Pour les professionnels de santé (la suite)

mardi 17 novembre 2015

« Je tiens à vous réitérer ma reconnaissance pour votre implication et votre professionnalisme dans la prise en charge des victimes accueillies dans nos hôpitaux depuis la nuit de vendredi à samedi. Je salue avec une grande fierté la mobilisation de l’ensemble des personnels, tous secteurs confondus, ce qui a permis à l’AP-HP de répondre avec efficacité à sa mission de service public.

Cela fait maintenant 72 heures, 72 longues heures que nous partageons cette période exceptionnelle et que nous ne ménageons pas notre peine. Beaucoup d’entre vous ont pu participer à la minute de silence qui a eu lieu sur chaque site. D’autres, pris par leurs tâches ou en repos aujourd’hui, en auront certainement le retour par leurs collègues. Nous savons aussi que nous rentrons dans une période difficile, après les tous premiers jours, où tant sur le plan psychologique que sur le plan physique, la dure réalité nous rattrape.

Ce petit message aujourd’hui pour vous dire, vous redire, que nous en avons pleinement conscience et que, chacun à notre niveau, nous faisons de notre mieux pour que nous puissions collectivement aborder les jours qui viennent le moins mal possible.

A la suite d’échanges ce lundi 16 novembre avec des représentants du personnel, nous avons partagé le constat que ce type de prises en charge, inhabituelles, relevant de situation de guerre, peut engendrer un état de souffrance psychologique chez les personnels qu’il convient d’identifier et d’essayer de traiter dans les meilleurs délais.

Une équipe de psychologues cliniciens et de psychiatres, formée à la prise en charge des psychotraumas, supervisée par le Pr Thierry BAUBET, assure dès aujourd’hui et dans les jours qui viennent des débriefings d’équipe (prise en charge collective) dans les services directement impactés.

Un planning sera élaboré pour le reste de la semaine en lien avec les directions des ressources humaines locales.

A titre individuel, vous pouvez vous adresser au médecin du travail de votre site ou bénéficier d’une prise en charge assurée à l’hôtel-dieu (numéro dédié : 0142348229) par les équipes du Dr DANTCHEV ou encore appeler l’une des deux psychologues cliniciennes du service central de santé au travail, Sophie MORIO (0140275106) ou Christine NOTIDES (0142348915).

Je souhaite aussi vous informer que j’ai décidé de lever le plan blanc aujourd’hui à 17h00, dès lors que nous avons pu confirmer notre capacité à prendre en charge normalement les patients. Le plan blanc nous a permis, au-delà des concours spontanés qui ont été nombreux, d’assurer la présence maximale depuis vendredi soir.

Enfin, et j’en appelle à la vigilance de chacun, les mesures de sécurité prises dans le cadre du plan « Vigipirate attentat » sont renforcées dans tous les hôpitaux de l’AP-HP. Je vous remercie de votre collaboration dans leur mise en œuvre, dont je sais qu’elles sont sources de complications mais elles sont faites pour vous protéger, vous et vos patients.

Avec mes sentiments très chaleureux

Martin HIRSCH

Directeur général de l’AP-HP  »


Lettre de Marisol Touraine suite aux évènements du 13 novembre 2015
Message du maire de Paris aux personnels APHP suite aux attentats du 13 novembre 2015
Lettre du 1er Ministre suite aux attentats du 13 novembre 2015
Courrier aux agents de la fonction publique de Marylise Lebranchu


Pléiade

Myriade

iliade

Triade

Jiade

Œillade

Olympiade

Grillade

Jérémiade

Naiade

Anchoiade

Riade

Universiade

Fusillade

i.ade