Est-ce haine phar ?

vendredi 26 février 2010

Le SNPHAR s’indigne du traitement réservé aux IADE.
L’histoire nous montre toutefois qu’à l’intérieur de ce syndicat, la corporation IADE n’était pas (n’est toujours pas ?) en odeur de sainteté.

Il semble que nos PHAR s’allument enfin à la lumière de ce qui les attend.

Car si les IADE disparaissent, la situation ne manquera pas de sel, et nos PHAR à iode, goûteront l’amertume de celui-ci.
Il leur faudra être d’autant plus présents en salle d’intervention, que nos remplaçants seront très loin de valoir nos deux ans de formations.
Sans compter l’expérience de beaucoup d’entre nous.

Après avoir été très longtemps des PHAR "à moi", repliés sur leur propre sort, gardant leurs prébendes comme un pré carré inattaquable, et ne prenant pas en considération leur plus précieux collaborateur, souhaitons qu’ils deviennent des PHAR "à on".

On : comme une équipe.

On : comme un binôme.

Celui du quotidien dans tous les blocs de France.

AB

message du SNPHAR soutien envers les IADE
SNPHAR sécurité anesthésique


Pléiade

Myriade

iliade

Triade

Jiade

Œillade

Olympiade

Grillade

Jérémiade

Naiade

Anchoiade

Riade

Universiade

Fusillade

i.ade