Où sont nos amis ?

dimanche 2 mai 2010

Après leur avoir envoyé des mails, après avoir rencontré dans la France entière des IADE, les députés, fatalement au courant de la situation largement exposée par les professionnels de l’anesthésie, ont décidé de voter en leur âme et conscience le projet de loi relatif à la rénovation du dialogue social dans la fonction publique.

Assemblée nationale

Il en ressort donc que nous savons où sont nos amis.

Nous savons que les députés se sont fichus de nous.

Qu’ils s’appellent
- Bernard Debré (chirurgien) qui m’a écrit une lettre

Lettre du Pr Debré, député de Paris à l’adminsitrateur du site SOFIA

- Marc Bernier (dentiste) qui m’a reçu avec un collègue de Necker dans son bureau de l’Assemblée nationale le 27 avril, jour du vote,

- Pierre-Christophe Baguet (Député-maire de Boulogne-Billancourt) qui n’a jamais répondu (malgré nos multiples relances), au courrier commun que les IADE du CHU Ambroise Paré lui ont adressé, alors que ce CHU est sur la commune qu’il administre.

- Richard Maillié (dont le site internet ose prétendre ceci : Richard Mallié considère que le travail d’un Député, c’est avant tout de faire remonter à Paris et dans les Ministères, la voix du terrain. C’est ce qu’il fait notamment au travers de ses propositions de loi et ses amendements.

Accessoirement ce député est aussi à l’origine de l’ONI, car il se targue de connaître la profession infirmière. Invitons-le une journée pleine dans nos services. Il y verra ce qu’est la pénibilité.

- Jean Luc Préel, député du nouveau centre, ( Chef de service hospitalier) ayant voté contre la réforme de l’IVG et de la contraception du 5/12/2000, initiateur lui aussi du projet de l’ONI. Il accompagnera mr Maillié lors de sa visite dans nos services...

- François Bayrou, qui ne sait plus vraiment où il se situe, car opposant déclaré à la politique du gouvernement Fillon et du président Sarkozy, il valide le projet de loi par son vote.

- Remarquons le courage du seul non-votant, M. Bernard Accoyer (président de l’Assemblée nationale), médecin, chirurgien ORL, qui n’a pas su se rappeler si à la clinique du lac d’Annecy où il possède son cabinet, les IADE étaient présents ou pas lors de ses interventions...

- Chacun d’entre nous y trouvera le député qui aura reçu une délégation de IADE, sans entendre notre voix et la réalité des choses.

- Enfin, saluons ces députés, qui manifestement très investis par la portée du vote ont confondu les boutons placés devant eux.
Une petite consultation en OPH devrait résoudre ce problème. Ce ne sont pas les médecins qui manquent dans les travées du palais Bourbon...

Contre : 2

MM. Francis Saint-Léger et Michel Sordi.

Heureusement la petite note en bas de page rassure sur leur intention initiale M. Dominique Dord, M. Francis Saint-Léger, M. Michel Sordi, qui étaient présents au moment du scrutin ou qui avaient délégué leur droit de vote ont fait savoir qu’ils avaient voulu voter "pour"

Le vote en détail

Le 4 mai le vote passera en navette parlementaire au Sénat. Gageons que les sénateurs feront de même que leur homologue de la rue de l’université.

Sénat

A surveiller : le vote de la Sénatrice Dominique Voynet, ancienne MAR.

AB



Pléiade

Myriade

iliade

Triade

Jiade

Œillade

Olympiade

Grillade

Jérémiade

Naiade

Anchoiade

Riade

Universiade

Fusillade

i.ade

Les experts de la SOFIA