Je vous salut, marri

jeudi 1er novembre 2007

La SOFIA était un projet qui se voulait fédérateur, unificateur :

Rassembler les IADE de France, sous une société professionnelle dédiée à notre profession.

Elle ne se souciait pas de syndicalisme ni de préoccupation ordinal et laissait cette notion, aux structures en place ou à venir.

Son propos était de rassembler et de marquer son identité professionnelle.

De nombreux appels à la bonne volonté ont été fait, ici même et sur d’autres sites partenaires du projet.

L’ampleur du projet effrayait-elle ?

Semblait-elle hors de portée de notre confrérie ?

N’étions nous pas capable de nous structurer autour de ce terreau commun et fertilisant qu’est notre profession ?

Nous ne le saurons pas. Car être représentatif, cohérent et légitime supposait que l’on soit au moins 200 (au départ) pour espérer grandir et amener des collègues dans les rangs de la société des IADE.

Le mailing (500 mails fonctionnels sur les 800 disponibles), l’article dans oxymag n’auront pas suffit.
Le bouche à oreille n’a pas fonctionné ou n’aura pas déclenché l’envie.

Le site de la SOFIA arrive à la fin de sa première année d’existence.

Sa fréquentation est en hausse continue.

Mais il a manqué la volonté générale de se mobiliser pour tenter une unité qui nous aurait permis en association libre et indépendante de travailler sur des projets nous concernant.

Nous laisserons donc ce travail à d’autres organismes, syndicaux et médicaux.

La SOFIA fut une utopie qui s’est heurtée à la réalité :

les IADE ne sont pas prêts à se réunir afin qu’on ne décide plus à leur place sans les entendre.

Bientôt l’Ordre infirmier se mettra en place. Il eût été sans doute bon d’avoir une structure non syndicale, nationale, porteuse de la voix des IADE.

Ceci ne sera pas le cas.

Nous resterons englués dans les méandres de l’obscurité des blocs opératoires, des salles de surveillances post-interventionnelles, des SMUR et autres réanimations ou services d’urgences.

Les IADE ont l’esprit large.

Ils laissent aux autres, le soin de décider pour eux.

Ceux-là ne s’en priveront pas.

AB



Pléiade

Myriade

iliade

Triade

Jiade

Œillade

Olympiade

Grillade

Jérémiade

Naiade

Anchoiade

Riade

Universiade

Fusillade

i.ade