L’inquiètude après la quiétude...

samedi 12 juin 2010

Le SNPHAR nous offre son soutien.

Soutien SNPHAR 10 juin 2010

Mais si les MAR s’étaient associés d’emblée au mouvement où seuls les IADE étaient présents à défendre la qualité de l’anesthésie française, en serions-nous là ?

Lorsque j’entends une MAR dire " je ne saurais pas quoi dire s’il fallait parler à votre place, et de toute façon je ne suis pas concernée", que faut-il en penser ?

ire ou rire ?

Il ne suffit sans doute pas, de recevoir vigilance et de payer sa cotisation, pour pouvoir se dire défenseur de l’anesthésie.

Il faut aussi, en apprécier les composantes essentielles.

Celles que sont les partenaires incontournables de ces MAR et qui eux aussi en ont marre !

Mais les IADE restent déterminés et plus que jamais unis.

Car là est notre force. Et aucun Philistin ne parviendra à nous séduire pour nous ôter cette cohésion.

Et s’il faut finir comme Samson, les colonnes du temple de l’anesthésie s’écrouleront sur ceux qui l’ont construit mais n’ont pas surveillé ses fondations.

AB



Pléiade

Myriade

iliade

Triade

Jiade

Œillade

Olympiade

Grillade

Jérémiade

Naiade

Anchoiade

Riade

Universiade

Fusillade

i.ade

Les experts de la SOFIA