Les meilleurs ennemis

mercredi 24 novembre 2010
par  Arnaud Bassez
popularité : 7%

Source SMUR d’Argenteuil

À utiliser à ses risques & périls…

En intervention

Comment énerver son IADE !

  • Accueillir l’infirmier(e) en lui demandant quand son/sa collègue est de garde.
  • Lui dire juste avant : "c’est encore toi ?".
  • Médicaliser systématiquement les VSAB.
  • Faites-lui faire un électrocardiogramme.
  • Demander si il est certain des électrodes.
  • Vérifier les électrodes.
  • Déplacer une électrode.
  • Demandez-lui les dérivations droites.
  • Ne regardez pas l’électrocardiogramme, en déclarant qu’il ne vous est d’aucune utilité.
  • Oubliez l’électrocardiogramme au domicile et faites lui refaire dans le vsab, dans le sas des urgences.
  • Faites revérifier les électrodes.
  • Retrouvez l’ancien tracé dans votre poche.
  • Mettez l’IADE devant le patient en cas d’hématémèse.
  • Intuber en deuxième (au pire vous ratez vous aussi, c’est que malade est non intubable, au mieux vous réussissez, c’est normal vous êtes docteur).
  • En cas de réussite, admettez avec humilité qu’avec du recul, vous auriez du voir l’intubation difficile et intuber en premier.
  • Faites perfuser tous les obèses.
  • Exiger une deuxième voie de calibre supérieure.
  • Poser la deuxième voie d’un calibre supérieur (risqué...).
  • Exiger une deuxième voie en admettant "si tu peux pas faire autrement" un calibre égal.
  • Changer le G10 par du G5.
  • Changer l’elohes par du plasmion ou mieux de l’hesteril.
  • Faites préparer l’ampoule de morphine.
  • Ne l’utilisez pas (potentiellement jouissif suivant les protocoles du service concernant les toxiques).
  • Attendre que le patient soit entièrement techniqué pour passer son bilan.
  • Faites lui vérifier deux culots globulaires.
  • Ne les utilisez pas.
  • Appeler un IADE par le prénom d’un de ses collègues (si possible le moins expérimenté).
  • Appeler une IADE par le prénom d’une de ses collègues (si possible la plus moche).
  • Lui dire qu’en ce moment cette collègue est super dynamique et sympa.
  • Qu’elle par contre a l’air fatiguée.
  • Faites lui déshabiller les éthyliques chroniques dans le vsab.
  • N’oubliez pas les chaussures.
  • Fermez les fenêtres à cause du froid.
  • Et sortez passer votre bilan.
  • Faites prendre la pression artérielle manuellement.
  • Aux deux bras.
  • Sans oublier les minima.
  • Vérifier derrière.
  • Au pouls.
  • Pire, demander a l’ambulancier de vérifier.
  • En lui prêtant votre stéthoscope.
  • Faites lui calculer le nombre de gouttes pour passer 300 CC de physio en 2h30 (la réponse est 40).
  • Demandez a votre ambulancier (mettez le courant avant).
  • Faites de bonne doses de lasilix et laisser l’IADE seul(e) dans la cellule.
  • Sans pistolet ou bassin.
  • Faites les helicos avec un ambulancier qui porte le sac, pour le reste vous avez des pousses seringues.
  • Demander lui si il a son permis de conduire, parce que pour intuber vous avez déjà un ambulancier.
  • Avez-vous pensé a faire mettre un penilex.
  • Et la sonde gastrique.
  • Sur les hématémèses.
  • Demander l’avis de votre IADE sur l’ECG.
  • Rire après qu’il vous ait répondu, sans autre commentaire.
  • Répéter souvent qu’on manque d’IADE au bloc.
  • Tu m’excuses mais pendant la vérif je discutais avec le chef.
  • Faites lui faire les manœuvres suivantes :
  • "Lèves le bras droit,...lèves le bras gauche,....tourne la tête à droite,.....tournes la tête a gauche.....! Bien !"
  • Tournez vous alors vers les ambulanciers et dites :"C’est bon, j’ai vérifié les pousse-seringues !"

Voila en vrac quelques idées, et si vous êtes vivant après tout cela, c’est que vous êtes un champion d’art martiaux, ou bien que votre IADE a vraiment le sens de l’humour (vous êtes alors un Smurien heureux).

Comment énerver son médecin !

Réciprocité des choses…

  • Lire le diagnostic automatique de l’électrocardiogramme à haute voix, devant le malade, puis le donner au médecin.
  • Demander à l’urgentiste si il veut essayer d intuber avec de la célocurine.
  • Demander à l’anesthésiste si il veut intuber sans célocurine.
  • Intuber le malade en deuxième, au mieux vous réussissez, c’est normal, vous êtes un IADE (pire vous êtes un ambulancier), au pire vous ne pouviez rien voir à cause du sang, suite à la première tentative traumatique.
  • Recherchez une autre voie veineuse avec le médecin.
  • Avec un KT plus gros.
  • Piquez juste avant lui
  • Posez la perfusion et faites lui faire le bilan.
  • Vérifiez systématiquement la position de la sonde d’intubation après le médecin. (Surtout ne dites rien et faites comme si vous pensiez qu’il ne vous regardait pas)
  • Essayez de proposer les traitements adaptés au patient, en commençant toujours par « Tu ne veux pas lui faire... »
  • A ne pas dire :
  • -On décale sur un accouchement
  • -Une multipare à utérus cicatriciel.
  • -Elle a envie de pousser
  • -On voit la tête !
  • -Non je déconne...on voit le pied (ou pire, l’épaule)
  • L’autre jour sur le gros carton avec les trois blessés graves, j’étais content que se soit "x" qui soit de garde avec moi. Ça c’est un médecin !
  • Tu me dis si tu n’y arrives pas.
  • Cela m’arrive aussi de rater.
  • Pire : cela pourrait peut être m’arriver à moi aussi de rater...
  • Tu utilises encore ce protocole toi ?
  • Tu n’as jamais fait cela avant ?
  • Il est 4 heures du matin, c’est juste pour te dire que ta relève sera en retard de 10 minutes.
  • Je sais que tu n’es pas de premier départ mais je préfère te réveiller toi parce que tu te lèves plus vite.

Si après cela, vous avez encore des relations cordiales avec votre médecin, tant mieux pour vous !
On ne pourra pas dire pourtant que vous y avez mis de la mauvaise volonté. Mais soit vous êtes tombé sur un adepte des koan zen, soit sur un praticien qui a de l’humour.

En clair, vous avez de la chance dans les deux cas.

On rit mal des autres, quand on ne sait pas d’abord rire de soi-même. [Paul Léautaud]

Oups !

Comment énerver son IADE
pour le lire sur les smartphones, les formats ePub, eReader ou Mobipocket sont beaucoup plus adaptés à cet usage

En complément, on pourra lire les articles sur

Arnaud BASSEZ

IADE

Administrateur

NB : Pour convertir le PDF en autre format pour smartphone


Articles publiés dans cette rubrique

samedi 22 octobre 2016
par  Arnaud Bassez

The sound of silence

Top des phrases chirurgicales et médicales. Où on devrait tourner plusieurs notre langue dans notre bouche, avant que de l’ouvrir.
Prenez un patient lambda (stressé donc). Allongez-le sur une table d’opération. Conduisez-le dans une salle froide, entouré par du personnel masqué. Vous voulez rire ? (...)

jeudi 5 mai 2016
par  Arnaud Bassez

T’en veux ??

On ne sait pas à quoi ils carburent, de la kétamine super dosée ou du proto à 80 %, mais c’est de la bonne !!
Edit vidéo supprimée par youtube
Arnaud BASSEZ
IADE/enseignant CESU
Administrateur

dimanche 28 février 2016
par  Arnaud Bassez

Chirurgiens et anesthésistes : le grand désamour

« Les chirurgiens et les anesthésistes ont une relation à la fois curieuse et sadomasochiste » affirme Malcolm Fisher.
Au fait, l’amour et la haine dans cette relation sont régis par deux vérités indiscutables : sans chirurgiens, les anesthésistes seraient de vrais chômeurs. D’autre part, tout progrès (...)

jeudi 25 juin 2015
par  Arnaud Bassez

Sac de plage 2

Parce que les vacances sont essentielles, il faut savoir les préparer en amont.
Valable pour les campings, les hôtels, les locations, les trekking et tout autre façon de passer du bon temps, loin de l’hôpital.
Arnaud BASSEZ
IADE/formateur afgsu-enseignant cesu (...)

samedi 6 juin 2015
par  Arnaud Bassez

kit de survie 3

Pas toujours de bon goût, ni très fines, ces blagues doivent figurer dans tout bloc opératoire ou smur qui se respecte. Histoire de perpétuer la légende qui veut qu’une journée sans rire est une journée perdue.
§§§
On demande à un ingénieur et à un étudiant en médecine d’apprendre l’annuaire par coeur. (...)

jeudi 11 décembre 2014
par  Arnaud Bassez

Conduite à tenir

TOP 30 des erreurs à éviter en arrivant dans un service
source ajar-online.fr/631/
Pour le profane, le monde hospitalier est un bien grand mystère. Pour l’Anesthésiste-Réanimateur c’est un monde exigeant dans lequel la moindre faute de conduite peut mener à la catastrophe : 6 mois d’hostilités pour (...)

lundi 3 novembre 2014
par  Arnaud Bassez

Ration de survie

Pour les gardes, les week end et autres joyeusetés qui font notre bonheur professionnel.
Certaines sont d’un goût douteux. D’où l’impérieuse nécessité de les afficher !

mercredi 21 mai 2014
par  Arnaud Bassez

Avocat mayonnaise et poulet au vinaigre

Ce qui suit provient d’un livre intitulé : Désordre dans les Cours de justice d’Amérique et sont des choses qui ont vraiment été dites en Cour, mot pour mot
AVOCAT : Quelle est la première chose que votre mari vous a dit ce matin-là ?
TÉMOIN : Il a dit "Où est-ce que je suis, Cathy ?"
AVOCAT : Et (...)

jeudi 24 octobre 2013
par  Arnaud Bassez

MAR tôt piqueur

Erik Eisenberg, MAR à Clermont Ferrand, très connu pour trimbaler sa guitare dans les congrès, notamment celui de l’afarcot, a le bon goût de ne pas se prendre au sérieux.
Il a donc toute sa place ici.
Voici donc quelques morceaux choisis, du chanteur du Puy-de-Dôme, adepte du "qui s’y frotte, s’y (...)

mercredi 26 juin 2013
par  Arnaud Bassez

Proverbe et contre rien

Les grands classiques
« Primum non nocere. » (« D’abord ne pas nuire. »)
« Mieux vaut prévenir que guérir. »
« Que ta nourriture soit ton médicament et ton médicament ta nourriture. » Hippocrate
« Tout est poison, rien n’est poison, seule la dose compte. » (...)

jeudi 21 février 2013
par  Arnaud Bassez

Docteur Maison

Sympa. Si on néglige certaines fautes d’orthographe.
AB

dimanche 10 février 2013
par  Arnaud Bassez

Les IBODE ont de l’humour (Surtout une)

A suivre ce site sympa fait par une IBODE qui a de l’humour. Dès lors pourquoi se priver ? (il semble que le site ne soit pas réactualisé. Dommage).
extraits :
Quand tu déranges l’iade pendant sa pause café
Quand l’Interne te demande des steri-strips
Quand l’iade joue avec le pied a perf´
Quand tu (...)

lundi 26 novembre 2012
par  Arnaud Bassez

Circulaire y’a rien à voir

Quand la direction sort des circulaires, il est du devoir de l’agent de réagir de façon adaptée.
§§§
(extrait du comprimé, le journal de la faculté de pharmacie de Strasbourg)
Le document ci-dessous recense quelques pages de différents journaux. (...)

samedi 28 janvier 2012
par  Arnaud Bassez

Abécédaire non abcédé

Fruit de l’imagination florissante d’un infirmier qui se dit « fatigué, mais on va quand même s’en sortir », c’est un inventaire à la Prévert fait par Didier Morisot, qui nous offre son abécédaire personnel de l’hôpital. On lui dit M.E.R.C.I. !
A - ANESTHÉSIE. Un centre hospitalier pratique quatre types (...)

mercredi 11 janvier 2012
par  Arnaud Bassez

MAR aux canards

Ce qui distingue et différencie définitivement les anesthésistes des réanimateurs.
§§§
La semaine de l’anesthésiste, 1ere partie
<
La semaine de l’anesthésiste, 2e partie
§§§
A suivre ce site sympa fait par une IBODE qui a de l’humour. Dès lors pourquoi se priver ?
extraits :
Quand tu déranges (...)

vendredi 14 octobre 2011
par  Arnaud Bassez

Anne ma soeur âne...

En free style, on a parfois le vertige des abysses. Le néant se fait jour sous nos yeux.
Il vaut mieux être assis pour les profs...
Ô ral, ô désespoir !

jeudi 11 août 2011
par  Arnaud Bassez

Au coin !

Pour aider ceux qui sont dans le besoin...
Oui je sais, la finesse n’est pas toujours de mise...
AB

vendredi 27 mai 2011
par  Arnaud Bassez

Le festival de Kahn

DSK la vraie histoire
Les sources de la SOFIA sont formelles.
Voici ce qui s’est vraiment passé au Sofitel.
Yes he Kahn ! Ils font fort chez CITROËN !
On ne peut plus les arrêter !
Après la DS 3 en alu
Après la DS 4 en titane
Après la DS 5 en carbone
Bientôt la DS K en taule
§§§
Arnaud (...)

dimanche 1er mai 2011
par  Arnaud Bassez

Jack ass

Parler pour ne rien dire et ne rien dire pour parler sont les deux principes majeurs et rigoureux de tous ceux qui feraient mieux de la fermer avant de l’ouvrir.
Pierre Dac
On ne dit pas "un balcon" mais "une soirée nulle"
On ne dit pas "un pinailleur" mais "un mari volage"
On ne dit pas (...)

dimanche 17 avril 2011
par  Arnaud Bassez

Dico minute

Derniers rajouts au Larousse...
Autobus : Véhicule qui roule deux fois plus vite quand on court après que quand on est assis dedans.
Taser : Instrument utilisé afin de mieux faire passer le courant entre la police et la jeunesse.
Horloge Murale : Seul objet impossible à voler dans une (...)

mercredi 24 novembre 2010
par  Arnaud Bassez

Les meilleurs ennemis

Source SMUR d’Argenteuil
À utiliser à ses risques & périls…
En intervention
Comment énerver son IADE !
Accueillir l’infirmier(e) en lui demandant quand son/sa collègue est de garde.
Lui dire juste avant : "c’est encore toi ?".
Médicaliser systématiquement les VSAB.
Faites-lui faire un (...)

mardi 1er juin 2010
par  Arnaud Bassez

Les perles s’enfilent (comme les haricots)

Lu sur le site Carlif (Club Anesthésie Réanimation Libérale Français)
Vous êtes donc le médecin radiesthésiste ? (Non, mais je peux le faire ça sera plus cher et sans feuille..)
Poids ? 82kg, Taille ? XL….
Votre dentier en haut ou en bas ? dans le tiroir du haut de la table de nuit…(carte chance (...)

Brèves

Dodo

samedi 18 juin 2016

Quand la base priméa interprète notre pensée mieux que nous ne saurions le faire envers l’opérateur...

Et puis quand on est spécialiste du sommeil, il faut bien vendre sa boutique. Là, la publicité n’est pas flagrante...

AB

Et pendant ce temps...

jeudi 10 septembre 2015

AB

La loi c’est la loi

mardi 4 août 2015

Les lois les plus insolites encore en vigueur en France

source : topito.com et linternaute.com

Certains textes datent du Moyen Âge, d’autres de la Révolution française, ou encore du régime de Vichy. Tous sont parfaitement légaux aux yeux de la loi française, et ce malgré la volonté de la Commission nationale consultative des droits de l’homme (CNDH) d’épurer cet énorme “bordel législatif” qui regorge de lois plus désuètes les unes que les autres, mais demeurées dans les textes parce que personne n’a pris la peine (et le temps) de les abroger. Nul n’est censé ignorer la loi. On vous aura prévenu :

  • Il est interdit à tout propriétaire d’appeler son cochon Napoléon
    (Mais vous avez le droit de l’appeler Jean-Marie.)
  • Tous les citoyens se doivent d’avoir chez eux une botte de foin, juste au cas où le roi passerait avec son cheval
    (Ne fonctionne qu’avec le roi. Tant qu’on aura un président de la République comme boss, pas de soucis, personne ne vous emmerdera.)
  • Les soucoupes-volantes sont interdites à Avignon.
    (C’est un arrêté municipal des années 50, rédigé sans doute après une nuit trop arrosée.)
  • Il est interdit de s’embrasser sur les rails d’un train
    (Et d’y poser des explosifs. Petit rappel jamais inutile.)
  • Le propriétaire d’un bien immobilier l’est également du "dessus et du dessous", c’est-à-dire qu’il possède légalement l’espace aérien de son bien ainsi que l’espace souterrain. La loi 1804-01-27 promulguée le 6 février 1804 indique en effet que "la propriété du sol emporte la propriété du dessus et du dessous".
    (Si toutefois vous vous aventuriez dans la formidable aventure de la recherche pétrolière, sachez toutefois que vous devez bénéficier d’une autorisation de l’État pour le faire...Pas con les mecs.)
  • Toute femme désirant s’habiller en homme doit en demander l’autorisation officielle auprès de la Préfecture de police
    (Pas sûr toutefois qu’on leur accorde ce privilège. Vont finir par nous bouffer celles-là.)
  • De 8 heures à 20 heures, les radios françaises sont dans l’obligation de passer sur leurs ondes 70% de musique exclusivement française
    (Quoi, vous pensiez que Kenza Farah passait en radio parce qu’elle avait un talent hors norme ?)
  • À Paris, une poubelle est considérée comme une arme mortelle par les autorités locales
    (Les éboueurs sont des sortes de démineurs ambulants, en fait. Gloire à eux.)
  • Aucune boisson alcoolisée n’est officiellement autorisée sur le lieu de travail. Mis à part la bière, le poiré, le cidre et le vin
    (C’est la fameuse exception culturelle française qui protège notre patrimoine gastronomique.)
  • « Ceux qui meurent à Cugneaux seront sévèrement sanctionnés. »
    (Une double absurdité qui cache un problème réel : la crise du logement dans les cimetières.)
  • Depuis 1999, certains pâturages de Saint-Gemmes-sur-Loire sont gratuitement mis à disposition des rennes du Père Noël.
    (Histoire de ne pas froisser le barbu et d’éviter les retards de livraison.)
  • La Saint-Glinglin, ça existe ! Lorsque la justice a dû se prononcer sur un différend entre un prêteur et son débiteur qui avait rédigé un contrat sur lequel il s’engageait à rembourser sa dette le jour de la Saint-Glinglin, elle a rendu cette décision :
    "Attendu que la Saint-Glinglin ne figure pas dans le calendrier, mais qu’il existe à la date du 1er novembre une fête collective de tous les saints qui n’ont pu y trouver place ; Attendu, en conséquence, qu’il y a lieu de fixer au 1er novembre la date de la Saint-Glinglin. Par ces motifs, contradictoirement et en dernier ressort, le débiteur est condamné à payer la somme réclamée avant le 1er novembre."

Eugène sue

dimanche 24 mai 2015

Merci à Nathalie pour cet envoi.

Quand le chirurgien dit qu’il a chaud, il faut peut-être le croire...

AB

Humeur du jour

lundi 23 mars 2015

Je n’ai pas le nom de l’auteur. Qu’il me pardonne.

AB