Loi santé 2015

dimanche 20 décembre 2015

Au terme d’un processus démarré en octobre 2014, le projet de loi santé a été définitivement adopté par les députés jeudi 17 décembre. Le tout dans un hémicycle quasi vide, ce qui démontre le peu d’intérêt que porte les personnes pour qui l’on vote et qui savent nous trouver sur les marchés, pour nous refourguer leur tract et leur programme politique qu’ils s’empressent de ne pas suivre sitôt leur élection assurée. Et ça parle de terrain et d’être au contact des réalités...

Une fois que le Conseil constitutionnel aura rendu son avis sur la loi, celle-ci pourra être officiellement promulguée, d’ici à la fin du mois de janvier 2016. Avec la publication des décrets et des arrêtés à la clé.

Pour nous, c’est confirmé : les IPA nous passent devant en terme de reconnaissance professionnelle, donc de niveau d’études et possiblement financière (encore que les infirmières ne soient pas connues pour avoir les émoluments les plus hauts, même si nous avons bac + 5).

Reste à savoir si le combat à coup de carte postale (qui ne donne un surcroit de travail qu’aux seules secrétaires du ministère, et sont donc loin de la personne visée), prôné par certains IADE regroupés en une association qui a du mal à trouver preneur, (ah les joies du peu d’implication de la profession pour tout ce qui la concerne...) suffira à changer la donne pour ce qui concerne la maison IADE.

- Une autre information, pas forcément en rapport avec celle ci-dessus, encore que...

On sait enfin pourquoi il y a tant de personnes incompétentes au pouvoir.

D’après la Harvard Business Review, s’il y a autant d’hommes incompétents parmi les instances de direction, c’est parce que nous confondons compétence et en confiance en soi.

Il en ressort qu’il y a beaucoup d’exemples de leaders, de personnes qui accèdent à des postes de haut niveau et au final, beaucoup de signe d’incompétences auprès des équipes, des projets, du managements et des résultats. L’un des secrets de ces gens qui durent et qui n’ont pas le niveau, c’est la confiance en eux d’après cette revue.

Les chercheurs parlent même d ’arrogance et de charisme qui sont contraire aux talents de leadership.

La capacité de construire et de maintenir des équipes performantes requiert de l’humilité d’après cette étude.

Bref, la loi santé adoptée par quelques députés, incapables de reconnaitre la véritable qualité professionnelle des IADE, et leur plus-value, semble conforter l’étude de la Harvard Business Review.

Incompétent, vous écrivez ça en combien de mot ?

AB



Pléiade

Myriade

iliade

Triade

Jiade

Œillade

Olympiade

Grillade

Jérémiade

Naiade

Anchoiade

Riade

Universiade

Fusillade

i.ade