Botanique

samedi 16 décembre 2017

Les anesthésiques provoquent les mêmes effets sur les plantes que sur les hommes.

Les plantes réagissent aux anesthésiques de la même manière que les animaux et les humains, selon les résultats d’une étude publiée dans la revue médicale Annals of Botany. Cette découverte permettra de les utiliser en laboratoire pour tester de nouveaux médicaments.

Les anesthésiques ont été utilisés pour la première fois au 19ème siècle quand il a été découvert que l’inhalation de gaz éther empêchait les patients de ressentir de la douleur pendant la chirurgie. Depuis lors, de nombreux produits chimiques ont été trouvés pour provoquer l’anesthésie. Pour autant, malgré le fait que de nombreux anesthésiques aient été utilisés depuis plus de 150 ans, on sait peu de choses sur la façon dont ces différents composés jouent sur la perte de conscience.

Cette nouvelle étude nous révèle que les anesthésiques fonctionnent aussi sur les plantes. En effet, les chercheurs ont découvert que, lorsque des végétaux étaient exposés à des anesthésiques, un certain nombre d’entre eux perdaient leurs mouvements autonomes et induits par le toucher.

Les résultats de cette étude suggèrent que l’action de l’anesthésique au niveau des cellules et des organes est similaire chez les plantes et les animaux. Les plantes pourront être des modèles pour étudier l’anesthésie, ainsi que pour servir de système de test alternatif approprié pour l’anesthésie humaine.

source top santé.fr



Pléiade

Myriade

iliade

Triade

Jiade

Œillade

Olympiade

Grillade

Jérémiade

Naiade

Anchoiade

Riade

Universiade

Fusillade

i.ade

Les experts de la SOFIA