Bilan trimestriel (et + si affinité)

mardi 15 juin 2010

APPEL A MOBILISATION

Où en sommes-nous ?

Bientôt les grandes vacances, la mer, la montagne, la peau cuivrée, les apéros chez Dédé, les grasses mat’, un repos bien mérité après une lutte quasi non stop de plus de trois mois.

Le merle moqueur du ministère de la honte gazouille toujours autant, et nous autres, pauvres pigeons devant l’éternel, nous nous contentons toujours des mêmes miettes rassies que l’on veut bien nous octroyer.

Notre reproduction semble compromise et malheureusement, notre espèce n’est pas protégée !

Alors ? C’est tout !....on en reste là ? Et sans hurler une fois de plus notre haine à un système inique, on va tous partir sur l’autoroute du soleil en se disant que pouvons nous y faire ???

C’est vrai !...que pouvons-nous y faire ?

RIEN, ils sont trop forts ! Nous avons présumé de nos forces !
Oser penser que notre détermination ferait fie de toutes les barrières, compenserait le déchainement des violences policières et de la propagande ministérielle…

Alors, oui, je jette l’éponge, j’abdique, je baisse la tête et mon falzar et j’attends emprunt d’une peur indicible que la coloscopie géante orchestrée par le ministère finisse son travail !

QUE DALLE !!!

- Nous l’avons dit, répété, martelé et nous le ferons encore, jusqu’à en avoir le vertige : les IADE IRONT JUSQU’AU BOUT.

- Nous n’aurons de cesse de réclamer JUSTICE !

- Nous n’aurons de cesse de combattre jusqu’à ce que la reconnaissance statutaire de nos compétences théoriques et pratiques soit enfin actée !

- Que les pouvoirs publics prennent acte que les IADE ne se résigneront pas comme en 2002.
- Que les pouvoirs publics prennent acte que les IADE se fortifient du mépris et de l’humiliation que leur inflige le ministère de la honte.
- Que les pouvoirs publics prennent acte que la cohésion et l’unité des collectifs IADE n’a jamais été aussi puissante, que le réseau de communication n’a jamais été aussi efficient.
- Que les pouvoirs publics prennent acte que les IADE n’accepteront pas, cette fois encore, des accords collaborationnistes, des négociations de couloir ou des rencontres officieuses !

- Que l’été voit fleurir autant de foyers de résistance que notre beau pays compte d’IADE !
- Que chaque IADE soit investi de la sauvegarde de sa profession et de la sécurité anesthésique !
- Que chaque IADE encourage son prochain à la multiplication exponentielle de nos OCP !
- Que l’été soit aussi bleu que le ciel et la mer le sont !

Nous ne pouvons qu’encourager tout acte pacifiste qui serait de nature à montrer et à démontrer que la mobilisation IADE n’aura de cesse de s’exprimer.

Nous ne pouvons qu’encourager toute action qui serait de nature à mettre et augmenter la pression sur les différents établissements de santé et sur les ARS pour bien faire comprendre au ministère que sans les IADE, l’hôpital ne fonctionnera plus.

Nous ne pouvons qu’encourager toute velléité qui serait de nature à avertir la population française que la sécurité anesthésique et, par voie de conséquence, l’accès à des soins de qualité pour tous, sont compromis.

Nous ne pouvons qu’encourager chaque IADE de France à RÉSISTER et DÉFENDRE nos légitimes revendications.

Que l’étendard des IADE flotte durant toute la période estivale afin que le mois de septembre voit déferler sur Paris la plus grosse vague bleue jamais orchestrée par le mépris d’un ministère.

FRÈRES D’ARMES que la JUSTICE se mette en marche !

Semper fidelis

Pour Le collectif des IADE de FRANCE

Fabrice DEHOVE



Pléiade

Myriade

iliade

Triade

Jiade

Œillade

Olympiade

Grillade

Jérémiade

Naiade

Anchoiade

Riade

Universiade

Fusillade

i.ade