23 octobre, (deux jours pour l’assistance Publique de Paris) les diverses catégories qui font l’hôpital étaient appelés à voter pour les élections représentatives professionnelles.
commissions administratives paritaires locales et aux comités techniques d’établissement.

La Fédération CGT santé et action sociale reste la première formation syndicale (en léger progrès) et la CFDT et FO restent à leur place respective, deuxième et troisième, avec une progression sensible de la CFDT.
Suivent ensuite SUD, l’UNSA, la CFTC, la CNI, la CGC et le SNCH

À l’Assitance Publique Hôpitaux de Paris, un second tour a eu lieu le 11 décembre dernier pour la CAP n° 5 des infirmières, celle-ci n’ayant pas obtenu le seuil requis de 40 % de votants lors du premier scrutin en octobre dernier. Après la consolidation des résultats de la CAP n° 5, la répartition des voix exprimées pour l’ensemble des CAP s’établit ainsi :

- CGT : 34,11 %
- Sud Santé : 25,54 %
- CFDT : 14,70 %
- FO : 11,29 %
- Unsa : 5,03 %
- CFTC : 4,58 %
- SNCH : 3,44 %
- CFE-CGC : 1,31 %

Le vote par correspondance a été très utilisé, car, entre 20% et plus de la moitié des agents, selon les sites, auraient choisi ce mode de vote
selon FO

- La catégorie A : La CFDT est la première centrale syndicale, devant la CGT et FO
- La catégorie B : La CGT est la première centrale devant la CFDT et FO
- La catégorie C : La CGT est la première centrale devant FO et la CFDT.

Sud, UNSA, CFTC et SNCH suivent, dans cet ordre, excepté la catégorie A, où le SNCH arrive en 4e position.

La participation est en baisse, entre 50% et 60% des inscrits, par rapport à 64% en 2003. La catégorie des soignants semblant particulièrement touchée par cette baisse.

Pour les syndicats, ces élections sont cruciales, car elles marquent leur représentativité et leur donne des sièges au prorata de leur pourcentage au Conseil supérieur de la fonction publique hospitalière et au Conseil supérieur des professions paramédicales.

À l’heure du futur Ordre infirmier, il est important aussi pour les centrales syndicales de prouver qu’elles existent afin de s’opposer à ce projet, qui n’en n’est plus un, puisqu’une loi a été votée et adoptée, et que les décrets d’application sont parus.

Rappelons que le syndicalisme représente 4% de la profession Infirmière à l’hôpital, et 5 % dans le monde du travail.

AB



Pléiade

Myriade

iliade

Triade

Jiade

Œillade

Olympiade

Grillade

Jérémiade

Naiade

Anchoiade

Riade

Universiade

Fusillade

i.ade

Les experts de la SOFIA