Compte-rendu du 23 mai 2013, de la réunion au CH Roubaix

vendredi 24 mai 2013

Communiqué des IADE du CH de Roubaix et du Collectif IADE du Nord-Pas de Calais - Picardie

Une réunion s’est tenue ce soir au CH de Roubaix avec la Direction, l’encadrement, l’équipe IADE et ses représentants (syndicat UFMICT CGT et collectif régional).

Une longue discussion entre les IADE et la Direction avec la médiation des représentants a eu lieu. Elle s’est portée en priorité sur l’annonce de l’embauche imminente sur des postes d’IADE de deux infirmières graduées Belges, futures diplômées en spécialisation d’anesthésie.

En préambule, les IADE et leurs représentants ont tenu à rappeler que le problème n’était en aucun cas l’arrivée de professionnels Belges dans l’établissement, les formations de ce pays en général (reconnues par tous de haut niveau) ou le diplôme d’infirmière graduée mais bien cette seule formation d’infirmiers spécialisés en anesthésie.
Ils ont rappelé que cette nouvelle formation Belge s’inscrit dans une histoire et des pratiques professionnelles locales qui sont très différentes du contexte et de l’histoire de l’anesthésie Françaises.
Ils ont souligné que cette profession naissante en Belgique ne bénéficie sur son propre territoire que d’une implantation embryonnaire et d’une assise juridique encore fragile et incomplète.

Il a été rappelé que la profession d’IADE est une profession très ancienne et incontournable de l’ensemble du paysage anesthésique Français. Une profession cependant vivante ayant su évoluer et qui a contribué fortement à la baisse de la mortalité et morbidité en anesthésie.
Il a aussi été rappelé que cette profession est encadrée par un article du CSP donnant exclusivité de titre et de fonction.

Il a été aussi été souligné que le temps nécessaire aux démarches de régularisation et les compléments de formation qui seront imposés, rendent inefficaces à court et moyen terme les démarches entamées par la Direction du CH de Roubaix pour résoudre le problème aigü de déficit en poste d’IADE au CH de Roubaix … sauf à se placer sur le terrain de l’exercice illégal de notre profession.

Des propositions alternatives concrètes ont aussi été faites par l’équipe d’IADE pour trouver une solution.

Des difficultés persistantes rendant de moins en moins attractives les conditions de travail des IADE du CH de Roubaix et expliquant en grande partie la difficulté de recrutement et de fidélisation ont été mises à plat.
La Direction a apporté des réponses très positives.
Une règle locale freinant l’accès des IDE du CH de Roubaix à la préparation et au concours d’IADE sera réévaluée et très certainement abrogée.

Sur le problème d’embauche des infirmières Belges spécialisées en anesthésie appelées communément « aides anesthésistes » en Belgique :

La Direction (DRH et Directeur des Soins infirmiers) s’est engagée si elle embauchait ces professionnelles de ne les affecter qu’à un poste d’IDE.
Libre à celles-ci d’engager à titre individuel une demande de reconnaissance de leur formation en anesthésie valant équivalence avec le DEIA devant la commission de la DRJSCS du Nord-Pas de Calais.
La Direction du CH de Roubaix s’est engagée à n’intervenir ni ne soutenir en rien cette démarche qui devra rester individuelle et personnelle.

Nous nous réjouissons de l’apaisement des tensions entre les IADE de Roubaix et la Direction et des avancées très sensibles sur les conditions de vie et de travail, certaines étant encore à concrétiser.

Nous notons les engagements de la Direction au sujet des deux professionnelles diplômées en Belgique.

Le collectif garde cependant une attention soutenue à ce que tous les engagements soit tenus.

« L’incendie » du CH de Roubaix est donc circonscrit mais le feu couve !

Le collectif des IADE Nord-Pas de Calais Picardie va donc continuer ses démarches vis à vis des ARS et des DRJSCS régionales pour évaluer la situation et tout faire pour stopper ce genre de dérives.

Le collectif demande à tous les IADE de rester vigilants et de faire remonter à l’ensemble de la communauté IADE toute ouverture de stage ou entrée en fonction d’étudiants ou de ces professionnels.
Des informations concordantes semblent confirmer que des terrains de stages seraient déjà négociés ailleurs, notamment en région Poitou-Charentes. Il est aussi évoqué un professionnel déjà en poste dans un Hôpital de la région parisienne au statut particulier.

Ces cas doivent aussi être pris en compte par les collectifs régionaux concernés et les trois organisations syndicales soutenant traditionnellement les IADE ceci en lien avec l’ensemble de la communauté IADE.

Le collectif appelle également les autres collectifs à se rapprocher préventivement des ARS, des DRJSCS et des écoles IADE pour rappeler et faire valoir le point de vue des IADE, identifier voir rencontrer préventivement les membres des commissions spéciales régionales d’équivalence.

Le collectif appelle l’UFMICT CGT, SUD santé et le SNIA à continuer leurs démarches au niveau du Ministère et des « Sociétés savantes » pour sécuriser notre diplôme et mode de pratique et limiter les reconnaissances d’équivalences aux seuls diplômes étrangers proches
dans les contenus et les volumes horaires de formation mais aussi et surtout dans la pratique effective des professionnels diplômés.

Le collectif appelle l’IFNA à se montrer prudente vis à vis de la reconnaissance de groupes de professionnels issus de pays ayant des pratiques plus proches de celles d’aides anesthésistes que celle de véritables Infirmiers ou SF anesthésistes.

Le collectif suggère que le GPAR se saisisse du problème.

Roubaix le 23 mai 2013

Vincent Porteous Augé,

Pour les IADE de Roubaix et le collectif régional.

Ps : les IADE Roubaisiens tiennent à remercier l’ensemble de la profession IADE pour son soutien et sa mobilisation.

NB :

* DRJSCS : direction régionale de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion sociale

* IFNA : International Federation of Nurse Anesthetists

* GPAR Groupement des professionnels en anesthésie réanimation

§§§

Compétence des infirmiers en tant que collaborateurs des anesthésistes en Belgique. Etat actuel des choses d’un point de vue juridique
Pour que les choses soient claires

Lire le rectificatif d’un IADE militaire, rétablissant la vérité sur l’exercice IADE dans les armées françaises.

— -

On se réjouit que les choses se calment et rentrent dans l’ordre. Mais il faut toutefois toujours rester vigilant.

Nous venons de fermer une porte. Surveillons nos fenêtres.

AB



Pléiade

Myriade

iliade

Triade

Jiade

Œillade

Olympiade

Grillade

Jérémiade

Naiade

Anchoiade

Riade

Universiade

Fusillade

i.ade