Le GPAR fait la une : Le MAR-IADE du siècle !

vendredi 29 avril 2011

On en rêvait le GPAR l’a fait

La communauté anesthésique française, rassemblant les représentants professionnels des Médecins Anesthésistes-Réanimateurs et des Infirmiers Anesthésistes Diplômés d’Etat, annonce la création du “Groupement Professionnel en Anesthésie-Réanimation” (GPAR).

Cette nouvelle structure professionnelle représentative se veut garante du maintien et de l’amélioration de la sécurité anesthésique des patients pris en charge pour toute anesthésie, et de l’organisation humaine et matérielle nécessaire à cette sécurité.

Ce Groupement Professionnel en Anesthésie-Réanimation sera l’interlocuteur obligé des pouvoirs publics et le garant de la sécurité à chaque niveau structurel (établissements, ARS, HAS et DGOS) pour toute proposition de réforme de l’organisation des soins en anesthésie.

Les protocoles de coopération ouverts par l’article 51 de la loi “Hôpital Patients Santé et Territoires” et la création de nouveaux métiers ou métiers intermédiaires ne peuvent se décliner qu’après validation par les professionnels que nous sommes du niveau de sécurité que nous devons aux patients.

Le GPAR est d’ores et déjà disponible pour toute consultation concernant les critères de sécurité et donnera son avis sur tout ce qui lui apparaîtra déviant face à ces normes de sécurité.

Signataires :

Syndicat National des Infirmiers-Anesthésistes (SNIA)

Syndicat National des Praticiens Hospitaliers en Anesthésie Réanimation - élargi (SNPHAR-e)

Collectif IADE de l’Union Fédérale des Médecins Ingénieurs Cadres et Techniciens de la Confédération Générale des Travailleurs (UFMICT-CGT)

Syndicat National des Anesthésistes Réanimateurs de France (SNARF)

Comité d’Entente sur les Etudes d’Infirmier Anesthésiste Diplômé d’Etat (CEEIADE)

CP inaugural du GPAR 26 avril 2011

Charte fondatrice du G-PAR

Les organisations signataires, représentant les professionnels de l’anesthésie réanimation, (médecins anesthésistes réanimateurs et infirmiers anesthésistes) ressentent au vu de l’actualité la nécessité de constituer un regroupement de professionnels de l’anesthésie.
Ce groupe sera le garant d’une organisation des métiers basée sur la sécurité du patient et la qualité des services rendus à la population, et sera juge des réorganisations prévues par l’article 51 de la Loi HPST et des éventuels métiers intermédiaires prévus par la mission Hénart, avec la sécurité et la qualité comme seuls objectifs.

La spécialité d’anesthésie réanimation dans tout son champ opérationnel a su s’organiser au fil des années, et depuis de longues années et anticipé les modes de coopération entre médecins et infirmiers-anesthésistes pour le plus grand bien des patients. Cette collaboration est un exemple pour les autres spécialités.
La profession d’infirmier anesthésiste est une très bonne illustration de profession intermédiaire et de coopération, qui a permis, associé à d’autres mesures, de diminuer la mortalité anesthésique d’un facteur 10.

Le GPAR sera un instrument de validation consensuelle par les professionnels des expériences à venir de coopération ou de métiers intermédiaires, et un interlocuteur légitime des pouvoirs publics et de toutes les institutions concernées au niveau régional ou national.

La qualité et la sécurité ne doivent en aucun cas être dégradées en anesthésie réanimation, et seuls les professionnels de cette discipline peuvent en être juges.

§§§

- mail : groupementprofessionnel.ar@gmail.com

- site web http://gpar.weebly.com/

On notera l’absence du syndicat smarnu. Et il semble logique de nommer des interlocuteurs. Président, secrétaire... On suivra donc la répartition MAR/IADE avec attention...

AB



Pléiade

Myriade

iliade

Triade

Jiade

Œillade

Olympiade

Grillade

Jérémiade

Naiade

Anchoiade

Riade

Universiade

Fusillade

i.ade