Dysphorie mon amie

samedi 7 septembre 2013

Une étude à lire avec beaucoup d’attention.

Le syndrome décrit, menace réellement, et si l’on n’y prend garde, pourrait s’étendre et mener à une véritable pandémie, si ce n’est déjà le cas.

Il est sans doute déjà trop tard.

ps : Merci à Yves pour son alerte mail.

LE TROUBLE DYSPHORIQUE DU LUNDI MATIN : UNE AFFECTION MÉCONNUE Jean-Paul RICHIER, Praticien Hospitalier

AB



Pléiade

Myriade

iliade

Triade

Jiade

Œillade

Olympiade

Grillade

Jérémiade

Naiade

Anchoiade

Riade

Universiade

Fusillade

i.ade

Les experts de la SOFIA