Plan du site

Brèves

Bref, soyons simples

mercredi 28 avril

La LOI n° 2021-502 du 26 avril 2021 visant à améliorer le système de santé par la confiance et la simplification (dite loi Rist) a été promulguée le 26 avril 2021

Pour en lire les grandes lignes

Pour en lire les détails.

Les lois hospitalières.

Les rapports hospitaliers et les réformes.

AB

Calots SOFIA

mardi 20 avril

La SOFIA souhaite proposer des calots siglés avec l’acronyme de la profession.

La fabrication ne pourra se faire qu’avec un minimum de 50 calots commandés de façon ferme. Le logo est une broderie. Le choix des couleurs est porté à 5, nous y reviendrons une fois le projet abouti. (Noir sur la photo)

Dites-nous si l’idée de ce calot permettant de renforcer l’union et la reconnaissance de notre profession, au sein des blocs, vous convient.
Une fois votre parole engagée, merci de vous y tenir, pour la faisabilité de la commande.

Le prix du calot est fixé à 15 euros TTC.

Nous reviendrons sur la finalisation des commandes, une fois le projet accepté.

Calots SOFIA

AB

SOFIA l’application smartphone

samedi 17 avril

En partenariat avec ACh prod, la SOFIA propose une application Android créée par Florian, en vue de prolonger l’expérience sur votre smartphone et tablette.

L’application a été enrichie et le sera au fur et à mesure.
Un beau travail pour une application très bien faite.

Vous pouvez la télécharger sur le google plays.

Pour le moment pas disponible pour l’univers Apple. (Mais on y travaille).

AB

Covid-19. Eviction, arrêts de travail des professionnels de santé en établissement de santé

mercredi 14 avril

Eviction des professionnels de santé

- Quels types de professionnels sont potentiellement concernés par des mesures d’éviction ?

Tous les agents, soignants et non soignants, au sein d’un établissement de santé ou social ou médico-social sont potentiellement concernés par une mesure d’éviction, en tant que cas confirmé de Covid-19 ou personne contact à risque d’un cas confirmé. Les personnels non soignants peuvent être concernés du fait notamment des contacts fréquents entre soignants et non soignants.

Renforcement des mesures d’éviction, d’isolement et de quarantaine dans les ESMS

ARS Normandie COVID Fiche éviction et isolement EMS 4 avril 2021

- Que faire si un personnel est testé positif à la Covid-19 ?

Depuis janvier 2021, changement de protocole pour l’éviction de professionnels de santé covid + asymptomatiques :

1) L’éviction des professionnels intervenant en ES et en ESMS, ou appartenant à un OIV, et contacts à risque d’un porteur du SARS-CoV-2, symptomatique ou non, dans le cadre professionnel ou extra-professionnel, ne doit pas être systématique, sauf pour les situations suivantes :

  1. • si le professionnel devient symptomatique
  2. • en cas de doute sur la possibilité du soignant à respecter les mesures barrières permettant d’éviter la contamination des patients ou des autres professionnels de l’établissement : le soignant contact doit être mis en éviction dans les mêmes conditions que les contacts en population générale ;

2) Le professionnel contact à risque mais maintenu en poste :

  1. • doit pratiquer une auto-surveillance de ses symptômes et alerter les services de médecine du travail et de maladies infectieuses en cas d’apparition de symptôme évocateur pour la réalisation d’un prélèvement nasopharyngé à la recherche du SARS-CoV-2. Dans l’attente du résultat, il doit être mis en éviction, sauf situation exceptionnelle ;
  2. • doit bénéficier d’un prélèvement nasopharyngé systématique entre J5 et J7 du dernier contact (et au maximum à 7 jours de la date du premier contact si celui-ci a persisté plusieurs jours), même s’il est asymptomatique, et d’un prélèvement nasopharyngé à la recherche du SARS-CoV-2 avant cette date s’il devient symptomatique ;
  3. • doit appliquer strictement les mesures d’hygiène et de distanciation physique, dans sa pratique mais aussi lors des pauses ou de l’utilisation des vestiaires ;

3) La découverte chez un professionnel asymptomatique d’un prélèvement nasopharyngé positif (RT-PCR), à l’occasion d’un dépistage ou d’une enquête autour d’un cas par exemple, doit conduire à une éviction de 7 jours après la PCR (reprise du travail au 8ème jour) et au respect des mesures barrières renforcées pendant les 7 jours suivants, en cas d’immunodépression ces durées sont portées respectivement à 9 jours (reprise du travail au 10ème jour) et 14 jours, selon les recommandations du HCSP en vigueur. Cette règle ne doit souffrir d’aucune dérogation.

- Soignants considérés comme personnes fragiles

Le Haut Conseil de la Santé Publique a publié le 14 mars 2020 une série de recommandations pour les personnels soignants présentant un risque d’infection grave au COVID-19.

Avis provisoire du 14 mars Recommandations relatives à la prévention et à la prise en charge du COVID-19 chez les patients à risque de formes sévères (paragraphe 6)

Avis provisoire du 14 mars Recommandations relatives à la prévention et à la prise en charge du COVID-19 chez les patients à risque de formes sévères

Indemnisations dérogatoires des arrêts de travail

Source : ARS Normandie

AB

Et pendant ce temps, aux USA

mercredi 7 avril

L’hôpital du Watertown Regional Medical Center du Wisconsin, État du Midwest des États-Unis, bordant le lac Michigan et le lac Supérieur, remplace tous ses médecins anesthésistes par des CRNA (IADE made in USA).

L’article sur medscape.com est à lire sur le forum. (en anglais et avec sa traduction)

Comme disait un président YES WE CAN !

AB