C’est dans les vieux pots que l’on fait ...

vendredi 14 novembre 2008

Qui a osé dire que plus l’être humain vieillissait, moins il devenait efficace au travail...? Les récentes propositions du Privé à laisser le choix au plus de 65 ans de pouvoir travailler, tendent à vouloir nous montrer le contraire ?
Mais le Privé embaucherait-il avec la même ferveur du personnel de plus de 45 ans ?
Et bien,si l’age de la retraite ne se prolonge pas (pour l’instant ?) jusqu’à 70 ans dans le Public (même volontairement), une petite révolution vient de se produire pour le recrutement de certaines professions actives dans la FPH. Parmi ces professions, nous y trouvons les Sages femmes,les Manipulateurs radio...et les IADE.

Voici grâce à ce décret, la possibilité à certains de nos collègues de pouvoir intégrer la FPH après 45 ans. Toutes les professions qui bénéficient de cette nouveauté, sont des professions "sinistrées" et pour lesquelles l’avenir est inquiétant.

Mais plus particulièrement pour notre profession...
Sinistrée car pratiquement la moitié des IADE sera à l’age de la retraite dans les 10 à 15 prochaines années ; Sinistrée car l’usure (psychologique et physique) engendrée par notre métier tend à faire fuir nos collègues vers d’autres activités avant la retraite ; Sinistrée par le manque de reconnaissance à notre égard du corps médical, de l’administration ; Sinistrée financièrement et par la non prise en compte de notre niveau d’études.

Et notre avenir, sombre ?

Oui,à cause d’études qui n’attirent plus les candidats ou qui repoussent les candidats par la non prise en charge de la formation. Ou par la faute de centres de formations, qui du fait de la régionalisation de la scolarité (!), sont dirigées par des professionnels non issus de l’anesthésie !
Sombre,aussi du fait de l’avenir du système hospitalier.

Donc devant ces perspectives, bien meilleures que la crise actuelle qui nous secoue(!), le gouvernement a trouvé LA parade pour la FPH : accepter que des IADE de plus de 45 ans puissent l’intégrer. Ce décret nous montre à quelle point la situation est grave, urgente mais qu’aucune réforme structurelle n’y sera appliquée.

Dans un passé très récent, la demande qui avait été faite à des IDE en retraite, de réintégrer leur profession, c’était soldée par un succés qui restera dans les annales comme un énorme bide !

Ou trouver ces futurs collègues IADE (mais aussi SF, Manip’Rx, IBODE...) âgés (qui se cachent ?) alors que, autant dans le public que dans le privé de très nombreux postes restent désespérément vacants ?

Il y a quelque chose qui m’échappe...

Christophe Leroy



Pléiade

Myriade

iliade

Triade

Jiade

Œillade

Olympiade

Grillade

Jérémiade

Naiade

Anchoiade

Riade

Universiade

Fusillade

i.ade