Medocs news 35

samedi 11 mars

Les préparations de kétamine prochainement classées comme stupéfiants

Les préparations injectables contenant l’anesthésique kétamine vont prochainement être inscrites sur la liste des stupéfiants, a appris APMnews auprès de l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM).

Le Journal officiel du 24 janvier a publié un arrêté qui radie de la liste I des substances vénéneuses "les préparations injectables contenant de la kétamine ou ses sels ou ses esters s’ils peuvent exister". Cette radiation, qui est faite sur proposition du directeur général de l’ANSM, entrera en vigueur le 24 avril 2017.

Interrogée par APMnews, une porte-parole de l’ANSM a précisé qu’un autre arrêté prévu devrait inscrire les préparations injectables de kétamine sur la liste des stupéfiants.

Actuellement, la kétamine et ses sels figurent déjà sur la liste "à l’exception de leurs préparations injectables". La molécule, qui est également utilisée en médecine vétérinaire, fait l’objet d’usages à des fins récréatives et d’abus en augmentation.

Deux médicaments à base de cet anesthésique injectable sont commercialisés en France, selon le site de l’agence. Il s’agit de Ketamine Panpharma et Ketamine Renaudin. En médecine humaine, leur prescription est réservée aux spécialistes et services d’anesthésie-réanimation à l’hôpital, en situation d’urgence ou dans une structure d’assistance médicale ou de rapatriement sanitaire.

(Journal officiel, mardi 24 janvier, texte 19)

Dépêche APM

La fiche sur la kétamine

AB



Pléiade

Myriade

iliade

Triade

Jiade

Œillade

Olympiade

Grillade

Jérémiade

Naiade

Anchoiade

Riade

Universiade

Fusillade

i.ade