Se connecter comme membre du site

Brèves

Les deux tours

vendredi 13 septembre

Acte de candidature au CNP

La SOFIA a déposé en date du 11 septembre 2019, en accusé de réception, sa candidature afin d’intégrer le cnp iade comme prévu par les textes législatifs.

  • Il existe un seul Conseil National Professionnel des infirmiers anesthésistes.
  • Toutes les composantes de la profession doivent trouver leur place au sein du Conseil National Professionnel.

En tant que première et seule société savante des infirmier(e)s anesthésistes, la SOFIA prendra part à la réflexion commune sur le développement professionnel continu, l’évolution des compétences par rapport aux nouvelles technologies que seuls les professionnels de terrain maîtrisent, l’accréditation de la qualité de la pratique professionnelle, participera à la définition de référentiels du métier et de recommandations professionnelles qui doivent être le fruit d’une collaboration entre les membres de ce cnp, et ne peuvent dorénavant plus être le travail d’une seule entité hors cnp, et travaillera sur tout autre sujet relatif à la qualité des pratiques professionnelles.

La SOFIA, en tant que société savante des IADE veillera à l’application de ces objectifs.

AB

Guide de haute montagne

lundi 26 août

En avant-première, la SOFIA vous informe de la sortie du livre « le guide de l’IADE », aux éditions Elsevier Masson, prévue le 28 août 2019.

"L’ouvrage est axé sur le référentiel des deux années de formation et couvre, de manière théorique et pratique, l’ensemble du programme. Le contenu, composé de 200 fiches illustrées de schémas et dessins, est émaillé de conseils et d’études de cas analysées pour l’IADE diplômé ou en cours d’études.

50 collaborateurs pour environ 200 fiches synthétiques. 6 grands chapitres.

  • Sciences humaines, sociales et droit
  • Sciences cliniques, biologiques et médicales
  • Fondamentaux en anesthésie-réanimation-urgences
  • Exercices particuliers e anesthésie-réanimation-urgences
  • Outils en anglais
  • Situations cliniques

Pour un usage quotidien théorique et pratique en anesthésie-réanimation et urgences, ce Guide de l’IADE est conforme au programme de formation et aux dernières recommandations professionnelles. Il est ainsi autant destiné aux étudiants infirmiers anesthésistes qu’aux professionnels diplômés soucieux de parfaire leurs connaissances."

4eme de couverture guide IADE
Postface guide de l’IADE, Pr Bouaziz

A signaler, l’autre guide, rendant ces deux ouvrages certainement complémentaires entre eux.

AB

Par la grande porte

mercredi 21 août

La profession IADE entre dans le Conseil national professionnel par la grande porte car reconnue d’emblée par l’Arrêté du 20 août 2019 portant liste de conseils nationaux professionnels pouvant conventionner avec l’Etat en application de l’article D. 4021-1-1 du code de la santé publique.

Les IDE et les IBODE n’y sont pas. Une étrangeté à suivre.

A lire l’article sur le cnp

AB

A votre santé

samedi 27 juillet

La LOI n° 2019-774 du 24 juillet 2019 relative à l’organisation et à la transformation du système de santé a été publiée au JO du 26 juillet 2019.

AB

L’arrêt cardiaque ne fait pas de pause

mardi 23 juillet

Une méta-analyse des études sur les vasopresseurs lors de l’arrêt cardiaque, afin de mettre à jour les recommandations internationales.

Adrénaline, 1mg sur les ACR reste le standard

Il en ressort que l’adrénaline améliore le retour de la circulation spontanée, la survie après la sortie de l’hôpital et la survie à trois mois en cas d’ACEH. Fait intéressant, l’amélioration des résultats à court terme est apparue plus prononcée pour les rythmes non choquables. Les différences dans les pronostics neurologiques à long terme n’ont pas atteint la signification statistique. Enfin, il est bien confirmé que la vasopressine seule ou associée à l’adrénaline ne présente aucun avantage par rapport à l’adrénaline seule.

— -

Chez les enfants qui présentent un état hémodynamique stable après un arrêt cardiaque

Les lésions cérébrales ischémiques hypoxiques sont la principale cause de morbidité, avec des options thérapeutiques limitées. [...] Le recours à l’hypothermie thérapeutique est une stratégie qui réduit l’inflammation, les lésions de re-perfusion, la consommation d’oxygène et l’apoptose. Chez l’adulte, après un arrêt cardiaque, il a été démontré que l’hypothermie thérapeutique légère (32-36 °C) améliore constamment le pronostic. Chez les nouveau-nés atteints d’anoxie à la naissance, l’hypothermie thérapeutique légère a également démontré son utilité.

Qu’en est-il chez l’enfant ?

Ce fut l’objet de méta-analyse, qui a cherché à comparer l’efficacité de la TC à 32-36 °C à l’absence de cible ou à une cible différente chez les enfants comateux ayant récupéré un état hémodynamique après un arrêt cardiaque. [...]

Depuis 2015, malgré la publication récente de deux ECR et un total de huit études de cohortes d’observation, il n’existe aucune preuve concluante pour appuyer ou réfuter un objectif de TC à 32-34 °C après un arrêt cardiaque récupéré chez l’enfant. [...]

Raisons pour lesquelles les auteurs suggèrent que les pistes d’études à venir les plus pertinentes devraient porter sur une TC de 32-34 °C chez l’enfant après un arrêt cardiaque extra-hospitalier ou de nature asphyxique, et sur une TC de 36-37,5 °C après un arrêt cardiaque intra-hospitalier.

— -

Retrouvez l’intégralité de la publication sur

Retrouvez toutes les informations sur

AB