Compte rendu du 25 juin 2010 à Paris

vendredi 25 juin 2010
par  Arnaud Bassez
popularité : 1%

10 heures du matin, les IADE s’étaient donnés rendez-vous au ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche afin d’investir les lieux.
Ce qui fut fait.

Je propose de mettre sur la carlingue des nos respirateurs les autocollants des ministères envahis, comme les as de l’aviation. On commence une collection intéressante !

Une délégation de 5 IADE a été reçue et une surprise nous attendait.
Aucune commande du ministère de la santé n’a été faite auprès du ministère de madame Pécresse, pour le master des IADE.

Puis les IADE ont quitté le ministère, après que les forces de l’ordre aient été rappelées en urgence, et se sont dirigés vers le ministère de la santé, avenue de Ségur où une petite centaine était présente devant la façade à nouveau nettoyée depuis le 8 juin dernier.

Toujours imaginatifs, les IADE pour la plupart arboraient une tenue bleue, parodie du maillot de l’équipe de France de football devant des policiers, des RG et des gendarmes en tenue de robocop.

Sous un soleil radieux en cette période estivale, les IADE pour une fois, avaient la possibilité de manger à l’heure.

12 H30

le pique nique s’organise. Vin, apéritif, fromage, rillettes, saucisson, gâteaux et autre joyeuseté gustative.

S’ajoute un peu de musique avec la camionnette SUD.
On apprend que la réunion est avancée d’une demie heure.

Le SNIA, seul à avoir délivré un préavis national, n’est pas présent parmi les IADE. Ni la présidente, ni le vice-président, ni banderoles. Pas mal pour un syndicat qui appelle la "base" à se mobiliser...

Ce qu’il faut rappeler ce que l’appel national ne veut pas dire à Paris, mais veut dire NA TIO NAL.

C’est-à-dire sur l’ensemble du territoire de France. Et des actions concertées, à heure fixe, étaient organisées.

13 H30

Les remontées de province arrivent.
Les ARS ont été investi par les IADE
- Lyon (avec les IADE de Saint-Etienne, Clermont Ferrand, Grenoble)
- Caen
- Bordeaux
- Strasbourg
- Dijon
- Montpellier
- Marseille
- Besançon
- et la Préfecture d ’Auxerre.
- Une action était prévue sur Nice vers 17 heures, où Madame Bachelot était attendue à l’inauguration d’un congrès médical.

Aucune de ces actions n’étaient le fruit du SNIA.

14 H

La délégation est reçue.

En attendant, les IADE assis au sol, discutent et échangent les commentaires.

Un match de foot est organisé sous les fenêtres du ministère.
Les participants prennent plus de plaisir à jouer que les titulaires revenus de l’Afrique du sud.

Le soleil est avec nous. On prépare les couleurs d’été.

Patrick Pelloux vient nous faire un petit coucou et donne une interview à Thomas Duvernoy, notre collègue IADE d’actusoins.

16 H

La délégation sort. C’était une réunion de négociation de la DGOS, pas du ministère.

Y siégeait :
- le collectif IADE de France (Fabrice Dehove, Damien Guillou)
- SUD (Olivier Youinou)
- CGT (Bruno Franceschi)
- FO
- UNSA
- CFDT
- CFTC
- CGE-CGC (Thierry Amouroux)
- SNIA (Pascal ROD)

face à eux, mesdames Podeur (DGOS), Quillet (conseillère technique de mr Bubien, absent), Escolan. et mr Vaynes.

Fabrice, Olivier, Bruno et Damien (en arrière plan)

Il en ressort :
- que le stock ne serait pas masterisé. La réunion du 5 juillet apportera peut-être des éléments.
- que le ministère nous propose de l’indemnitaire et non pas de l’indiciaire.
A savoir 30 points bruts et 25 % de ces 30 points, soit 38 points, pour les 4 derniers échelons de la classe supérieure, soit 132 euros brut par mois !

Cette mesure, applicable en juillet 2012 ne s’adresse qu’aux IADE qui exerceront leur droit d’option. On voit bien que le ministère tente de circonvenir les plus anciens IADE, ceux qui n’ont aucun intérêt à signer le protocole Bachelot dont mr Bubien prédit un grand succès...

Pour les autres : rien.

Si ça continue les IADE payeront pour travailler, car nous sommes passés de 70 points à 42 puis 38 en moins de 4 mois.
Le pays va mal, car le ministère prétend être coincé par des impératifs financiers. En quatre mois, reculer d’autant ...

Aucun lâchage sur l’indiciaire. Que de l’indemnitaire donc.

En conséquence, les IADE se donnent rendez-vous le 11 septembre 2010 pour une AG nationale en province.

Puis le 23 septembre 2010, veille des 15emes journées des IADE du congrès de la SFAR, où 700 IADE sont attendus.

Il va falloir réfléchir à des actions plus percutantes et plus paralysantes que celles que nous avons initié.

La trêve estivale va nous porter conseil.

D’ici là, déclarons nous grévistes jusqu’à fin septembre. Le ministère doit comprendre que nous ne lâchons pas le mouvement et que nous reviendrons en septembre.

- Toujours unis
- Toujours motivés
- Toujours imaginatifs.

Encore plus forts !

A voir, une rétrospective en images et en musique de notre mouvement depuis le mois de mars jusqu’à ce 25 juin 2010.

Bonnes vacances à tous.

Arnaud BASSEZ

IADE

Administrateur

ps : Les enregistrements de la réunion du 25 juin (format amr)

Lisible sous itunes ou realplayer.

Réunion 25 juin 2010 1ere partie
Réunion 25 juin 2010 2eme partie

Les encoder pour ensuite y accoler le nom de son site est une pratique que je me refuse à faire, contrairement à un autre, moins scrupuleux. L’enregistrement présent n’étant pas le fait d’un administrateur d’un site IADE. Il convient de rendre à César ce qui appartient à Fabrice Dehove, IADE à l’HEGP.


Compte-rendu par la délégation reçue

Compte-rendu de la réunion au ministère du 25 juin 2010

En présence de FO, SNIA, CFTC, SUD, CGT, CGC, UNSA, CFDT

Cette réunion était sous l’égide de la DGOS en présence de Madame Podeur, Madame Quillet et Monsieur Vaynes ; il est à noter l’absence d’un représentant du cabinet (Monsieur Bubien).
Dès le début de la réunion, les représentants de la DGOS précisent que le seul objectif de celle-ci repose sur les modalités d’application de la prime dans le cadre du relevé de décision de la réunion du 14 juin 2010.
La DGOS n’est mandatée que sur ce point. Il n’y aura aucune discussion sur le master qu’elle renvoit à la réunion du 5 juillet prochain à laquelle devraient participer des représentants du ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche (MESR).
Concernant la revalorisation salariale, sujet du jour, il nous a été précisé qu’aucune mesure indiciaire n’était applicable, que seule l’indemnitaire pouvait être retenue !
Cette mesure indemnitaire ne concernera que les IADE qui choisiront le reclassement dans le cadre du protocole Bachelot.
La DGOS nous informe que des arbitrages ministériels et inter-ministériels ont été rendus entre le 3 et le 14 juin et entre le 14 et le 25 juin, ce qui expliquerait le recul notoire concernant le volet indiciaire.

Voici leur annonce. Afin de réduire, selon eux, l’écart entre IDE et IADE et limiter le tassement constaté, ils proposent 38 points indiciaires brut pour les 4 derniers échelons du grade 2 (classe sup) soit 132 euros brut par mois ! Cette mesure est applicable en juillet 2012 pour les IADE qui exerceront leur droit d’option.
Pour les autres : RIEN. Ces 38 points sont déclinés en 30 points IB majorés de 25 % soit 8 points IB.

Devant cette annonce, les délégations SUD, collectif IADE CGT et représentants des collectifs non syndiqués quittent la séance, non sans manifester leur colère et donnent rendez-vous au ministère en septembre.

Ces mesures sont une insulte à notre profession et doivent nous permettre de mesurer le mépris affiché depuis 3 mois par ce ministère.
Mettons à profit la période estivale pour nous ressourcer , préparer l’assemblée générale nationale des collectifs prévue pour le 11 septembre et la journée de mobilisation nationale IADE du 23 septembre (veille de la SFAR).

- Bruno FRANCESCHI (UFMICT-CGT santé)
- Olivier YOUNIOU (Sud santé)
- Fabrice DEHOVE et Damien GUILLOU (Collectif IADE asyndiqués)


Articles publiés dans cette rubrique

mardi 19 avril 2016
par  Arnaud Bassez

Compte-rendu SUD réunion IADE/MAR du jeudi 6 avril 2016 au ministère de la santé

Livré in extenso. Sans aucun esprit partisan. Pour l’information de tous.
AB
Avant propos
« C’est un compte rendu officiel de notre organisation...Non seulement sud était convié mais à solliciter un compte rendu commun...Le collectif ufmict devait en faire la trame...Rien n’est venu nous avons (...)

mardi 6 octobre 2015
par  Arnaud Bassez

Croisiade 2015-2016-2017

Le mouvement IADE 2015-2016-2017
Revenant comme une brise du printemps, fidèle au rendez-vous décennal ou même quinquennal à présent (bien malgré nous), les IADE repartent donc en campagne, en croisade, en ce que vous voulez, mais à force ça a comme un goût de revenez-y un peu trop prononcé, la (...)

jeudi 1er octobre 2015
par  Arnaud Bassez

1er octobre 2015 à Paris

Premier coup de semonce, cinq ans après.
1200 IADE présents d’après les chiffres.
Honnêtement on commence à en avoir marre de se voir trop souvent. A chaque fois remettre le couvert 14 Avenue Duquesne à Paris ça devient pénible.
On préférerait être peinards, dans nos blocs, smur, cesu, école.
Le pavé (...)

mercredi 23 septembre 2015
par  Arnaud Bassez

Guide du manifestant IADE

Conseils utiles
Dans une manifestation, il se passe de nombreuses choses.
Entre les policiers en civil qui cherchent à avoir des nouvelles (les fameux RG ont été supprimés en 2008, ils sont chargés de renseigner le gouvernement sur l’état de l’opinion et les mouvements sociaux, et ont été recrées (...)

jeudi 21 mai 2015
par  Arnaud Bassez

21 mai 2015 en France

Petit coup d’œil sur la grève IADE de ce jour, à travers la France.
Pardon à ceux qui ne sont pas cités.
Compilation depuis la page facebook "IADE en colère".
D’après les estimations du Snia, près de 80 % des personnels concernés ont répondu à l’appel à la grève dans toute la France.
Sur les (...)

samedi 7 juin 2014
par  Alexandre Girard

5 juin 2014 : Master Day

La relève est aussi là, pour palier l’absence du reporter habituel. Un grand merci à Alexandre qui fait ici ses premières armes. (AB)
En ce jour du 5 juin 2014, le monde entier est venu voir comment on se faisait les dents dans la rue. Que du beau monde, Poutine, Obama, et même la reine (...)

vendredi 24 mai 2013
par  Arnaud Bassez

IADE au rabais à Roubaix

Ici sont colligés tous les textes, liens et communiqués de la dérive du CH de Roubaix, qui souhaite intégrer des IDE belges ayant validé une formation d’une année pour prétendre être équivalent à la nôtre.
Retrouvez les dernières informations
En relais aussi sur le forum
§§§
Le mauvais pari de Roubaix (...)

dimanche 29 janvier 2012
par  Arnaud Bassez

Droit d’option IADE 2012

SÉDENTAIRE
Décret n° 2017-984 du 10 mai 2017 portant statut particulier du corps des infirmiers anesthésistes de la fonction publique hospitalière (mode d’exercice "sédentaire" c’est le corps actuel, requérant 10 années d’ancienneté dans la profession infirmière et échelon 4 + 1 année d’ancienneté dans (...)

samedi 2 octobre 2010
par  Arnaud Bassez

L’Empire contre-attaque

Je suis ton pire !
1er octobre 2010.
Annoncée prématurément comme le D day IADE, la journée qui allait tout casser, cette journée allait en effet tenir certaines de ses promesses.
Encore une fois, les IADE ont déjoué les autorités en gardant un secret jalousement gardés par les détenteurs du lieu (...)

vendredi 25 juin 2010
par  Arnaud Bassez

Compte rendu du 25 juin 2010 à Paris

10 heures du matin, les IADE s’étaient donnés rendez-vous au ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche afin d’investir les lieux. Ce qui fut fait.
Je propose de mettre sur la carlingue des nos respirateurs les autocollants des ministères envahis, comme les as de l’aviation. On commence (...)

mercredi 9 juin 2010
par  Arnaud Bassez

8 juin 2010 : Le grand bleu

Les IADE de France s’étaient à nouveau réunis autour de ce qui était le point final du cache-cache IADE-policiers de la Direction centrale du renseignement intérieur (DCRI) communément appelé RG.
Ceux-ci ont dû faire tintin quant à savoir la destination véritable des IADE. En effet un jeu de piste (...)

vendredi 4 juin 2010
par  Arnaud Bassez

Compte-rendu AG ministèrielle du 3 juin 2010

Communiqué de Damien Guillou, collectif iade
Bonjour à tous,
Afin de résumer et de clarifier la journée d’hier, le collectif des infirmiers anesthésistes vous adresse ce mail qui suscitera malgré tout un certain nombre de questions eu égard aux engagements en privé de messieurs Bubien et Vayne au (...)

vendredi 28 mai 2010
par  Arnaud Bassez

27 mai 2010 : Les IADE prennent la Bastille

Suite à l’invitation par la CGT faite aux IADE d’être en tête de cortège, derrière les leaders syndicaux, les IADE de Paris et ile de France se sont rendus à l’invitation et ont défilé jusqu’à la Bastille le 27 mai 2010
Cette manifestation unitaire FSU, CGT, CFDT, UNSA, Solidaires, partait de la Place (...)

mercredi 19 mai 2010
par  Arnaud Bassez

18 mai 2010 : Nos lettres de noblesse

Toutes les photos ici présentes, sont d’Arnaud BASSEZ
Quelle belle journée !!
Quelle belle journée pour manifester. Merci au soleil qui a bien fait les choses. Ce n’était pas gagné avec cette météo changeante.
2500 infirmiers anesthésistes s’étaient donnés rendez-vous place Denfert Rochereau à Paris. (...)

mardi 11 mai 2010
par  Arnaud Bassez

Protocole Bachelot pour les nuls

Le protocole Bachelot a été le détonateur qui a remis les IADE dans la rue.
Petite tentative d’historique de ce protocole injuste, inadapté et inique.
Qui a dit en 2007, « Malgré les grands services qu’ils et elles rendent à la société, aux patients et à leurs familles, les infirmières et les infirmiers (...)

mardi 4 mai 2010
par  Arnaud Bassez

4 mai 2010 : du bleu dans les yeux

On the road again and again and again !!
La vague bleue déferle à nouveau le 4 mai 2010.
Bleu comme celui que les IADE ont au cœur, depuis le coup de poignard des députés qui ont voté le texte du protocole Bachelot le 27 avril 2010.
Bleue comme la couleur des casaques arborées par la profession en (...)

dimanche 4 avril 2010
par  Arnaud Bassez

Les documents de la lutte IADE : grève nationale 2010

Depuis le protocole Bachelot, la lutte IADE, les vidéos diverses, l’AG du 30 mars 2010 à la bourse du travail de Paris, les actions locales, les relations SFAR-SNARF-SMARNU-CFAR-SNPHAR-e, les EGAR, les tracts syndicaux, les courriers aux Députés et Sénateurs, au SNIA, l’ONI. le LMD, les questions des (...)

mardi 30 mars 2010
par  Arnaud Bassez

30 mars 2010 : le national rassemblé

En pointant la souris sur certaines photos, des légendes les accompagnent. En cliquant dessus, elles apparaissent plus grosses
Encore une journée de rassemblement IADE en ce 30 mars 2010, faisant suite au mouvement du 11 mars 2010 Devant une météo à peu près clémente, les IADE étaient environ 1000 (...)

jeudi 11 mars 2010
par  Arnaud Bassez

11 mars 2010 : un rendez-vous réussi !

En cliquant sur les photos, celles-ci s’afficheront en plus grande taille. En passant la souris dessus, une légende les accompagne.
Très forte mobilisation des IADE en ce 11 mars 2010. Environ 1500 professionnels d’après mes estimations, (1400 selon les RG) étaient présents sur le pavé parisien, (...)

Brèves

Archaïque et vieilles dentelles

samedi 13 novembre

Le Conseil National Professionnel Anesthésie Réanimation et Médecine Péri-Opératoire (cnp armpo) nous fait la grâce d’un énième communiqué anti IADE.

Qu’en est-il cette fois-ci ?

IADE en pratique avancée CNP ARMPO

Les MAR s’opposent à l’évolution d’une autre profession que la leur, sachant que la caste médicale a ce défaut majeur de se croire omnipotente et omnisciente. Ce que contredisent certaines fautes d’orthographe dans ce communiqué, où le nom et l’adjectif délégant (responsabilité d’un délégant ; agent délégant) sont à distinguer du participe présent déléguant, ou encore la fâcheuse habitude de mettre notre acronyme au pluriel, alors que celui-ci n’est pas un nom commun. Mais passons. Le génie a ses faiblesses.

Donc l’évolution des IADE en pratique avancée ne serait pas une bonne chose pour ... eux.

En effet, la qualité des soins aurait à en pâtir, quand des études montrent qu’une prise en charge par un personnel qualifié ne réduit pas les chances du patient au contraire. De plus, les dits MAR se gardent bien de nous expliquer comment les plus de 11 millions d’actes estimés selon la dernière étude de 2010 sur le sujet, se déroulent sous leurs seules gouvernes ?

Assurément avec les IADE qui tiennent les salles seuls d’A à Z. Cela permet de se remplir plus aisément les poches quand on est seul médecin mais que 3 ou 4 travaillent chacun dans une salle pour le compte (bancaire) de ce mar, ou l’étude du confort de la salle de repos vs celui des couloirs ou des bureaux des services d’anesthésie vers lesquels se réfugient nos spécialistes de l’anesthésie en Bluetooth "pour quelques minutes" de plusieurs heures.

Augmenter rapidement les compétences de l’ensemble des paramédicaux apparait inéluctable face au manque de médecins. Cette solution existe depuis des années dans de nombreux pays avec une efficience avérée. Mais pour le CNP des MAR, mettre les IADE en pratique avancée ne serait pas un bénéfice pour la société. Pour la société civile professionnelle sans aucun doute.

Les aspects juridiques des nouvelles formes de coopération entre professionnels de santé

Sur quelles certitudes le cnp armpo se base-t-il pour avancer cet argument ? Sur celui d’autorité qui pollue le champ sanitaire depuis toujours. Celui du médical first and only !

Mais n’étant pas à une contradiction prête dans leur propos, les mar sont passés du POUR la pratique avancée des IADE en 2015, via le snphar-e, ou la SFAR en janvier 2016, ou encore le 15 février 2021, au CONTRE toujours avec le même syndicat cette fois hostile à notre corporation emmenant dans son sillage le cortège des autres syndicats et la société savante médicale, jamais en peine d’incohérence, sous la bannière du CNP ARMPO.

La SFAR en soutien des IADE pour la pratique avancée. 15 février 2021
Levons l’incompréhension sur la relation IADE-Anesthésistes-Réanimateurs. Pr C. Ecoffey 15 Janvier 2016 SFAR
La pratique avancée en anesthésie. Le danger organisé pour tous (Snphar-e juillet 2021)

Au lieu de penser réellement à la qualité des soins, à son efficience, à une redistribution des rôles et des missions de chacun, dans son domaine de compétence, les mar préfèrent comme d’habitude ne voir aucune tête soignante dépasser.

Arc-boutés sur des concepts dépassés, les mar ne veulent pas voir les choses évoluer. Archaïsme des idées et des mentalités quand tu les tiens.
Mais le projet de loi de financement de la sécurité sociale nº 4523 pour 2022, prévoit des IPA pour une expérimentation de trois ans..

Moins formé que les IADE en terme de volume horaire, moins bien formé à l’urgence que les IADE, les IPA accèdent malgré tout, via les textes d’octobre 2021 à une reconnaissance professionnelle qu’on nous refuse sans autre explication que celle de la crainte de perdre pouvoir et argent.

Pour Schweyer (2010), les professionnels sont d’autant plus dépendants les uns des autres que le mouvement de spécialisation s’accentue et que les frontières entre spécialités, autres professions de santé et « nouveaux métiers » sont instables. La délégation des compétences est aussi à l’ordre du jour. Elle interroge directement l’identité des médecins et la définition de leur « vrai métier », mais aussi celle des infirmières soucieuses d’être reconnues comme des partenaires à part entière et non comme de simples exécutantes.

-  Le bon fonctionnement des services de soins : ce qui fait équipe ?
Marc Dumas, Florence Douguet, Youssef Fahmi
Dans RIMHE : Revue Interdisciplinaire Management, Homme & Entreprise 2016/1 (n° 20, vol. 5), pages 45 à 67
-

Le bon fonctionnement des services de soins : ce qui fait équipe ? Marc Dumas, Florence Douguet, Youssef Fahmi Dans RIMHE : Revue Interdisciplinaire Management, Homme & Entreprise 2016/1 (n° 20, vol. 5)

— -

Plusieurs revues de la littérature permettent de faire le point sur la question de l’efficacité de l’extension des compétences des professionnels non médicaux dans les soins primaires.

La première méta-analyse statistique sur l’impact de la délégation est publiée en 1995 ; elle est réalisée sur 38 études contrôlées sur le risque de morbidité et abordant le rôle des infirmières à compétence étendue (Brown et al., 1995). Cette méta-analyse montre que les infirmières obtiennent une meilleure observance aux recommandations thérapeutiques, une meilleure satisfaction des patients et un meilleur contrôle des indicateurs intermédiaires tels que la pression sanguine ou le taux de glycémie. Par ailleurs, les infirmières demandent plus de tests de laboratoire et passent plus de temps avec le patient. Elles sont équivalentes au médecin en termes de qualité des soins, de prescription, de nombre de visites par patient et de recours à un service d’urgences. Les auteurs regrettent que la qualité des données économiques ne permette pas d’étendre la méta-analyse à un critère d’efficience.

Les conclusions d’une analyse de la littérature, cette fois non statistique et réalisée à partir de 248 articles, convergent dans le même sens : les patients sont satisfaits par les soins prodigués par les infirmières ; aucune différence n’est constatée sur le plan des qualités techniques des soins et des résultats pour le patient. Par ailleurs, l’auteur ajoute que l’emploi d’infirmières tend à améliorer la continuité des soins, ainsi que l’accès aux soins tant en zones rurales que pour les populations difficiles (Shamian, 1997).

- Efficacité et efficience du partage des compétences dans le secteur des soins primaires (revue de la littérature 1970-2002) Fabienne Midy fevrier 2003-

Efficacité et efficience du partage des compétences dans le secteur des soins primaires (revue de la littérature 1970-2002) Fabienne Midy fevrier 2003

Un organisme international tels que l’ICN (Internatonal Council of Nurses) reconnait que l’exercice actuel des IADE est un exercice en Pratique Avancée. Il en est de même avec l’IFNA(International Federation of Nurse Anesthetists).

La loi "Rist" n° 2021-502 du 26 avril 2021, induit des transferts d’actes et de responsabilités. Par la voie et la validation du statut AMPA (Auxiliaire médicale en pratique avancée) que la SOFIA valide car il s’agit bien de statut ici avant tout.

Communiqué de presse Organisations infirmières PLFSS 2022

Ne pas reconnaitre le statut de pratique avancée à la profession IADE c’est être totalement dans un autre temps. Celui des crinolines et des vieilles dentelles. C’est être en contradiction avec les organismes internationaux qui valident depuis longtemps cette pratique avancée pour les infirmiers anesthésistes. C’est être d’une époque dépassée, d’une recherche désespérée d’un temps perdu.

Il serait temps pour les mar du cnp armpo de sortir de leur bureau, d’intégrer les blocs opératoires pour s’apercevoir de ce qui s’y passe. Les patients sont dans la grande majorité des cas pris en charge par les IADE de France et ultra marin. Cela est vérifié et ne peut être contredit par aucune étude. On ne lutte pas contre les faits. Ils sont têtus parait-il.

AB

Simulateur de vol

samedi 30 octobre

La Fédération Hospitalière de France (FHF) crée un simulateur pour calculer le gain sur sa fiche de paie liée au reclassement sur les nouvelles grilles salariales des métiers de la santé.

Cependant, ces revalorisations indiciaires ne sont pas uniformes et ne concernent pas tout le monde, contrairement au complément de traitement indiciaire (CTI) de 183 € net institués par le Ségur. C’est ainsi qu’un IADE catégorie A, active, dite « en voie d’extinction » (sic), touchera la même somme qu’un AS en fin de carrière. Pour un rendu que l’on peut légitimement penser différent, en terme de travail.

Les dates de leur entrée en vigueur sont à compter du 1er octobre 2021 ou du 1er janvier 2022, selon les textes en vigueur.

AB

Journée de mobilisation du 16 septembre 2021

vendredi 3 septembre

Communiqué du 3 septembre 2021

Cliquez sur l’image

S’ajoute le préavis (ici de la CGT. Rappelions que la SOFIA n’est affiliée à aucun syndicat. Ses membres constitutifs ayant pour certains des mandats syndicaux, ceci ne rentre pas en ligne de compte pour la publication de telle ou telle centrale syndicale. Il se trouve que pour manifester il faut la publication d’un préavis d’un syndicat dit représentatif. En général cela tourne donc toujours autour des trois ou quatre plus grands.)

Préavis CGT pour la grève du 16 septembre 2021

Le départ est à 11h le 16 septembre 2021, devant l’hôpital européen Georges Pompidou (HEGP) : 20 Rue Leblanc, 75015 Paris.

  • Station RER C : Pont du Garigliano - Hôpital Européen Georges Pompidou
  • Station tramway T3 : terminus Pont du Garigliano - Hôpital Européen Georges Pompidou
  • Bus ratp 42 et 88 arrêt Hôpital Européen Georges Pompidou

L’hôpital se trouve derrière France télévisions.

A lire ou relire le guide du manifestant

AB

Organisation des professions de santé

samedi 14 août

Le député M. Cyrille Isaac-Sibille, député du Rhône (12e circonscription), du Mouvement Démocrate (MoDem) et Démocrates apparentés, secrétaire de la commission des affaires sociales, médecin de profession, a écrit un rapport d’information sur l’organisation des professions de santé : quelle vision dans dix ans et comment y parvenir ?

Rapport du député M. Cyrille ISAAC-SIBILLE. L’organisation des professions de santé quelle vision dans dix ans et comment y parvenir. Déposé le 7 juillet 2021.
Rapport pour lequel la SOFIA a été auditionnée

A lire, en attendant le rapport de conclusion de l’IGAS pour lequel la SOFIA a été également sollicitée.

En parallèle, le rapport de la députée Chapelier qui nous propose une voie douteuse.

Rapport d’information en conclusion des travaux de la mission sur la formation des professions paramédicales, déposé le 29 juin 2021. Députée Annie Chapelier

A lire les rapports les référentiels, de la rubrique Triade. 243 documents répertoriés.

AB

Avançons dans la pratique

samedi 31 juillet

Entre la pratique avancée (PA), les infirmiers en pratique avancée (IPA), les auxiliaires médicaux en pratique avancée (AMPA), les CRNA américains reconnus en pratique avancée depuis des années, les travaux publiés en 2008 (APRN Consensus Work Group et National Council of State Boards of Nursing APRN Advisory Committee, 2008) proposant un modèle, l’APRN Consensus Model et ses composantes dit LACE

  • Licensure [permis],
  • Accreditation [agré­ment],
  • Certification [cer­ti­fi­ca­tion]
  • Education [for­ma­tion]
Consensus Model for APRN Regulation (7 Juillet 2008)

on a peine à s’y retrouver.

Certains prétendent sans disposer de sources fiables, que la profession IADE ne veut pas du modèle américain, alors qu’en parallèle la profession cherche à se faire reconnaître en pratique avancée, au même titre que les CRNA.
Belle incohérence de ceux qui ne pratiquent pas notre exercice professionnel. Car comment refuser le niveau le plus abouti de la pratique avancée ? Comment voir un défaut à l’exercice des CRNA quand on en juge le niveau d’ excellence ? C’est à la profession IADE dans son ensemble à décider de ce qu’elle souhaite ou pas. Il semble qu’elle ait défini les contours de ses projets.

En 2018, une enquête menée auprès des IADE, par un syndicat professionnel, déclarait :

A la question

Plusieurs rapports ministériels proposent la création de professions dites "intermédiaires" (entre les auxiliaires médicaux et les professions médicales).
Estimez-vous que la profession IADE ait sa place dans un tel dispositif législatif ?

Constat en bref :
Une écrasante majorité (84,26 %) estime que l’accession au statut de profession intermédiaire est légitime pour la profession IADE. Ce taux s’élève à 88,19 % des IADE Cadres de santé.
(question 15-4 page 82)

On se demande donc, où sont allés chercher ceux qui prétendent qu’en 3 ans, les IADE auraient changé d’avis. 84%, à la SOFIA nous appelons ça aussi "une majorité écrasante".

Aux USA, les APRN (Advanced Practice Registered Nursing ou infirmier(e) en pratique avancée certifié(e) comprennent 4 rôles :

  1. des infirmières anesthésistes certifiées
  2. des infirmières sages-femmes certifiées
  3. des infirmières cliniciennes spécialisées
  4. des infirmières praticiennes certifiées

Pour la SOFIA, la proposition d’intégrer l’ICS (infirmier(e) clinicienne spécialisée, serait une erreur, si cela devait négliger le côté praticien de notre exercice quotidien.

Actuellement des consultations par des commissions se font auprès de divers intervenants. A la SOFIA, tous les membres sont des IADE en exercice actif, au quotidien dans les locaux des hôpitaux et cliniques. Ils pratiquent l’anesthésie, la prise en charge de la douleur, les soins d’urgence, les soins critiques et l’enseignement, ainsi que d’autres missions en totale autonomie telle la pose de midlines, picclines par exemple.
Seuls des professionnels de terrain doivent avoir la possibilité de définir les orientations de la profession.

La SOFIA a toujours été porteuse d’une volonté d’évolution de la profession afin de valider ce que nous faisons réellement au quotidien dans tous les établissements de France et ultra marin, où notre art s’exerce. Depuis 2006, elle prône une reconnaissance de fait de cette pratique en pleine autonomie.

Aussi la SOFIA vous propose

Un complément à ce qui a été développé plus haut.

Un visuel de ce qui est proposé par les tutelles, sur la page Facebook via Damien BRAULT,

— -

La conférence Olivier Veran / Profession IADE 27/05/21

AB