Progresser en reculant

vendredi 27 janvier 2017

A lire à la lumière d’un point indiciaire gelé de 2010 à 2016, des propositions du ministère et de nos fiches de paie.

Quand on voit la grille des psychologues hors classe également.

Comment peut-on croire au ministère, que l’anesthésie est une discipline "simple et facile", qui ne nécessite pas des compétences spécifiques de haut niveau et que seuls les IADE dans la filière des soignants, sont capables de délivrer en toute sécurité et efficience ? Comment oser mettre une grille d’IADE inférieure à celle des psychologues ? Car ce ne sont pas eux qui gagnent trop, mais nous qui ne gagnons pas assez.

— -

Les salariés français gagnent en moyenne 2.957 euros brut par mois

La rémunération brute mensuelle moyenne a augmenté de 1,5 % en 2014…

Léger mieux sur la fiche de paie. La rémunération brute mensuelle moyenne des salariés travaillant dans le secteur privé et les entreprises publiques s’est élevée à 2.957 euros en 2014, en hausse de 1,5 % par rapport à 2013, selon une étude de la Dares publiée ce vendredi 27 janvier 2017.

Les salaires par secteur et par branche professionnelle en 2014 (Darès résultats janvier 2017)

Nette de tous prélèvements sociaux, cette rémunération a atteint 2.225 euros, en progression de 1 % sur la même période, selon cette étude du service des statistiques du ministère du travail. Après deux années de recul, le pouvoir d’achat du salaire net moyen a renoué avec la croissance (+0,5 %).

Un écart de salaire net entre les femmes et les hommes de -18,6 %

L’évolution des salaires nets (+1,0 %) a été tirée par celle des salariés restés sur le même poste de travail entre 2013 et 2014 (qui ont également un niveau de rémunération plus élevé). Celle des salariés ayant changé de poste a au contraire poursuivi son recul (-1,0 %).

La progression des salaires nets s’est accélérée en 2014 (+1,0 %, après +0,7 %) dans la plupart des secteurs sauf dans la construction, où elle a ralenti, et dans la cokéfaction-raffinage, où les salaires nets ont reculé. L’accélération des salaires a aussi prévalu dans la majorité des branches professionnelles.

L’écart de salaire net entre les femmes et les hommes baisse régulièrement depuis 2008. Il reste néanmoins de -18,6 % en moyenne en 2014 et s’échelonne entre +0,1 % dans la construction et -38,8 % dans les activités financières et d’assurances.

20 Minutes avec AFP

AB



Pléiade

Myriade

iliade

Triade

Jiade

Œillade

Olympiade

Grillade

Jérémiade

Naiade

Anchoiade

Riade

Universiade

Fusillade

i.ade

Les experts de la SOFIA