Allo maman, ici bébé

jeudi 10 mars 2011

L’équipe du Docteur Georg Bollig (hôpital universitaire Haukeland à Bergen, Norvège) a initiée une étude pour connaître la capacité d’assimilation des procédures d’urgence de très jeunes enfants.

Durant deux mois, cinq petites filles et cinq petits garçons âgés de 4 à 5 ans ont reçu un enseignement assez poussé. Cinq règles leur ont été inculquées :
- la nécessité de parler à une personne blessée,
- de la toucher,
- d’essayer de la réveiller
- d’appeler les secours
- de demeurer à ses côtés avant l’arrivée de ces derniers.

Par ailleurs, ils ont appris à évaluer l’état de conscience d’une personne. Les résultats de cette expérience ne manquent pas d’intérêt : sept enfants sur dix étaient à l’issue de ce stage capables d’évaluer l’état de conscience d’une personne et autant pouvaient donner sans hésitation le numéro des urgences. On comptait même quatre enfants sur dix pouvant accomplir d’autres gestes cruciaux comme la transmission d’informations importantes au téléphone.

Pour les chercheurs norvégiens, ces résultats confirment la possibilité d’initier les enfants aux gestes de premiers secours dès le plus jeune âge.

Mais cette opinion n’est pas partagée par tous. Dans le Figaro, le Professeur Bertrand Chevallier (chef du service de pédiatrie à Ambroise Paré, Boulogne) considère qu’il est dangereux de confier à d’aussi jeunes enfants une si lourde responsabilité.

source JIM

Pour les soignants, il y a l’AFGSU. Car bon nombre ne connaissent pas les nouvelles procédures édictées par l’ILCOR, loin s’en faut.

Quant à savoir si les enfants sont compétents ou pas, j’ai ma petite idée là-dessus.

AB



Pléiade

Myriade

iliade

Triade

Jiade

Œillade

Olympiade

Grillade

Jérémiade

Naiade

Anchoiade

Riade

Universiade

Fusillade

i.ade