La relève

mardi 20 mai 2014

Les étudiants infirmiers anesthésistes, commencent à s’organiser et à vouloir défendre leur futurs intérêts.

Voici la lettre qu’ils soumettent à la profession.

Combat de 2010, lettre des EIA

Toutefois, l’usage de certaines phrases semble bien malheureux.

  • « Grâce à votre détermination, nous avons réussi à obtenir un grade Master et une prime IADE ridicule  »

(cela fait un peu ton de reproche, comme un “A qui le doit-on, merci qui ?”)

  • « Pour toutes ces raisons, nous avons décidé, étudiants infirmiers anesthésistes, de reprendre le flambeau de nos aînés et de reprendre le combat là où vous l’avez laissé [...] »

(qui a dit que nous avons laissé le combat ?)

Au delà de ces maladresses, soutenons l’action de nos futurs collègues, car on n’a pas vocation à rester éternellement étudiant.

— -

Pour ceux qui n’auraient pas vu passer le cas Roubaix

- Le mauvais pari de Roubaix

- Les pas vrais du nord

- Les gens du nord

- Les IADE ne perdent pas le nord

- Compte-rendu du 23 mai 2013, de la réunion au CH Roubaix

AB



Pléiade

Myriade

iliade

Triade

Jiade

Œillade

Olympiade

Grillade

Jérémiade

Naiade

Anchoiade

Riade

Universiade

Fusillade

i.ade

Les experts de la SOFIA