Anesthésie locale à Grenoble

jeudi 6 mai 2010

Rendez-vous à 11 heures ce 04 mai 2010 devant la Gare de Grenoble.

Les IADE et EIA des hôpitaux périphériques étaient appelés à cette manif (par la CGT et SUD …SNIA ?...pas vu !)

La CGT et Sud s’étaient équipés d’une voiture sur laquelle était montée une sono permettant une explication du mouvement compréhensible par la foule pendant notre déplacement.

Bravo à celui qui tenait le micro (excellent organe….vocal)
Une distribution de tracts à la population à été faite tout au long du parcours pour faire connaître notre métier.

France 3 locale est venu filmer le rassemblement.
J’ai interpellé le cameraman pour lui exprimer mon mécontentement pour leur non diffusion de nos manifs précédentes dans les journaux nationaux. Il m’a dit qu’il s’agissait d’une question de choix ce à quoi j’ai répondu que la « non information » c’est de la « désinformation » ! Il s’est ensuite dépêché de partir sous prétexte qu’il devait rendre les images.

Ainsi, un total de 100 à 120 IADE et EIADE étaient présents : Grenoble, Voiron, Annemasse, Albertville, Moutiers, Valence, Annonay, Saint-Etienne, une partie de Lyon car une autre manif semble avoir été organisée à Lyon même, Chambéry, probablement d’autres que j’oublie et dont je m’excuse par avance.

Je salue les EIADE de Grenoble et de Lyon pour leur mobilisation.

Déroulement de la manif :

Départ place de la Gare

Manif sur la ligne B du tram (ligne primordiale à Grenoble, complètement bloquée durant 2 h)

Marche le long de la Rue Félix Viallet

Sit-in cours Jean Jaurès (une des artères principales de Grenoble ; JOLIE THROMBOSE Exclamation )

Direction place Grenette (Place commerçante principale de Grenoble)

Plusieurs Sit-in supplémentaires improvisés et de durée aléatoire tout le long du parcours en direction la préfecture, sur la place de Verdun.

Une délégation a été reçue par une sous, sous, sous, sous secrétaire du Préfet qui à recueilli nos doléances pour les faire remonter su Paris….

Dissolution de la manif vers 14 heures.

Nous n’étions pas seuls car très entourés par les R.G. (4 en permanence avec oreillettes et téléphones dignes d’un film de James Bond) et escortés par les motards de la Police Nationale.

Sylvain COELHO & Thierry PORTOLLEAU

IADE CHAMBERY



Pléiade

Myriade

iliade

Triade

Jiade

Œillade

Olympiade

Grillade

Jérémiade

Naiade

Anchoiade

Riade

Universiade

Fusillade

i.ade