ILCOR/ERC les nouveaux guidelines 2010-2015 de l’ACR

jeudi 21 octobre 2010

Les professionnels du secourisme et autres formateurs AFGSU les attendaient.

Les voici.

Les nouvelles recommandations de l’ERC (European rescutation Council).

233 pages. En anglais. En attendant la traduction (ça prend du temps), voici ce qu’on peut en dire en préambule.

On en retient quelques principes :

- Les compressions deviennent continues le plus précocement possible. (les effets délétères de la ventilation sont démontrés par plusieurs équipes, Japon, USA...)

- Elles doivent être poursuivies jusqu’à la mise en charge du DEA ou DSA (il va sans doute falloir revoir la configuration des défibrillateurs qui imposent d’arrêter les compressions durant l’analyse. D’ailleurs, ces compressions gêneront-elles l’analyse ?)

- Elles ne doivent pas être interrompues plus de 5 secondes.

- Elles doivent être de 5 à 6 cm de dépression (anciennement 4 à 5 cm)

- La pose du DEA doit être la plus précoce possible. (Faire une RCP de 2 ou 3 minutes avant l’analyse du DSA, ne s’entend que si le défibrillateur n’est pas disponible de suite).

- Le port de gants minimise le risque de courant de fuite lors de l’utilisation du DEA. (On pourrait sans doute en ajouter une paire ou deux dans les défibrillateurs de ville).

- La voie intra trachéale n’est pas recommandée si on ne peut avoir une voie d’abord veineuse rapide. La voie intra osseuse est privilégiée.

- L’atropine n’est pas recommandée dans les asystolies (C’était déjà le cas).

- L’utilisation d’un capnographe est recommandé.

- L’hyperoxie est à éviter. Les travaux l’ont clairement démontré. Il faut donc maintenir une spo2 entre 94 et 98 %.

Ces recommandations sont réactualisées tous les 5 ans. Elle sont internationales, et sont donc transposables sur l’ensemble de la planète, où la pratique s’harmonise.

Notion importante : Le bouche à bouche disparait pour le grand public. Devant les évidentes notions de risques infectieux, de répulsion, et surtout parce qu’il fait perdre du temps au détriment des compressions thoraciques qui doivent être privilégiées. Toutefois, chez l’enfant et les noyés par exemple (voire l’overdose "vue en direct") on se demande comment se passer de cette technique. Surtout chez l’enfant. Tous n’ayant pas de pocket mask ou de life for two.

Le prochain congrès de Réanimation se tiendra à Porto du 2 au 4 décembre 2010. Les recommandations sortiront des presses.

Pour ceux qui auraient des difficultés à traduire le document, il faut attendre la sortie de ces recommandations en langue de Molière, ou bien aller dans un organisme de formation en langue de Shakespeare.

233 pages, je ne me sens pas le courage de les traduire.

Dire que c’est de la faute de La Fayette si l’anglais est la langue universelle...

Le guide complet 2010 de l’ERC
en langue anglaise

Pour aller à l’essentiel, le résumé des recommandations (en anglais).

Synthèse des recommandations de l’ERC 2010-2015 sur l’arrêt cardio-respiratoire (en anglais)
24 pages (en anglais).

AB

- Le guideline de la réanimation en cas d’ACR chez l’adulte
- Le guideline de la réanimation en cas d’ACR chez l’enfant.
- Le défibrillateur semi-automatique
- Le premier massage cardiaque de l’Histoire.



Pléiade

Myriade

iliade

Triade

Jiade

Œillade

Olympiade

Grillade

Jérémiade

Naiade

Anchoiade

Riade

Universiade

Fusillade

i.ade

Les experts de la SOFIA