Le GPAR fait l’un

dimanche 20 mars 2011

Bonsoir à tous,

Dans la suite des rencontres que nous avions eu avec le SNPHAR, Nicole Smolski nous a convié à venir les rejoindre à la fin de leur réunion de CA jeudi dernier, pour tenter de développer l’idée d’un comité professionnel de vigilance au sein de la spécialité, face à la mise en application de l’article 51 de la loi HPST (coopérations des professionnels de santé).

Comme nous, le CA du SNPHAR a été très choqué par les propos de Laurent Hénart sur les "praticiens de chirurgie" dans son entretien publié dans la revue de l’infirmière.

L’ensemble des membres présents a estimé que la convergence qui les anime au sujet de la sécurité apportée au patient était menacée un peu plus encore.

La conclusion a été qu’il fallait rapidement mettre en place un Groupe Professionnel d’Anesthésie-Réanimation (G-PAR), replacer la sécurité du patient au centre des débats et communiquer le plus largement possible sur l’absolue nécessité d’une formation spécifique et certifiée pour l’exercice de l’anesthésie.

Il est capital que l’ensemble de la profession (organisations syndicales et professionnelles, associations, sociétés savantes...médicales et paramédicales de l’anesthésie-réa) se retrouve autour de ce projet.

Nicole (présidente du SNPHAR) se charge de diffuser le message auprès des instances médicales, je me charge de le faire auprès des paramédicaux.

N’ayant pas toutes les adresses mails de tous les représentants IADE des syndicats et associations, je charge chacun d’entre vous de diffuser ce message afin que d’adhésion de la profession soit la plus large possible.

L’écriture d’une charte fondatrice, précisant les objectifs d’un tel groupe, est en cours et vous sera communiquée prochainement.

Bien cordialement à tous.

Marie-Ange SAGET

SNIA

snia75@snia.net



Pléiade

Myriade

iliade

Triade

Jiade

Œillade

Olympiade

Grillade

Jérémiade

Naiade

Anchoiade

Riade

Universiade

Fusillade

i.ade

Les experts de la SOFIA