Résultats de la recherche

L’expression « best of » est présente dans :

Articles trouvés (9)

Brèves trouvées (7)

Brèves

COVID-19

mardi 17 mars

La SOFIA actualise les données sur le COVID-19 et les diffuse sur les liens que vous trouvez ci-dessous. Pour l’information de tous.


COVID-19 propositions du groupe de travail pénurie. Optimisation de l’utilisation des thérapeutiques en période de crise sanitaire (groupe de travail APHP)
Préconisations sur les curares en réanimation (PEC des ARDS) dans le cadre de la crise COVID 27 mars 2020 Préconisations Crise sanitaire
Message d’Alerte Rapide Sanitaire (MARS) Centre de crise sanitaire ministère de la santé DGS. Consigne pour faire face aux contraintes d’approvisionnement des EPI 3 avril 2020


Handbook of COVID-19 Prevention and Treatment (Compressed)-French

La définition de Berlin distingue les SDRA selon le rapport PaO2/FiO2 en

  1. SDRA légers (200 < PaO2/FiO2 ≤ 300 mmHg),
  2. SDRA modérés (100 < PaO2/FiO2 ≤ 200 mmHg)
  3. SDRA sévères (PaO2/FiO2 ≤ 100 mmHg).

- Interprétation :

  • Ce rapport est un index de sévérité d’une hypoxie lors de troubles du rapport ventilation/perfusion au niveau pulmonaire donnant lieu à un effet shunt.
  • La valeur normale est de 95mmHg / 21% = 452.
  • Une valeur inférieure à 300 traduit une altération sévère des échanges gazeux au sein des poumons.
  • Une valeur inférieure à 200 traduit une altération très sévère des échanges gazeux comme à l’occasion d’un Syndrome de Détresse Respiratoire Aiguë.

Vous trouverez des documents actualisés das les divers articles ci-dessous.


  • Le ministère du Travail mobilise les crédits du PIC pour venir en aide aux hôpitaux d’Île-de-France Ce sont 9 000 élèves-infirmiers qui vont être appelés en renfort, dont 4 500 pour les hôpitaux de l’AP-HP et 4 500 pour les autres hôpitaux publics et privés franciliens.
    Les indemnités de stage versées aux élèves infirmiers par la région Île-de-France, qui sont aujourd’hui de 112€/mois pour les élèves de 1e année, 152€/mois pour les élèves de 2e année et 200€/mois pour les élèves de 3e année, pourront ainsi fortement être revalorisées : les élèves infirmiers pourront être rémunérés environ 1 400 euros par mois.

-* Les attestations de déplacements et de l’employeur (certifiées d’origine, prises sur le site interieur.gouv.fr) Annulent et remplacent les précédentes.

Attestation de déplacement dérogatoire
Attestation de déplacement professionnel

Les textes de lois

  • Arrêté du 28 mars 2020 portant diverses dispositions relatives à l’indemnisation des professionnels de santé en exercice, retraités ou en cours de formation réquisitionnés dans le cadre de l’épidémie covid-19
  • Décret n° 2020-314 du 25 mars 2020 complétant le décret n° 2020-293 du 23 mars 2020 prescrivant les mesures générales nécessaires pour faire face à l’épidémie de covid-19 dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire
  • Arrêté du 6 mars 2020 autorisant par dérogation la mise à disposition sur le marché et l’utilisation temporaires de certains produits hydro-alcooliques utilisés en tant que biocides désinfectants pour l’hygiène humaine
  • AVIS relatif au traitement du linge, au nettoyage des locaux ayant hébergé un patient confirmé à 2019-nCoV et à la protection des personnels (Société française d’hygiène hospitalière SF2H)
    AVIS SF2H Prise en charge linge et locaux 2019 nCoV 7 février 2020
  • Instruction MINSANTE/CORRUSS n 2020_20 sur la conduite à tenir pour l’utilisation de masques FFP2 avec une date de péremption dépassée
    Instruction MINSANTE/CORRUSS n°2020_20 sur la conduite à tenir pour l’utilisation de masques FFP2 avec une date de péremption dépassée

— -

  • Pour s’en souvenir...

- Indemnités pour travaux dangereux, incommodes, insalubres ou salissants : 3 taux de primes pondérées en fonction des missions et lieu d’affectation. L’indemnité est versée par 1/2 journée de présence selon trois taux distincts.

Elles sont soumises au Décret n°67-624 du 23 juillet 1967 fixant les modalités d’attribution et les taux des indemnités pour travaux dangereux, insalubres, incommodes ou salissants, et à l’Arrêté du 30 août 2001 fixant les taux de base des indemnités pour travaux dangereux, insalubres, incommodes ou salissants

Ces indemnités sont classées en trois catégories :

  • 1ère catégorie : indemnité pour l’exécution de travaux présentant des risques d’accidents corporels ou des lésions ...
  • 2ème catégorie : indemnité pour l’exécution de travaux présentant des risques d’intoxication ou de contamination
  • 3ème catégorie : indemnité pour l’exécution de travaux incommodes ou salissants.

Un arrêté fixe, par ministère, la liste des travaux retenus et leur classement dans l’une des trois catégories. Ces indemnités sont allouées par demi-journée de travail effectif. Elles ne sont pas cumulables avec des indemnités de risques ou de sujétions spéciales, sauf pour travaux ouvrant droit aux taux de 1ère catégorie qui est réduit de 50 %.

Les taux moyens sont actuellement les suivants :

1ère catégorie 1,03 € par demi journée
2ème catégorie 0,31 € par demi journée
3ème catégorie 0,15 € par demi journée

extrait de l’article comment lire votre fiche de paie ?


Face à cette pandémie, il faut actualiser ses connaissances, voila quelques sites (en plus de la SOFIA) pour y voir un peu clair.

— -

— -

L’association SPS (Soins aux Professionnels en Santé) a annoncé le 24 mars 2020 qu’elle allait proposer son dispositif d’aide et d’accompagnement psychologique pour venir en aide aux soignants éprouvés par l’épidémie de coronavirus.

Avec le soutien de plusieurs acteurs institutionnels, du Groupe Profession Santé (dont fait partie Le Généraliste) et son collectif COVID-19 Presse pro, l’association a lancé une application Asso SPS téléchargeable gratuitement sur smartphone via Apple Store (iOS) ou Google Play Store (Android).

Les soignants peuvent également appeler le numéro vert 08 05 23 23 36, joignable 24h/24 et 7j/7, pour s’entretenir avec l’un des 100 psychologues de la plateforme Pros-Consulte ou s’adresser en téléconsultation ou lors de consultations à l’un des 1 000 psychologues, médecins généralistes et psychiatres qui composent le réseau national du risque psychosocial.

«  Il est primordial de soutenir et écouter ces professionnels sur-sollicités et en proie à l’inquiétude, de les accompagner pour qu’ils puissent mener à bien leur mission et travailler dans de bonnes conditions », souligne l’association présidée par le Dr Eric Henry, généraliste à Auray.

source : le généraliste.fr

— -

COVID19. dispositifs de gardes d’enfants pour le personnel de l’APHP (14 mars 2020)

AB

Les IPA mieux considérés que les IADE

samedi 14 mars

On traite de nos jours par le mépris ce qui mérite souvent respect et considération.
Samuel Ferdinand-Lop ; Les nouvelles pensées et maximes (1970)

— -

Alors que les IADE sont sollicités en pleine crise du COVID-19 pour être en première ligne pour couvrir les blocs, les SSPI, les smur et les réanimations, le gouvernement publie un décret qui donne une grille indiciaire aux infirmiers de pratiques avancées (IPA) que les IADE ont légitimité à prétendre depuis des années.

Décret n° 2020-245 du 12 mars 2020 relatif à l’échelonnement indiciaire du corps des auxiliaires médicaux exerçant en pratique avancée de la fonction publique hospitalière

Décret n° 2020-244 du 12 mars 2020 portant statut particulier du corps des auxiliaires médicaux exerçant en pratique avancée de la fonction publique hospitalière

Docilité ne signifie pas esclavage.

AB

Secours expo annulé

vendredi 13 mars

Les nouvelles dates de la 6e édition de Secours Expo !

Suite à l’interdiction du salon Secours Expo 2020 causée par l’épidémie du virus Covid-19, nous reportons cette 6e édition à l’année 2021.

Le salon Secours Expo se déroulera du

8 au 10 avril 2021

à Paris, Porte de Versailles, hall 5.1.

SAVE THE DATE !

Le programme que nos experts et le comité organisateur a mis sur pied s’avère passionnant. Nous aurons le plaisir de vous le proposer l’année prochaine dans de meilleures conditions et enrichi des dernières actualités. Nous tenons à remercier tous les intervenants et exposants pour leur compréhension et leur bienveillance.

Comptant sur votre compréhension pour cette regrettable situation qui nous affecte tous, nous vous prions de croire en notre détermination à vous garantir une belle et grande 6e édition de Secours Expo !

JEPU 2020 reporté

lundi 9 mars

Chers amis,

Comme vous l’avez surement appris, l’interdiction des rassemblement de plus de 1000 participants nous a contraint à déplacer la date des 52e JEPU.

Ces journées sont reportées au samedi 7 et dimanche 8 novembre 2020 au Palais des Congrès de Paris.

Nous espérons que vous resterez fidèles à cette réunion et que vous aurez la possibilité de nous rejoindre à cette date.

Nous espérons votre compréhension et votre soutien dans cette contrainte qui menace la pérennité de notre congrès.

Si cette nouvelle date ne vous convenait pas, merci de nous le faire savoir par mail à partir du 11 mars. Nous vous enverrons alors une demande de remboursement.

Amicalement,

Pierre Coriat

Il y a de l’urgence dans l’air

dimanche 22 décembre 2019

Le rapport de la mission Mesnier-Carli est disponible. Le Pr Carli est le chef de service du SAMU 75 et le député Mesnier est médecin urgentiste de formation.

- Le tome 1 aborde l’ensemble des pistes de réflexions pour participer à la refondation des urgences, dans la continuité de la stratégie « Ma Santé 2022 » avec une approche globale des parcours de soins urgents (amont, urgences en elles-mêmes et aval) ;

- Le tome 2 analyse de manière plus approfondie et technique cinq mesures spécifiques : l’organisation du service d’accès aux soins, la gradation des services d’urgence, la réforme des transports médicalisés, la formation des médecins et les permanences d’accès aux soins de santé (PASS).

On voit la problématique de la supervision exclusive demandée et obtenue par les IADE, qui se retourne contre la profession au profit des IDE, alors qu’il avait été acté par la SFAR que les IADE pouvaient travailler sous la supervision d’un urgentiste. Mais la SFAR n’a pas compétence en matière juridique, malgré ce qu’elle tente régulièrement de faire, surtout contre les IADE.

La lecture de la page 253 du rapport est à ce titre édifiante. Aucune association, aucun syndicat IADE n’a été consulté, au profit du SNIIL (dont l’urgence ne fait pas partie de ses valeurs syndicales) et de l’UNIPA (qui reconnait sur sa page être "un métier naissant".) et dont trois membres sur cinq du bureau sont des libéraux.

Il va falloir nous expliquer le rôle des infirmiers libéraux dans la gestion de l’urgence... si ce n’est appeler le 15 ou le 18 devant un de leur patient.

Pour ce qui concerne la pratique avancée, la SOFIA a toujours été claire à ce sujet : les IADE sont au-delà de ce niveau, et doivent être reconnu.e.s comme supérieur.e.s à la pratique avancée, pour intégrer le niveau de profession médicale à responsabilité encadrée, au même titre que les sage-femmes.

Ceci pour enfin crever ce plafond de verre, intégrer une grille officialisant ce que nous sommes et faisons depuis 70 ans.

Rapport pour un pacte de refondation des urgences (Mesnier-Carli décembre 2019)

— -

A lire, les rapports sur l’urgence dans la rubrique TRIADE

AB